Mont-Tremblant (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 235,97 km2.
  • Gentilé - Tremblantois, oise. Nord-Tremblantois, oise. Jovitien, ienne.


  • Éphémérides -


8000 avant Jésus-Christ
Le mont Tremblant émerge de son enveloppe de 15 000 m de glace et prend sa forme actuelle.
6000 avant Jésus-Christ
Des humains venus de Sibérie par le détroit de Béring s'installent dans les Laurentides et dans la région du mont Tremblant.
1760
Fuyant la Guerre d'indépendance des États-Unis, des loyalistes anglais s'installent au nord de la rivière des Outaouais, au pied de la chaîne des Laurentides .
1852
(27 janvier) Proclamation du canton de de Salaberry.
1869
L'abbé Jodoin, adjoint du curé Antoine Labelle, se rend au mont Tremblant avec une expédition de chasse et de pêche.
1870
Arrivée des premiers colons canadiens-français venus de Sainte-Adèle, Saint-Jérôme et Sainte-Agathe-des-Monts à l'instigation du curé Antoine Labelle. Incendie ravageant une grande partie de la forêt située à Saint-Jovite, à l'est de la rivière du Diable.
1872
Fondation de la mission catholique de Salaberry par le curé Antoine Labelle ; cette mission est la première de son projet de colonisation des Laurentides .
1879
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Jovite.
1881
(1 janvier) Constitution de la municipalité des cantons-unis de De Salaberry-et-Grandison.
1883
Constitution de la municipalité du canton de Joly.
1885
Proclamation du canton de Grandison.
1889
Inauguration de l'église Saint-Jovite.
1890
Arrivée de la Communauté des Filles de la Sagesse à Saint-Jovite.
1892
Le chemin de fer de la Montreal and Occidental se rend jusqu'à Saint-Jovite.
1894
Fondation du Parc de la Montagne-Tremblante (1 490 km2, 405 lacs, 7 rivières et de nombreux ruisseaux) par le gouvernement du Québec pour y permettre la construction d'un sanatorium (aucun sanatorium n'y sera construit).
Arrivée de George Ernest Wheeler venu de Chasey (New York) pour exploiter une scierie sur les terres à bois qui longent le lac Ouimet.
1895
Fondation de la station de sports d'hiver au bord du lac Mercier.
1900
George Ernest Wheeler construit sa résidence sur un promontoire en face du lac Ouimet ; il la nomme Gray Rocks.
1902
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Mont-Tremblant.
Inauguration du parcours La Belle du golf de Gray Rocks.
Arrivée des Frères du Sacré-Coeur-fsc à Saint-Jovite.
Constitution de la municipalité du village de Labelle par détachement de celle du canton de Joly.
Incendie d'une grande partie du village de Labelle.
1905
Le chemin de fer venant de Montréal se rend jusqu'à Saint-Jovite.
1906
Leur entreprise forestière ne fonctionnant pas, George Ernest Wheeler et son épouse transforment leur résidence familiale en auberge de 10 chambres qu'ils nomment Gray Rocks Inn.
1909
Établissement de la mission catholique du Sacré-Coeur.
1910
Le Gray Rocks Inn aménage des courts de tennis.
1914
Alcide Forget fonde une scierie à Saint-Jovite.
1915
Constitution de la municipalité du village de Lac-Tremblant-Nord par détachement de celle du canton de Joly.
1917
(18 juin) Constitution de la municipalité du village de Saint-Jovite par détachement de celle des cantons-unis de De Salaberry-et-Grandison.
1918
Fondation de la mission du Sacré-Coeur-de-Jésus.
1920
Le Gray Rocks Inn aménage un terrain de golf.
1920-1930
Construction de 5 hôtels au bord du lac Tremblant et de 5 autres au bords des lacs Mercier et Ouimet
1922
Fondation de la Caisse populaire de Saint-Jovite.
1923
La population de la paroisse Saint-Jovite est de 1 550 âmes.
