Nantais (Joël)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 25 janvier 2006, entre 2 h et 6 h 15, Brigitte Serre, 17 ans, est assommée puis transpercée de 72 coups de couteau à l'intérieur du dépanneur de la station service Shell du boulevard Lacordaire, près du boulevard des Grandes-Prairies, dans l'arrondissement Saint-Léonard de Montréal ; les enregistrement des caméras ont été enlevés et la caisse a été vidée ; la description faite par des témoins oculaires permet à la police d'émettre des mandats d'arrestation contre Sébastien Simon, 18 ans, principal suspect, Joël Nantais, 18 ans, Tommy Gagné, 19 ans, et Sergio Moniz, 27 ans ; le 26 janvier, Joël Nantais se rend à la police de Montréal ; le 28 janvier, Sébastien Simon, un ancien employé du dépanneur en question congédié à la suite d'une dénonciation faite à la direction par Brigitte Serre, est arrêté par la Gendarmerie royale du Canada à l'aéroport d'Edmonton, Alberta, et Tommy Gagné est arrêté le même jour par la police de Saguenay à la résidence de son père dans le secteur Chicoutimi ; le 29 janvier, Sergio Moniz est arrêté dans un appartement de la rue Tupper à Montréal. Joël Nantais est accusé de vol à main armée, de complot, de séquestration et de complicité de meurtre après le fait ; en juin 2006, Nantais reconnaît sa culpabilité à l'accusation de vol et de conspiration pour commettre un vol à main armée et est comdanné à 18 mois de prison à purger sous conditions dans une maison de transition ; le 3 avril 2008, il est condamné à purger le reste de sa peine en prison pour avoir enfreint ainsi certaines des conditions imposées par le tribunal ; les autorités l'ont fait arrêter après avoir trouvé 2 paires de menottes et une réplique en bois d'une arme à feu dans son casier. Le 5 septembre 2007, Tommy Gagné, accusé de meurtre prémédité, de séquestration et de vol à main armée, reconnaît sa culpabilité à l'accusation réduite de meurtre non prémédité, de séquestration et de vol à main armée et est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 10 ans de sa peine derrière les barreaux. Le 17 septembre 2007, Sébastien Simon, accusé de meurtre prémédité (c'est lui qui a donné les coups de couteau à Serre), vol à main armée, séquestration et complot, reconnaît sa culpabilité et est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; Le 7 novembre 2014, Tommy Gagné, 28 ans, est trouvé inconscient dans sa cellule de l'institution carcérale de la Macaza.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)