Jobin (André)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (notaire) né en 1786 à Montréal.

Études au Collège Saint-Raphaël de Montréal.
Député du Parti patriote-PP du comté de Montréal à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC (1834-1838).
Patriote emprisonné du 3 mai 1838.
Libéré à la suite de l'amnistie générale du 8 juillet 1838.
Député de Montréal à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU (1843-1851) ; membre du Groupe canadien-français. Premier président de la Chambre des notaires du Canada Est (1847). Décès en 1853 à Sainte-Geneviève. Beau-père de Marc-Damase Masson. Oncle de Joseph-Hilarion Jobin.


  • Distinctions -


Le nom de la rue André-Jobin de Montréal honore sa mémoire.


Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Méridien, 1995)
Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)