1924
Érection canonique de la paroisse Saint-Jovite. Incorporation de la compagnie Gray Rocks Inn Limited.
1926
Liquidation de la Caisse populaire de Saint-Jovite.
1929
Aménagement des premières pistes de ski sur le mont Tremblant par Tom Wheeler, le fils de George Ernest Wheeler ; le norvégien Herman Smith Johannsen dit Jack Rabbit agit comme expert-conseil dans l'aménagement des pistes et organise les premières compétitions de ski sur le mont Tremblant. Nomination du premier curé résidant, ouverture des registres de la paroisse et construction de l'église du Sacré-Coeur-de-Jésus.
1930
(30 août) Inauguration de l'église paroissiale.
1933
Première grande compétition de ski alpin tenue sur la piste Kandahar du mont Tremblant.
1934
Le Gray Rocks Inn installe son premier câble de touage des skieurs.
1938
Fondation de la station de ski du Mont-Tremblant par Joseph Bondurant Ryan de Philadelphie qui confie le développement des pistes au Norvégien Kare Nansen.
1939
Inauguration du Mont-Tremblant Lodge, d'une remontée mécanique Aerial Ski Chair Ropeway et du village typiquement québécois construit par Joseph Bondurant Ryan.
(28 mai) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Jovite.
1940
(17 mai) Constitution de la municipalité de Mont-Tremblant par détachement de celle des cantons-unis de Salaberry-et-Grandisson et de celle du canton de Clyde.
1942
Inauguration de la chapelle Saint-Bernard, patron des skieurs, construite par Joseph Bondurant Ryan sur le modèle de celle de Saint-Laurent de L'Île-d'Orléans (g).
1944
Le Gray Rocks Inn installe son premier remonte-pente T-bar lift.
1945
Arrivée des soeurs de la Congrégation de Sainte-Croix-CSC de Saint-Laurent.
1946
Le gouvernement du Québec autorise Joseph Bondurant Ryan à ouvrir le versant nord du mont Tremblant sur 500 acres de terres qu'il achète le long de la rivière du Diable et sur celles qu'il loue dans le parc pour l'aménagement des pistes et de la remontée mécanique.
1948
Inauguration des pistes du versant nord.
1950
Décès de Joseph Bondurant Ryan ; sa veuve, Mary Ryan, continue l'exploitation de la station.
1960
La municipalité des cantons-unis de Salaberry-et-Grandison devient celle de la paroisse Saint-Jovite.
1962
Établissement de la communauté des Apôtre de l'Amour infini par le frère Jean-de-la-Trinité à Saint-Jovite.
1964
(1 août) Première course d'automobile organisée par Léo Samson sur le circuit de 2,4 km qu'il a aménagé à Mont-Tremblant.
1965
Le circuit de Mont-Tremblant-Saint-Jovite est agrandi à 4,27 km. Mary Ryan vend la station du mont Tremblant à un groupe formé d'André Charron, Jean-Louis Lévesque et Roger Beauchemin.
1966
Érection canonique de la paroisse Sacré-Coeur-de-l'Enfant-Jésus. Des courses d'Indy Cars et de Can-Am sont tenues sur le Circuit Mont-Tremblant-Saint-Jovite.
1967
Les fondateurs du Circuit Mont-Tremblant-Saint-Jovite perdent leurs mises.
1968
Le Circuit du Mont-Tremblant (4,26 km, largeur de 9 m, 15 courbes en pentes et remontées) conçu par Léo Samson, dessinée par John Fitch assisté de Sterling Moss et Bruce McLaren, accueille sa première course Grand Prix de Formule 1 ; Mario Andretti remporte la course.
1970
Dernière course de Formule 1 sur le Circuit Mont-Tremblant-Saint-Jovite.
Arrivée des soeurs de la Congrégation de Sainte-Croix-CSC à Saint-Jovite.
1973
Arrivée des Frères de l'Instruction Chrétienne à Saint-Jovite.
1979
Les propriétaires étant incapables de trouver les fonds requis pour effectuer les améliorations nécessaires pour satisfaire les besoins de la clientèle, vendent la station du Mont-Tremblant à la Fédération des Caisses d'entraide.
