Portneuf (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 110, 43 km2.
  • Gentilé - Portneuvien, ienne.


  • Éphémérides -


Vers 1640 Arrivée des premiers colons.
1647 (16 avril) Concession d'une seigneurie (une lieue de front sur le Saint-Laurent sur trois lieues de profondeur) par la Compagnie de la Nouvelle-France à Jacques Leneuf de La Poterie qui la nomme Portneuf.
1671 (7 juillet) Cession de la seigneurie par Jacques Leneuf de la Poterie à son gendre, René Robineau de Bécancour.
1681 (Mars) La seigneurie est érigée en baronnie par le roi Louis XIV en faveur de René Robineau de Bécancour.
1699 (11 décembre) Au décès de René Robineau de Bécancour, sa baronnie passe à Pierre Robineau (marié à Marie-Charlotte Legardeur de Villiers), Joseph Robineau de Villebon (décédé le 5 juillet 1700), René Robineau (marié à Marguerite Daneau), François-Alexandre Robineau, Jacques Robineau, Marie-Anne Robineau (religieuse chez les ursulines de Québec ; Mère de la Trinité), Daniel Robineau, Michel Robineau et Louise-Catherine Robineau (mariée à François de Jordy).
1709 (4 février) Charles Legardeur de Croisille épouse Marie-Anne-Geneviève Robineau, fille de Pierre Robineau.
1710 (30 juillet) Jacques Robineau cède ses droits dans la baronnie à ses nièces Marguerite-Renée et Marie-Anne-Geneviève Robineau épouse de Charles Legardeur de Croisille.
1741 (12 octobre) La baronnie est vendue par Charles Legardeur de Croizille et Bonaventure Legardeur de Croizille à Eustache Lambert Dumont et son épouse, Charlotte-Louise Petit.
1744 (6 juin) La baronnie est vendue par Eustache Lambert Dumont aux ursulines de Québec.
1791 La seigneurie appartient aux ursulines de Québec.
1810 Construction d'un moulin à papier.
1817 Ouverture d'une école royale sous la direction de Charles Desroches.
1845-1851 La baronnie est louée à Edward Hale.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1859 La seigneurie appartient à George Burns Symes.
1860 Nomination du premier curé résidant.
1861 (29 août) Érection canonique par détachement de la paroisses Sainte-Famille-du-Cap-Santé et Saint-Joseph-de-Deschambault et ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-de-Portneuf ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Portneuf (38), une partie de la seigneurie de Jacques-Cartier et une partie de la seigneurie de Deschambault (37).
1863 (18 février) Constitution de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Portneuf.
1914 (11 mars) Constitution de la municipalité du village de Notre-Dame-de-Portneuf par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1923 La population de la paroisse Notre-Dame est de 1 800 âmes.
1943 (5 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Portneuf.
1957 Ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-du-Très-Saint-Rosaire.
1960 (2 avril) Fondation de la Caisse populaire de Notre-Dame-du-Très-Saint-Rosaire.
1961 (15 juillet) Le village de Notre-Dame-de-Portneuf devient ville et adopte le nom de Portneuf.
1970 (9 mai) Fondation de la Caisse populaire des travailleurs de Portneuf.
1990 La population de Portneuf est de 1 336 habitants, celle de la paroisse Notre-Dame-de-Portneuf, 1 782.
1998 Découverte, après dix ans de recherche par les biologistes du ministère de l'Environnement et de la Faune du Québec, d'une frayère d'esturgeons (Acipenser oxirinchus) dans une fosse du Saint-Laurent.
2000 La population de Portneuf est de 1 429 habitants, celle de la paroisse Notre-Dame-de-Portneuf, 1 689.
2002 (4 juillet) Regroupement des municipalités de Notre-Dame-de-Portneuf et de Portneuf sous le nom de cette dernière.
2010 La population de Portneuf est de 3 099 habitants.

  • Patrie -


Édouard Archambault.
Gwyllin Samuel dit Glen Ford.

  • Attraits :


Auberge Quatre délices (gastronomie régionale) dans une maison construite en 1720 au 1208 route 138, ayant vue sur le fleuve.
Calvaire du cimetière Notre-Dame-de-Portneuf (1885) ; rue Notre-Dame ; réalisé par Louis Jobin ; classé monument historique en 1974.
Domaine des Trois Moulins (vignoble) 13333, route 138.
Église anglicane (1884).
Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs ; rue Notre-Dame ; plans de Louis-Thomas Berlinguet ; orgue Casavant (1949).
Manoir de la Baronnie-de-Portneuf (1788) ; anciennement appelée Manoir Hale depuis qu'elle avait été habitée de 1845 à 1851 par Edward Hale, le locataire emphytéotique de la seigneurie ; classée monument historique en 2005.

  • Économie -


Usine de pâtes et papiers de la compagnie J. Ford.

  • Services -


Quai en eau profonde.

  • Toponymie -


Portneuf rappelle le souvenir du premier seigneur de l'endroit, Jacques Leneuf de la Poterie ; les premiers colons qui s'établirent à l'embouchure l'appelèrent Port, puis le seigneur ajouta la première partie de son patronyme, ce qui donna Port-Leneuf qu'il abréga en Portneuf.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
À une soixantaine de kilomètres au sud-sud-ouest de la ville de Québec, à l'embouchure de la rivière Portneuf.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de Portneuf.
Région touristique de Québec.

  • Accès : Autoroute de la Rive-Nord (40) ou Route 138.

Carte 4.
Carte 4 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)