Pointe-Lebel (municipalité de village)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 91,16 km2.
  • Gentilé - Lebelois, oise.


  • Éphémérides -


Vers 1857 Établissement des familles de Charles Ross et de son beau-fils, Joseph Thibault au lieu-dit Pointe-Paradis.
1872 Un bateau-phare est ancré au large du gand banc de sables de Manicouagan.
1902 Arrivée du premier colon, Norbert Lebel.
Vers 1930 Arrivée d'un important groupe de colons venus s'installer sur des terres qui leur ont été données par le gouvernement.
1960 Ouverture du Centre d'art de Manicouagan par le peintre Gerry Gilles.
1964 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Pointe-Lebel.
1970 Symposium de sculpture de la région au Centre d'art de Manicouagan.
1976 Fermeture du Centre d'art de Manicouagan.
1977 Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-de-Fatima.
1990 La population de Pointe-Lebel est de 1 709 habitants.
1998 (7 décembre, après 11 h 09) Tragédie mortelle ; accident aérien ; un avion Britten-Norman Islander de la compagnie Air Satellite s'abîme dans le Saint-Laurent quelques minutes après son décollage de l'aéroport de Baie-Comeau, à Pointe-Lebel ; bilan : 7 morts, Jean-D'Arc Truchon, 53 ans, de Baie-Comeau, Julie Tremblay, 19 ans, de Sainte-Thérèse-de-Colombier, Gilles Beaudoin, 46 ans, de Baie-Comeau, Vital Gaudreault, 43 ans, de Rimouski, Thérèse Dubé, 44 ans, de Baie-Comeau, Marlène Girard, 37 ans, de Baie-Comeau, une personne portée disparue, Soledade Lauzon, 23 ans, la copilote de l'avion, et 3 blessés, dont le pilote François Roch, rescapés par hélicoptère après avoir réussi à s'extirper de l'épave de l'avion.
2000 La population de Pointe-Lebel est de 2 066 habitants.
2010 La population de Pointe-Lebel est de 1 967 habitants.
2016 Exploration de l'épave du navire marchand Sainte-Anne près de la Pointe Lebel ; le Sainte-Anne avait sombré en 1704 alors qu'il transportait une cargaison de fourrures vers les Antilles françaises. On croit que l'abondance de minerai de fer dansla région de la côte nord pourrait avoir interféré dans l'orientation des boussoles du navire. (The Gazette, 19 septembre 2016, page A7).

  • Services -


Aéroport fédéral de Baie-Comeau.

  • Toponymie -


Lebel rappelle le souvenir de Norbert Lebel qui résidait sur la pointe en 1902.
Les Innus nomment l'endroit Neshtât Kâmituâs signifiant «belle pointe de sable».

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Baie-Comeau.
Sur la pointe qui s'avance dans le fleuve entre les embouchures des rivières Manicouagan et aux Outardes.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de Manicouagan.
Région touristique de Manicouagan (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138.

Carte 16.

Carte 16 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)