Portneuf-sur-Mer (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Portneuf-sur-Mer (municipalité). (G)
  • Superficie - 241,23 km2.
  • Gentilé - Portneuvois, oise.


  • Éphémérides -


1500 Débarquement des Basques, chasseurs de baleines et de phoques, qui lui donne le nom de Port-Neuf en évocation de la commune du même nom située près de Bayonne (Pays Basque).
1636 Début d'aménagement d'un port
Vers 1640, la Compagnie de la Nouvelle-France concède un territoire situé à l'embouchure de la rivière à Jacques Leneuf de la Poterie.
Vers 1641, établissement des premiers habitants à l'embouchure de la rivière qu'ils nomment Port Neuf
1647 (16 avril) Confirmation de la concession de la seigneurie à Jacques Le neuf de la Poterie
1683 Célébration d'une messe par le père François de Crespieul.
1817 Ouverture du bureau de poste de Port-Neuf.
1844 Mise en exploitation d'une scierie par Alexis Tremblay dit Picoté et James Gibb.
1848 Fondation de la municipalité sous le nom de Saint-Georges.
1861 Érection canonique de la paroisse de Notre-Dame-de-Port-Neuf.
1863 Constitution de la municipalité de la paroisse Notre-Dame-de-Port-Neuf.
1864 Incendie du village.
1867 Proclamation du canton de Betsiamites.
1875 Fondation de la paroisse Sainte-Anne-de-Portneuf.
1882 Acquisition de la seigneurie de Mille-Vaches (139) par les frères Stockwell de Londres.
Mise en exploitation d'une nouvelle scierie à l'endroit que les frères Stockwell rebaptisent Portneuf Mills.
La municipalité de Saint-Georges adopte le nom de Portneuf Mills.
1883 La municipalité de Portneuf Mills adopte le nom de Hamilton Cove.
1884 Les frères Stockwell commencent à exploiter une usine de pâte de bois.
1895 Abandon de l'usine de pâte de bois.
1902 (12 septembre) Constitution de la municipalité des cantons-unis de Portneuf-Betsiamites-et-Latour sous le nom de Sainte-Anne-de-Portneuf.
1905 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse.
1914 (11 mars) Constitution de la municipalité du village de Notre-Dame-de-Port-Neuf par détachement de celle de la paroisse Notre-Dame-de-Port-Neuf.
1923 La population de la paroisse est de 500 âmes.
1947 Érection canonique de la paroisse Sainte-Anne-de-Portneuf.
1949 La population de Sainte-Anne-de-Portneuf est de 931 habitants.
1961 La municipalité du village de Notre-Dame-de-Port-Neuf devient ville et adopte le nom de Portneuf.
1964 (11 avril) Fondation de la Caisse populaire de Rivière-Portneuf.
1990 La population de Sainte-Anne-de-Portneuf est de 1 115 habitants.
2000 La population de Sainte-Anne-de-Portneuf est de 960 habitants.
2004 (31 janvier) La municipalité de Sainte-Anne-de-Portneuf adopte le nom de Portneuf-sur-Mer.
2010 La population de Portneuf-sur-Mer est de 781 habitants.

  • Attraits :


Pourvoiries de chasse (orignal, tétras des savanes, gelinotte huppée et lièvre) et pêche (truite mouchetée).

  • Services -


Aéroport privé.

  • Toponymie -


Betsiamites, emprunté à la rivière de ce nom, vient d'un mot algique signifiant «endroit où il y a des lamproies».
Hamilton Cove évoquait le nom d'une compagnie forestière.
Latour rappelle le souvenir de Bertrand de Latour (1701-1780), grand vicaire du diocèse de Québec (1729-1731).
Mitinakup est le nom donné à l'endroit par les Innus ; il signifie «vieux cabanage».
Portneuf est le nom donné par Champlain à la rivière dans la relation de ses voyages en 1626. Portneuf pourrait être la fusion des mots port et neuf ; port étant l'installation et neuf étant tiré du nom du premier seigneur Jacques Leneuf de la poterie.
Sainte-Anne a été choisi comme patronne de la paroisse à cause de la dévotion qu'entretenaient les Innus à l'endroit de la mère de Marie.
Saint-Georges rappelait le souvenir de l'arpenteur Georges Duberger.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
À environ 95 km au sud-ouest de Baie-Comeau, à l'embouchure de la rivière Portneuf.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord.
Région touristique de Manicouagan (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138.

Carte 16.

Carte 16 sur Google Maps

  • Bibliographie -


Destins de pêcheurs - Les Basques en Nouvelle-France (Mario Mimeault, Septentrion, 2011).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)