Paquette (Léo)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 8 septembre 2010, Léo Paquette, 45 ans, est tué d'un coup de couteau au cou au foyer de groupe La Relance, sur la rue Notre-Dame Est à Montréal. Martin Gauthier-Béland, son compagnon de chambre, est accusé de ce meurtre ; ce dernier a été interné pour schizophrénie à l'âge de 14 ans et plusieurs fois par la suite. ; il dit qu'il entendait des voix, souffrait d'insomnie qu'il attribue à la pollution, et était obnubilé par le paradis et l'enfer ; ce jour de septembre 2010, il se trouvait à La Relance pour la 7e fois ; son compagnon Léo Paquette était aussi schizophrène et faisait tourner des cassettes de vieille musique , ce qui irritait l'accusé ; ce dernier, après avoir visionné un film de la série Halloween, a tué Paquette d'un seul coup de couteau au cou, puis il a appelé le 911 et avoué son crime à la préposée qui a reçu l'appel ; après ce meurtre, il espérait retourner dans un établissement spécialisé ; il se réjouissait à l'idée de passer 20 ans à l'Institut Pinel ; au cours de son procès. i; est révélé qu'il était à la frontoère de la déficience intellectuelle et se complaît dans des considérations mystiques. (La Presse, 21 novembre 2012, page A12)
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)