1980
La Fédération des caisses d'entraide connaissant des difficultés financières, le gouvernement du Québec constitue une commission pour prendre en main l'administration de la station du mont Tremblant.
1984
Acquisition de la propriété située entre le lac Moore et la rivière du Diable et comprenant la piste du Circuit Mont-Tremblant-Saint-Jovite par Lawrence Stroll, un magnat de la mode.
1986
Le village de Saint-Jovite devient ville.
1990
La population de Mont-Tremblant est de 734 habitants, celle de Saint-Jovite (ville), 3 744, celle de Saint-Jovite (paroisse), 1 149, celle de Lac-Tremblant-Nord, 5.
1991
La station de ski du mont Tremblant ayant été mise en faillite, les installations sont acquises par la compagnie Intrawest de Colombie-Britannique déjà propriétaire du centre de villégiature Whistler dans les Rocheuses ; le Gouvernement du Québec consentira des prêts sans intérêt de 21 millions $ pour développer le centre de villégiature ; les remboursements de ces prêts dont 90 % n'est pas garanti, doit commencer en 2000 et se terminer en 2006.
1993
Début de l'aménagement d'un village selon un concept inspiré par la rue du Petit-Champlain dans le Vieux-Québec et intégrant les bâtiments construits par Joseph Bondurant Ryan.
1994
(1 août) Inauguration du parcours du golf du mont Tremblant, Le Géant, aménagé selon des plans de l'architecte Thomas McBroom.
1998
(9 août) Inauguration du parcours du golf du mont Tremblant Le Diable aménagé selon des plans des architectes Michael Hurdzan et Dana Fry de Colombus, Ohio.
1999
(Juin) Le golf Le Diable reçoit le tournoi Skins Game Export A organisé par la Professional Golfers Association (PGA).
2000
La population de Mont-Tremblant est de 1 190 habitants, celle de Saint-Jovite village et paroisse, 6 718, et celle de Lac-Tremblant-Nord, 4.
(Mars) Lawrence Stroll élargit la piste automobile du Circuit Mont-Tremblant à 12 m, rénove la tour de contrôle, installe des barrières de sécurité et aménage de nouvelles salles de toilette ; ces améliorations rendent la piste capable de recevoir des courses de la Formule 1 de la Fédération Internationale de l'Automobile.
(22 novembre) Regroupement des municipalités de Saint-Jovite (village et paroisse), de Lac-Tremblant-Nord et de Mont-Tremblant sous le nom de cette dernière.
2001
La population de Mont-Tremblant est de 8 058 habitants.
(11 mars) Pierre Pilon, dernier maire de Saint-Jovite, devient le premier maire de la nouvelle municipalité de Mont-Tremblant.
2002
(Décembre) Après des travaux de réfections, l'aéroport de La Macaza devient un L'aéroport international de Mont-Tremblant destiné à desservir la région et principalement le centre de loisir et de villégiature de Mont-Tremblant.
2004
(20 mai) Les contribuables des anciennes municipalités de Lac-Tremblant-Nord (42,8 %) et de Mont-Tremblant (21,4 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer Mont-Tremblant et à devenir deux entités municipales distinctes.
La scierie Claude Forget fondée en 1914 par Alcide Forget déménage de Saint-Jovite à Saint-Faustin-Lac-Carré.
(20 juin) Référendum sur le démembrement de la ville de Mont-Tremblant ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Lac-Tremblant-Nord (50,29 % des électeurs inscrits) obtient sa séparation de Mont-Tremblant, alors que Mont-Tremblant (31,34 % des électeurs inscrits) en demeure partie.
2005
(16 décembre) Début d'une importante grève des 1 500 employés du centre de ski de la compagnie Intrawest.
2006
