Lac-Frontière (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 51,33 km2.
  • Gentilé - Frontiérois, oise.


  • Éphémérides -


1842-1849 Siège du quartier général britannique responsable pour le compte de la Grande-Bretagne de délimiter les frontières entre les États-Unis et le Canada.
1912 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Lac-Frontière.
1915 Ouverture de la gare ferroviaire de la Quebec Central Railway.
1916 (27 février) Constitution de la municipalité de Talon-Partie-Sud-Est.
1920 Proclamation du canton de Talon.
1921 Fondation de la mission Saint-Léonidas et ouverture des registres de la paroisse ; son territoire couvre une partie des cantons de Talon et Leverrier.
1923 La population de la paroisse est de 625 âmes.
1924 (9 juin) Érection canonique de la paroisse Saint-Léonidas-du-Lac-Frontière.
1931 Talon-Partie-Sud-Est adopte le nom de Lac-Frontière.
1990 La population de Lac-Frontière est de 199 habitants.
2000 La population de Lac-Frontière est de 170 habitants.
2010 La population de Lac-Frontière est de 190 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Léonidas (1919)

  • Toponymie -


Frontière évoque la proximité de la municipalité de la frontière entre le Canada et les États-Unis.
Leverrier rappelle le souvenir de Louis-Guillaume Verrier.
Talon rappelle le souvenir de l'intendant Jean Talon.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Montmagny, près de la frontière des États-Unis.
Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
Municipalité régionale de comté de Montmagny.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 283 via Route 132 ou Autoroute Jean-Lesage.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)