Niverville (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1660 (7 avril) Concession d'une seigneurie (90 arpents) par la Compagnie de la Nouvelle-France à Jacques Leneuf qui la nomme La Poterie.
1767 La seigneurie est léguée en partie par François Chastelain à Joseph-Claude Boucher de Niverville, époux de Marie-Josephte Chastelain, sa fille; ils renomment la seigneurie de Niverville.
1781 (10 février) La seigneurie appartient à Joseph-Claude Boucher de Niverville.
1800-1811 La seigneurie de Niverville est acquise progressivement par Joseph Boucher de Niverville qui achète les parts de seigneurie appartenant à ses frères et soeurs et celle qui avait été vendue à Aaron Hart.
1861 (24 janvier) La seigneurie de Niverville appartient à Joseph Boucher de Niverville, Marie-Louise-Célina Boucher de Niverville, épouse de Onésime Chênevert, et à Geneviève Berthelot, veuve de Joseph Badeau.

  • Toponymie -


Aussi appelée de La Poterie.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent, dans les environs de la ville de Trois-Rivières.
Division administrative seigneuriale de Trois-Rivières-DASTR


  • Crédits -


Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)