La compagnie Intrawest est vendue à la compagnie d'investissement Fortress de New York au prix de 2,8 G $ ; pour financer cet achat Fortress endette lourdement Intrawest.
(1 janvier) La municipalité de Lac-Tremblant-Nord retrouve son statut de municipalité indépendante.
(3 janvier) Les syndiqués d'Intrawest acceptent les recommandation d'un conciliateur du ministère du Travail du Québec et décident de rentrer au travail.
(Novembre) Dans une entente hors cour, la municipalité, qui avait demandé une injonction afin de faire respecter son règlement sur le bruit par les utilisateurs de la piste de course automobile, s'entend avec la famille Stroll et amende son règlement contre le bruit pour permettre l'utilisation de la piste du Circuit Tremblant d'opérer pendant 52 jours sans restriction quant au bruit et avec restriction à une moyenne de 92 décibels pendant les autres jours de la saison.
2007
(29 juin) Le Circuit Mont-Tremblant accueille la course Champ Car Race.
2008
Des contribuables de Mont-Tremblant intentent une demande d'injonction pour empêcher l'exploitation de la piste du Circuit Tremblant à cause du bruit des voitures de course qui y circulent ; entre 80 et 200 voisins investissent chacun 1 000 $ dans cette procédure.
(26 décembre) L'administration du Gray Rock Inn annonce qu'elle cessera d'exploiter son hôtel et son centre de ski à compter du mois de mars 2009 ; son terrain de golf continuera cependant d'être exploité.
2009
(18 mars) L'actrice anglaise Natasha Richardson, 45 ans, décède dans un hôpital de New York après avoir fait une chute sur la piste Nansen pour débutants alors qu'elle était accompagnée d'un entraîneur qui lui apprenait à skier ; elle s'était relevée et était retournée dans sa chambre de l'Hôtel Quintessence où elle a éprouvé des maux de têtes et des nausées ; elle a d'abord été transportée au Centre hospitalier Laurentien de Sainte-Agathe, puis à l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal où elle a été diagnostiquée dans une situation de comatose, puis à un hôpital de New York où la famille a accepté qu'elle soit débranchée des appareils qui la maintenaient artificiellement en vie ; un coroner de New York déclare que ce décès est purement accidentel. Natasha était la fille de l'actrice Vanessa Redgrave et du réalisateur Tony Richardson.
(29 mars) Le Gray Rocks Inn ferme définitivement ses portes.
(24 juin) Ouverture du Casino de Mont-Tremblant sur le Versant Soleil construit par Loto-Québec au coût de 66,5 M $.
(7 juillet) Le propriétaire de l'Aéroport international du Mont-Tremblant annonce que la superficie de l'aérogare passera de 4 645 m2 à de 23 225 m2 permettant d'accueillir 200 passagers au lieu de 65 ; le projet vise à accommoder des plus grands avions tels les Boeing 737 et les Airbus 320 transportant au moins 200 passagers qui veulent se rendre directement du Mexique ou de l'Europe à Mont-Tremblant ; ce projet de 4,7 M $ a été rendu possible grâce à des octrois de 3,7 M $ des gouvernements provincial et fédéral.
(Décembre) La compagnie Intrawest néglige le payement de 524 M $ à ses créanciers, puis se met sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers.
2010
La population de Mont-Tremblant est de 9 387 habitants.
(20 janvier) Les créanciers d'Intrawest annoncent que le 19 février 2010, les centres de villégiature de l'entreprise en faillite seront mis aux enchères.
2012
(24 juin 2012) Tenue du premier demi-ironman au Québec.
(Août 2012) Tenue du premier ironman au Québec.
2014
Tenue des épreuves de championnat du monde de triathlon ou Demi-ironman)

