Montcalm (Louis-Joseph de Saint-Véran, marquis de)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né en 1712 (28 février).

Tombé au champ d'honneur.
Commandant des armées françaises à la Bataille des Plaines-d'Abraham le 13 septembre 1759 ; il y est blessé mortellement par un éclat d'obus près des murs de la ville ; traité au couvent des ursulines où il succombe le lendemain 14 septembre ; son corps est inhumé dans la chapelle des ursulines.
Comme son adversaire, le général Wolfe, Montcalm était un franc-maçon.
Les restes de son corps (crâne et un phémur) conservés jusque là par les ursulines sont transhumés au Cimetière des Braves de Québec en 2001.

  • Distinctions -


Le nom du parc Montcalm de Montréal honore sa mémoire comme ceux de la rue Montcalm de Montréal, de circonscriptions fédérale et provinciale, de la municipalité régionale de comté de Montcalm, de la municipalité de Montcalm et d'une salle de spectacles (Palais Montcalm) de la ville de Québec.

  • Crédits -


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Nouvelle-France. La grande aventure (Louis-Guy Lemieux, Septentrion, 2001)
Les Trois batailles de Québec (Jean-Paul DeLagrave, Éditions Trois-Pistoles, 2007)
Wolfe et Montcalm - La véritable histoire de deux chefs ennemis (essai, Joy Carroll, Éditios de L'Homme)
La vérité sur la bataille des plaines d'Abraham - Les huit minutes de tir d'artillerie qui ont façonné un continent (essai, D. Peter MacLeod, Les Éditions de L'Homme)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)