Migeon (Jean-Baptiste de Branssat)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Marchand de fourrures né en 1636 dans la paroisse Saint-Pierre de Moulins (Bourbonnais, Allier, France).

Commis de la Compagnie des Indes Occidentales (1666) à Montréal.
On lui concède l'arrière-fief de Lagauchetière le 12 décembre 1665.
Procureur fiscal à Montréal (1667-1677).
Lieutenant civil et criminel à Montréal (1677-1690).
Engageur pour l'Ouest (1688-1690).
Père de la lignée Migeon/Gauchet d'Amérique.
Épouse Catherine Gauchet de Belleville à Montréal le 26 novembre 1665 ; de cette union sont issus Gabrielle-Jeanne Migeon (religieuse de l'Hôtel-Dieu de Montréal), Louise-Suzanne Migeon, Daniel Migeon (marié à Marie-Louise Leguay), Marie-Catherine Migeon, Denise Catherine Migeon (mariée à Charles Juchereau), Jean-Dominique Migeon, Rémi-Gabriel Migeon, Marie-Anne Migeon (religieuse chez les ursulines de Québec ; mère de la Nativité).
Décès en 1693 (21 août) à Montréal.

  • Distinctions -


Le nom de la rue Saint-Jean-Baptiste de Montréal honore sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal-1983).
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presses de l'Université de Montréal, 1987).
Pour le Christ et le Roy - La vie au temps des premiers Montréalais (sous la direction de Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)