  • Patrie -


Lionel Bertrand (Saint-Jovite).
Jacques Léonard (Saint-Jovite).
Denise Pelletier (Saint-Jovite).
Gilles Pelletier (Saint-Jovite).

  • Attraits :


Accès au Parc du Mont-Tremblant.
Camping.
Casino de Mont-Tremblant ; 1 877 574 2177 ; casino-mt-tremblant.com
Chapelle Saint-Bernard (1942) construite par Joseph Ryan selon le modèle de l'église Saint-Laurent érigée en 1678 sur l'île d'Orléans.
Église Sacré-Coeur-de-Jésus (1930).
Église Saint-Jovite (1889) ; parachèvement de l'intérieur (1896).
Festival d'été de Tremblant ; 24 juin-20 septembre 2015 ; tremblant.ca
Héli-tremblant ; 1 866 365 5662
Monastère des Apôtres de l'amour infini et sa statue du Sacré-Coeur.
Musée de la faune ; petite collection d'animaux empaillés (Saint-Jovite).
Parc linéaire du P'tit Train du Nord ; une piste cyclable de 200 km entre Saint-Jérôme et Mont-Laurier.
Ziptrek Ecotours ; 1 888 947 8735 ; ziptrek.com

  • Sports -


Golf ; 1 parcours de 18 trous (Saint-Jovite) ; 1 parcours de 18 trous «Le Géant» (Intrawest), un parcours de 18 trous «Le Diable» (Intrawest), un parcours de 18 trous «La Belle» (Gray Rocks Inn) contournant la vallée de la rivière du Diable et les abords de la montagne, un parcours de 18 trous «La Bête» dont 7 le long de la rivière du Diable (Gray Rocks Inn) et un parcours de 18 trous (Manitou).
Plage publique.
Ski alpin ; 22 pistes (Gray Rocks Inn), 4 remontées, dénivellation : 190 m ; 94 pistes (Intrawest), 13 remontées, dénivellation : 645 m.
Ski de fond ; 90 km.
Piste cyclable (58 km) entre Mont-Tremblant et Morin-Height

  • Accueil -


Auberge Porte Rouge.
Cabane à sucre de 100 couverts (Saint-Jovite).
Château Beauvallon (Small Group Luxury Hotels of the World, 70 suites).
Château Mont-Tremblant (Hôtels Canadien Pacifique, 316 chambres).
Club Tremblant, Hôtel et Spa.
Hôtel Gray Rocks (250 chambres).
Hôtel Quintescence (hôtel-boutique, 30 suites).
Suites sur le lac au Mont-Tremblant Côté Nord

  • Services -


Aéroport privé de Saint-Jovite.
Aéroport de La Macaza.

  • Toponymie -


De Salaberry rappelle le souvenir du colonel Charles-Michel d'Irumberry de Salaberry.
Grandison rappelle Charles Grandison, personnage du roman History of Sir Charles Grandison publié en 1753 par l'auteur britannique Samuel Richardson et représentant l'homme d'État anglais idéal.
Mont-Tremblant ; les Algonquins appelaient la montagne Manitou ewitchi saga qui signifie «montagne du redoutable manitou» ; selon la légende, ce dieu amérindien de la nature faisait trembler les montagnes lorsque les humains perturbaient la nature. Les algonquins l'appelait aussi Manitonga Soutana qui signifie Montagne du Diable ou Montagne des esprits ; les Algonquins prétendaient qu'il sortait de cette élévation des bruits sourds, comme des grondements et que ceux qui la gravissaient la sentaient osciller sous leurs pieds.
Saint-Bernard, le nom de la chapelle, est ainsi nommée en l'honneur de saint Bernard, le patron des skieurs.
Saint-Jovite ; en raison de la première célébration de la messe à cet endroit le jour de la fête de saint Jovite, la paroisse a été placée sous son patronage.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-ouest de Sainte-Agathe-des-Monts, au bord du lac Mercier.
Diocèse de Mont-Laurier.
Municipalité régionale de comté de Labelle.
Région touristique des Laurentides.

  • Accès : Route 327 via Route 117 et Autoroute des Laurentides (15).

Carte 11.

Carte 11 sur Google Maps

  • Bibliographie -


The Awakening of the Laurentians (essai, France Wheeler, 1958)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)