Lac-Sainte-Marie (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 211,13 km2.
  • Gentilé - Marilacois, oise.


  • Éphémérides -


1840 Ouverture du territoire à la colonisation et ouverture des registres de la paroisse.
1864 Proclamation du canton de Hincks.
1872 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Hincks.
1881 Nomination du premier curé résidant.
1884 Départ du premier curé résidant.
1893 Nomination d'un curé résidant.
1902 (14 janvier) Érection canonique de la paroisse du Saint-Nom-de-Marie ; son territoire couvre le canton de Hincks.
Au cours des années 1920 Création du lac Sainte-Marie par la construction du barrage Paugan sur la rivière Gatineau.
1923 La population de la paroisse est de 680 âmes.
1975 La municipalité de Hincks adopte le nom de Lac-Sainte-Marie.
1990 La population de Lac-Sainte-Marie est de 521 habitants.
2000 La population de Lac-Sainte-Marie est de 541 habitants.
2010 La population de Lac-Sainte-Marie est de 639 habitants.

  • Sports -


Ski alpin ; 24 pentes (mont Sainte-Marie).
Golf.

Marilacois cités dans La Mémoire du Québec -

Joseph-Barthélémi Merleau.
Cook, Dustin

  • Économie -


Centre de villégiature et de sports d'hiver.

  • Toponymie -


Hincks rappelle le souvenir de Francis Hinks (1807-1885), copremier ministre du Canada-Uni (1851-1854) avec Augustin-Norbert Morin, puis ministre des Finances (1872-1873) dans le cabinet de sir John Alexander Macdonald.
Sainte-Marie, emprunté au lac Sainte-Marie, rappelle le souvenir de Marie Léveillée, la mère de Jean-Marie Léveillée, premier colon de la région.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres au sud de Maniwaki, au bord du lac Sainte-Marie.
Diocèse de Gatineau-Hull.
Municipalité régionale de comté de La Vallée-de-la-Gatineau.
Région touristique de l' Outaouais .

  • Accès : Chemin Lachapelle via Route 106.

Carte 13.

Carte 13 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)