Melanson, Melançon, Malonson, Malanson (Pierre ; dit LaVerdure)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (tailleur de pierres) né vers 1632 en Angleterre.

Arrive à Port-Royal (Acadie), avec ses parents en 1657 ; la famille accompagnait Sir Thomas Temple, le nouveau gouverneur anglais de l'Acadie.
S'établit à Grand-Pré (Acadie), dont il est l'un des pionniers.
Père de la lignée Melanson/Muis d'Entremonts d'Amérique.
Épouse Marguerite Muis d'Entremonts à Port-Royal vers 1664 ; de cette union sont issus Philippe Melanson (marié à Marie Dugas), Cécile Melanson (mariée à Jean Landry), Pierre Melanson (marié à Marie-Rosalie Blanchard), Marie Melanson (mariée à Germain Landry), Marguerite Melanson (mariée à Alexandre Bourque dit Bellehumeur), Élisabeth Melanson (mariée à Pierre-Alain Bujold), Magdeleine Melanson (mariée à Louis Poupin), Paul Melanson (marié à Marie Thériault), Anne Melanson (mariée à Thomas Jacob sieur de Fiedmont).
Devient un espion pour les Anglais.
Frère de Charles Melanson dit LaRamée. Un seul de leurs descendants déportés est retourné en Acadie, tous les autres sont demeurés en Louisiane, au Québec et à Bathurst au Nouveau-Brunswick.
Certains de leurs descendants fondent le village de L'Acadie au Québec.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)