Pohénégamook (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 351,97 km2.
  • Gentilé - Pohénégamookois, oise.


Le secteur Escourt est situé sur la frontière des États-Unis de sorte que certains de ses habitants sont américains.

  • Éphémérides -


1866 Arrivée des premiers colons, Ignace Nadeau et Thomas Fox.
(3 août) Proclamation du canton d'Estcourt.
1872 (5 mars) Proclamation du canton de Pohénégamook.
1874 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Éleuthère.
1903 (9 mai) Constitution de la municipalité du canton de Pohénégamook (versant est du lac du même nom).
1908 Établissement à Sully de colons canadiens-français revenus des États-Unis avec l'aide du Crédit foncier canadien ; des 12 familles originalles de Sully, 11 étaient des rapatriées des États-Unis.
1910
Arrivée du chemin de fer de la Transcontinentale RailWays.
(26 juin) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Éleuthère.
1914
Inauguration du chemin de fer Transcontinental.
(18 mai) Constitution de la municipalité de la paroisse Saint-Joseph-de-la-Rivière-Bleue.
(14 octobre) Érection canonique de la paroisse Saint-Joseph-de-la-Rivière-Bleue ; son territoire couvre une partie des cantons d'Escourt, Cabano, Botsford et Packington.
1915
Constitution de la municipalité du canton d'Estcourt-Partie-Nord-Ouest (extrémité sud du lac).
1916
Constitution de la municipalité du canton de Sully (au bord de la rivière Saint-François).
1918
(6 décembre) Érection canonique et ouverture des registres de la paroisse Saint-David (Sully) ; son territoire couvre la partie nord-ouest du canton d'Escourt.
1919
(5 novembre) La municipalité d'Estcourt-Partie-Nord-Ouest adopte le nom de Saint-David-d'Escourt.
1920 ? Liquidation de la Caisse populaire de Saint-Éleuthère.
1922
(21 mars) Constitution de la municipalité de Saint-Pierre-d'Estcourt.
(19 juillet) Érection canonique de la paroisse de Saint-Éleuthère ; son territoire couvre le canton de Pohénégamook.
1923
La population de la paroisse Saint-David (Escourt) est de 1 200 âmes, celle de Saint-Éleuthère, 1 825, celle de Saint-Joseph, 1 872. La municipalité de Pohénégamook adopte le nom de Saint-Éleuthère.
Établissement du premier curé résidant de de Saint-Éleuthère.
1924
Constitution de la municipalité de Saint-Athanase par détachement de celle de Saint-Éleuthère. Érection canonique de la paroisse Marie-Médiatrice (Estcourt).
1929
Fondation, à Saint-David de Sully, de la Maison Notre-Dame-des-Champs dirigée par les Clercs de Saint-Viateur pour y accueillir des orphelins et former des agriculteurs et des hommes de métier.
1931
Ouverture du couvent par les Soeurs de Saint-Joseph-de-Saint-Vallier.
1937
(16 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Sully.
1940
(8 octobre) Fondation de la Caisse populaire d'Estcourt.
1943
(3 août) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Éleuthère.
1947
Fondation de l'Hôpital général Saint-Joseph-du-Lac par les Soeurs de Saint-Joseph-de-Saint-Vallier.
1973
(3 novembre) Fusion de la municipalité de Saint-Éleuthère avec celles d'Estcourt et de Sully pour former celle de Pohénégamook.
1994
La population de Pohénégamook est de 3 322 habitants.
2000
La population de Pohénégamook est de 3 230 habitants.
2010
La population de Pohénégamook est de 2 912 habitants.
2015
(21 juillet 2015) des pluies diluviennes s'abattent sur la région ; il est tombé 100 mm d'eau en moins de 24 heures ; plusieurs routes sont détruites et 75 résidences sont évacuées (Journal de Montréal,11 mai 2017, page 12). En mai 2017, le Gouvernement du Québec (via La Sécurité civile) n'avait versé que 1.1 million $ d'aide à la municipalité qui avait encouru des dépenses de 3.4 millions $ pour réparer les ponceaux et les routes.

  • Patrie -


Henri Beaupré.
Yvette Boucher Rousseau.

  • Attraits :


Économusée de l'ébénisterie à l'Atelier Amboise ; 619, rang Saint-Ignace-Nadeau.

Selon la légende, le lac Pohénégamook hébergerait Ponik, une énorme bête marine. Ce serait en 1901 qu'on a commencé à parler de Ponik. Pour certains, Ponik est un poisson gigantesque, pour d'autres, c'est un serpent ; d'autres ont vu un monstre bossu à deux grandes cornes dorées. Source : Frédérique Sauvée (La Presse, 29 décembre 2012, cahier Voyage, page 9)

  • Services -


Hôpital du Centre local de services communautaires des Frontières (25 lits).

  • Accueil -


Pohénégamook Santé Plein Air ; 1723, chemin Guérette.

  • Toponymie -


Estcourt rappelle le souvenir de B. Estcourt, commissaire anglais chargé de délimiter la frontière du Canada et des États-Unis en 1842.
Pohénégamook, emprunté au lac Pohénégamook, est une déformation de ponegamikw, mot abénaquis signifiant «camp d'hivernage» ou «maison d'hiver».
Saint-David rappelle le souvenir de l'abbé David Chénard, curé de Saint-Éleuthère et desservant de la paroisse Saint-David.
Saint-Joseph rappelle le souvenir de l'abbé Joseph-Adolphe-Wilfrid Gauthier, premier curé de la paroisse de ce nom.
Sully rappelle le souvenir du duc de Sully, ministre des Finances du roi de France, Henri IV (1560-1641).

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-est de Rivière-du-Loup, au bord du lac Pohénégamook et de la rivière Saint-François dans les monts Notre-Dame.
Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
Municipalité régionale de comté de Témiscouata.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Route 289 via Route132 ou Autoroute 20 ou Route 230.

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)