Kuujjuarapik (municipalité de village nordique inuit)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 7,46 km2.
  • Langue d'usage - L'inuktitut.
  • Langue seconde - L'anglais.
  • Gentilé - Kuujjuarapimmiut.


  • Éphémérides -


1820 La Hudson's Bay Company-HBC ouvre un poste de traite où l'on transforme les produits de baleine et où l'on fait le commerce de la fourrure.
1882 Établissement d'une mission anglicane.
1890 Établissement d'une mission catholique.
1895 Le Gouvernement du Canada établit une station météoroloqique.
1940 Construction d'une base aérienne par l'armée des États-Unis.
1948 La base aérienne est cédée au Gouvernement du Canada.
1980 (7 juin) Constitution de la municipalité de village inuit de Kuujjuarapik.
1990 La population de Kuujjuarapik est de 416 habitants.
2000 La population de Kuujjuarapik est de 585 habitants.
2001 (8 octobre) Accident aérien ; un avion de type Beaver transportant 7 personnes s'abîme dans le lac Mollet où il s'apprête à amerrir ; bilan : 3 morts, le pilote, Alexandre Meunier de La Tuque, et 2 chasseurs américains, James W. Pielsticker et Charles Ryan et 4 autres chasseurs américains blessés.
2010 La population de Kuujjuarapik est de 603 habitants.

  • Services -


Aéroport provincial.

  • Toponymie -


Kuujjuarapik est un mot inuktitut signifiant «la petite grande rivière».

  • Repères géographiques -


Sur la côte est de la baie de Hudson.
À environ 1 200 km au nord de Montréal, à l'embouchure de la Grande-Rivière-de-la-Baleine.
Voisine de Whapmagoostui.
Diocèse de Labrador City-Schefferville.
Administration régionale Kativik.
Région touristique du Nunavik.
Carte 21.

Carte 21 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)