Lanoraie (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 102,04 km2.


  • Éphémérides -


1637 (1 décembre) Concession par la Compagnie de la Nouvelle-France de la partie ouest (1/2 lieue de front sur le fleuve Saint-Laurent) d'une seigneurie à Jean Bourdon qui la nomme Autray.
1647 (6 avril) Concession par la Compagnie de la Nouvelle-France de la partie est (1/2 lieue de front sur le fleuve Saint-Laurent) de la seigneurie de Autray (9) à Jean Bourdon. Traversées par les rivières L'Assomption, à la Chaloupe et Bayonne, la seigneurie d'Autray ouest est bornées par la seigneurie de Lavaltrie (7) au sud-ouest, et la seigneurie de Berthier-en-Haut (13-14 au nord-est.
1653 (20 décembre) Jean Bourdon donne la seigneurie D'Autray (9) à son fils Jacques Bourdon.
1688 (Printemps) Au décès de Jacques Bourdon, la seigneurie D'Autray (9) passe à son frère, Jean-François Bourdon, sieur de Dombourg. (16 avril) Concession d'une seigneurie (2 lieues de front sur le fleuve Saint-Laurent x 2 lieues de profondeur) par le gouverneur Denonville et l'intendant Champigny aux héritiers de Charles Sevestre et de son épouse Marie Pichon, veuve de Philippe Gauthier, Marguerite Sevestre (mariée à Étienne de Lessard), Marie-Madeleine Sevestre (mariée à Louis de Niort de LaNoraye (8), Marie-Denise Sevestre (veuve d'Antoine Martin remariée à Philippe Neveu), Catherine Gauthier (veuve de Denis Duquet) et Charles Gauthier (marié à Catherine Camus).
1698 Louis de Niort de LaNoraye achète les parts de la seigneurie appartenant aux autres héritiers et lui donne le nom de LaNoraye.
1700 Louis de Niort de LaNoraye et sa femme, Marie Sevestre, vendent 4/5 de la seigneurie à leur fils, Louis Niort de la Minotière.
1710 (28 novembre) La seigneurie de Autray (9) est saisie sur les biens de la veuve de Jean-François Bourdon, puis adjugée à Jean-Baptiste Neveu.
1717 (14 octobre) Jean-Baptiste Neveu achète la seigneurie de LaNoraye à Louis Niort et devient ainsi seigneur de LaNoraye et De Autray.
1732 Fondation de la mission Saint-Joseph et ouverture des registres de la paroisse.
1739 (4 juillet) Agrandissement de la seigneurie de LaNoraye (8) jusqu'à la rivière L'Assomption ; réunion formelle de la seigneurie de LaNoraye (8) et de la seigneurie d'Autray (9) pour former la seigneurie de LaNoraye-D'Autray (8-9).
1754 Au décès de Jean-Baptiste Neveu, la seigneurie de LaNoraye-D'Autray passe à ses enfants, Joseph-Ambroise Neveu, Marguerite Neveu, épouse de François Simonnet, Marie Neveu, veuve de Louis-Hector d'Artigny de Villeray, Joseph-Ludivine Neveu.
1771 (26 juillet) Vente de leur part de la seigneurie de LaNoraye-D'Autray par Marguerite Neveu et son mari, François Simonnet, à Joseph-Ambroise Neveu. (10 décembre) Joseph-Ambroise Neveu vend 1/8 de la seigneurie à James Cuthbert.
1772 (26 août) Vente de 1/8 de la seigneurie par Paul Neveu Sevestre à James Cuthbert.
1774 (5 juillet) Vente de tous leurs droits dans la seigneurie par Marie Neveu et Joseph-Ludivine Neveu à Joseph-Ambroise Neveu.
1777 (26 juin) Vente de sa partie de la seigneurie par Marie-Louise Neveu, épouse de Jean Leroux dit Provençal, à James Cuthbert.
1778 (19 septembre) Vente d'une partie de la seigneurie par Marguerite-Amable Neveu, épouse de Louis Roy dit Desjardins, à James Cuthbert (12 octobre) Vente d'une partie de la seigneurie par Joseph-Ambroise Neveu et son épouse, Angélique Parent, à James Cuthbert.
1781 (26 janvier) La seigneurie de LaNoraye-D'Autray appartient à Joseph-Ambroise Neveu (3/8) et à James Cuthbert (5/8).
1828 Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Joseph.
1831 (17 septembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Joseph ; son territoire couvre celui de la seigneurie LaNoraye-d'Autray (8-9).
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de Lanoraie.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de Lanoraie.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Lanoraie.
1861 (24 janvier) La seigneurie de LaNoraye-D'Autray appartient à Ross Cuthbert et à Joseph-Ambroise Neveu.
1864 Inauguration de l'église Saint-Joseph construite selon des plans de Victor Bourgeau.
1917 Construction de la première église.
1923 La population de la paroisse est de 1 210 âmes.
1932 Incendie de la première église Saint-Joseph.
1933 Construction de l'église Saint-Joseph actuelle à partir des murs de la première restés debout et en bonne condition après l'incendie de 1932.
1940 (18 mars) Fondation de la Caisse populaire de Lanoraie.
1948 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Lanoraie-D'Autray par détachement de celle de la paroisse de Saint-Joseph-de-Lanoraie.
1990 La population de Lanoraie-D' Autray est de 1 713 habitants, celle de Saint-Joseph-de-Lanoraie, 1 294.
1995 (22 mai) Tragédie mortelle ; accident de la route ; une automobile roulant en sens inverse du trafic sur l'autoroute 40 entre en collision frontale avec une autre voiture à la hauteur de Lanoraie-D'Autray ; bilan : 4 morts, Marc-André Lachance, 18 ans, de Longueuil, Pascal Richer, 17 ans, de Longueuil, Francis Charron, 19 ans, de Terrebonne et Brenda Trachy, 30 ans de Lavaltrie.
2000 La population de Lanoraie-D' Autray est de 2 012 habitants, celle de Saint-Joseph-de-Lanoraie, 1 926. (6 décembre) Regroupement des municipalités de Saint-Joseph-de-Lanoraie et de Lanoraie-D'Autray sous le nom de Lanoraie.
2010 La population de Lanoraie est de 4 413 habitants.

