Lingwick (municipalité de canton)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 242,83 km2.


  • Éphémérides -


1807 (7 mars) Proclamation du canton de Lingwick.
1834 Fondation de la British-American Land Company-BALC pour promouvoir la colonisation des Eastern Towschips (Cantons-de-l'Est)
1838 Arrivée de colons écossais expulsés de leurs fermes de l'Isle of Lewis en Écosse lorsque les propriétaires fonciers décidèrent de transformer leurs terres agricoles en pâturages ; ces immigrants écossais fondent le village de Gould dans le canton de Lingwick, sur des terres concédées à la British-American Land Company-BALC.
1840 Des immigrants écossais fondent le village de Lingwick sur des terres concédées à la British-American Land Company-BALC.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité du canton de Bury (comprenant le territoire des cantons de Bury, Eaton et Lingwick).
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité du canton de Bury.
1851 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Gould.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité du canton de Lingwick.
1908 (25 novembre) Érection canonique de la paroisse Sainte-Marguerite ; son territoire couvre une partie du canton de Lingwick.
1914 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Marguerite.
1923 La population de la paroisse est de 250 âmes.
1935 (3 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Marguerite-de-Lingwick.
1938 (31 juillet) Liquidation de la Caisse populaire de Sainte-Marguerite-de-Lingwick.
1944 (8 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Marguerite.
1965 Le bureau de poste de Gould est renommé Sainte-Marguerite-de-Lingwick.
1990 La population de Lingwick est de 451 habitants.
2000 La population de Lingwick est de 456 habitants.
2010 La population de Lingwick est de 472 habitants.

  • Centres d'intérêt -



Cimetières ancestraux.
Église presbytérienne de Gould et son cimetière.
Magasin général.
Pont couvert McVitty-McKerry ; sur la rivière aux Saumons ; (modèle Town, 1893) ; le modèle Town tient son nom d'Ithiel Town, architecte américain qui le fit breveter en 1820 ; sa longueur de 63 m en fait le plus long pont couvert de la région.

  • Toponymie -


Bury s'explique par le fait que la British American Land Company voulait développer comme une seule entité le territoire couvert par les cantons de Bury, Eaton et Lingwick.
Gould rappelle le souvenir de Nathaniel Gould, l'un des administrateurs de la British American Land Company-BALC.
Lingwick rappelle un village d'Écosse.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Sherbrooke.
Sur la rivière aux Saumons.
Diocèse de Sherbrooke.
Municipalité régionale de comté du Haut-Saint-François.
Région touristique de l'Estrie.

  • Accès : Route 214 x Route 257.

Carte 8.

Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)