Matagami (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 64,75 km2.
  • Gentilé - Matagamien, ienne.


  • Éphémérides -


1957
Découverte de 6 gisements de cuivre, zinc, argent et or.
1961
Constitution de la municipalité du village de Matagami.
1963
Érection canonique de la paroisse.
(1 avril) Le village devient ville.
1965
Ouverture de l'école Galinée (14 classes).
1969
Inauguration de l'église pluriconfessionnelle par Mgr Gaston Hains, l'évêque d'Amos, Mgr Clark, l'archevêque de l'Église anglicane de Toronto, et M. McClure, le modérateur de l'Église Unie du Canada.
1974
(30 mars) Tragédie mortelle ; incendie d'un dortoir de la Société d'énergie de la baie James ; bilan: 4 morts, des travailleurs de la construction.
1983
(3 septembre) Fondation de la Caisse populaire Desjardins-Matagami.
1990
La population de Matagami est de 2 738 habitants.
2000
La population de Matagami est de 2 063 habitants.
2003
La compagnie Noranda annonce la fermeture de sa mine de zinc Bell-Allard.
2006
(11 août) La compagnie Falconbridge (propriétaire de Noranda) annonce la remise en exploitation d'un gisement de zinq sur le site de la mine désaffectée Bell-Allard ; son investissement est de 145 M $ et crée 250 emplois.
(11 octobre) La compagnie Domtar annonce la fermeture de sa scierie à compter du 27 octobre suivant pour une période indéterminée.
2010
La population de Matagami est de 1 658 habitants.
2014
La population de Matagami est de 1 526 habitants.
Travaux préparatoires à la mise en exploitation de la mine d'Éléonore de la compagnie Gold Corp à environ 350 km de Matagami


  • Attraits :


Église oecuménique (1969) ; lieu de culte commun aux catholiques, aux Anglicans et aux Luthériens.
Porte du territoire de la Baie-James.
Zone récréative du lac Matagami ; 1 200 km2 ; traces du plus vieux volcan d'Amérique du nord ; massif montagneux né de la rencontre de 2 microcontinents il y a 2,7 milliards d'années à la jonction du plateau de la rivière Rupert et de la plaine de l' Abitibi ; sentiers pédestres (60 km dont 30 balisés).

  • Flore - Comprend la pessière noire à mousse, la taïga, les lichens et les feuillus.


  • Faune aviaire - Comprend plus de 300 espèces d'oiseaux.


  • Faune - Comprend l'ours noir, l'orignal ou élan d'Amérique, le lièvre d'Amérique, le lynx du Canada, le caribou des bois etc.


  • Sports -


Golf ; un parcours de 9 trous.

  • Économie -


Mine de nickel et de zinc Persévérence de la compagnie Falconbridge (anciennement Noranda Mines).
Mine de zinc ; projet Bracemac-McLeod Xstrata 65% et Donner Metals , 35 %)
Mine de xinc ; projet PD1 (Xstrata, 50 %, Donner Metals, 50 %)
Mine d'or ; projet Vezza (North American Paladium)
Mine de fer ; Projet Iron Hills (Barlow Mines)
Exploitation de la forêt : scierie de la compagnie Domtar.

  • Services -


Aéroport.
Centre de santé Isle-de-Dieu (23 lits).
Reliée au réseau de chemin de fer du Canadien National.

  • Toponymie -


Galinée, le nom du canton, est une déformation de Galilée et rappelle le souvenir de René de Bréhant de Galinée, sulpicien breton qui faisait partie de l'expédition de Robert Cavelier de LaSalle en 1669.
Matagami, emprunté au lac du même nom, est un mot cri composé de mata signifiant «réunion», «rencontre» et gami signifiant «étendue d'eau», «eau», le tout signifiant «rencontre des eaux» ; ce lac est, en effet, le point de rencontre des rivières Bell et Waswanipi.

  • Repères géographiques -


Sur le versant sud du bassin de la baie James.
À environ 200 km au nord-est de Rouyn-Noranda, sur la rivière Bell, près du lac Matagami.
Diocèse de Amos.
Région touristique d'Eeyou-Istchee Baie-James.

  • Accès : Route 109 via Route 117.

Carte 18 et Carte 22.

Carte 18 sur Google Maps
Carte 22 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)