Natifs de Lanoraie cités dans La Mémoire du Québec -

Marie-Louis-Honoré Beaugrand, Olivier Durocher, Joseph Robillard, Joseph-Israël Tarte, Émile Trottier.

  • Attraits :


Église Saint-Joseph (1864 et 1933) ; plans originaux de Victor Bourgeau.
Maison Hervieux (1835) ; 947, Grande-Côte Ouest ; restaurée par l'architecte Didier Poirier ; classée monument historique en 1972.
Presbytère Saint-Joseph (1887).
Site archéologique amérindien de Coteau-du-Sable ; maison longue (XIVe siècle) bâtie par les Iroquois.
Tourbières de Lanoraie ; la seule réserve écologique accessible au public ; environ 415 hectares ; anciens chenaux du fleuve Saint-Laurent que la végétation à peu à peu comblés ; milieu humide, dominé par la sphaigne, dont la température de l'eau est maintenue à 5 ou 6 C favorisant une végétation proche de celle du Grand Nord ; sentier flottant de 600 m ; la flore comprend la sarracénie, le drosera à feuilles rondes, l'aréthuse bulbeuse et la woodwardie de Virginie ; la faune comprend l'orignal, le castor du Canada, le lièvre d'Amérique, la salamandre à quatre orteils, plus de 140 espèces d'oiseaux dont la buse à épaulettes, le tohi à flancs roux et le troglodyte à bec court.

  • Toponymie -


Lanoraie-D' Autray vient du nom de la seigneurie de LaNoraye-D' Autray dans laquelle la municipalité est située en partie.
Lanoraie rappelle le souvenir de Louis de Niort de LaNoraye, propriétaire de la seigneurie.
Autray réfère à Jean Bourdon d' Autray, le propriétaire de la seigneurie D' Autray.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
À l'est-sud-est de Joliette.
Diocèse de Joliette.
Municipalité régionale de comté D'Autray.
Région touristique de Lanaudière.

  • Accès : Route 138 x route 131.

Carte 10.

Carte 10 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)