Lejeune (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 269,40 km2.
  • Gentilé - Lejeunois, oise.


  • Éphémérides -


1931 Début de la colonisation.
1933 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Lejeune.
1937 Fondation de la desserte Saint-Godard.
1945 (25 août) Fondation de la Caisse populaire de Lejeune.
1964 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Saint-Godard-de-Lejeune.
1968 Érection canonique de la paroisse Saint-Godard.
1982 (27 novembre) Fusion des caisses populaires de Lejeune et Saint-Émile-d'Auclair sous le nom de Caisse populaire d'Auclair-Lejeune.
1990 La population de Saint-Godard-de-Lejeune est de 459 habitants.
1991 La municipalité abrège son nom en Lejeune.
2000 La population de Lejeune est de 371 habitants.
2010 La population de Lejeune est de 342 habitants.

  • Économie -


Acériculture La Grande Coulée est la plus importante érablière du Québec.
Forme avec les municipalités d'Auclair et de Saint-Juste-sur-le-Lac, la région géographique du Jal constituée pour les fins d'aménagement et d'exploitation du territoire.

  • Toponymie -


Lejeune pourrait rappeler le souvenir du père Paul Lejeune qui séjourne dans les environs en 1633.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À environ 75 km au sud-sud-est de Rimouski, près de la frontière du Nouveau-Brunswick.
Diocèse de Rimouski.
Municipalité régionale de comté de Témiscouata.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Route 295 via Route 132 et Route 293.

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)