Projet Cléopâtre (2006-2013). (opération de police)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 21 juin 2006, la Gendarmerie royale du Canada et plusieurs corps policiers du Québec participent à une descente dans plusieurs endroits au Canada et arrêtent 36 personnes au Québec dans le cadre d'une opération appelée Projet Cléopatre ; Sharon Simon, 47 ans, présumée leader du réseau de trafiquants de drogues et de blanchiment d'argent est appréhendée dans sa luxueuse résidence de Kanehsatake et inculpée de gangstérisme, trafic de drogues et possession d'armes prohibées ; sa fille Annie Arbic, 22 ans, est également arrêtée et accusée comme sa mère ; le 11 octobre 2007, Sharon Simon reconnaît sa culpabilité et est condamnée à 50 mois de pénitencier.

Le 12 juillet 2006, vers 3 h, Richard Griffin, 41 ans, une relation du West End Gang, est abattu d'une rafale d'une quarantaine de balles en face de sa résidence de la rue Terrebonne, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; les armes ayant servi au meurtre ont été retrouvées par la police, la mitraillette près de la victime et le revolver sur le terrain de l'église Rosedale-Queen Mary United Church en face de la résidence de Griffin.
Le 16 août 2006, Gérald Gallant, 56 ans, de Donnacona, arrêté en Suisse pour fraude avec cartes de crédit, est extradé au Canada pour répondre à une accusation de meurtre et d'une tentative de meurtre ; il prétend avoir participé à 26 meurtres au cours de la Guerre des motards au Québec ; il aurait été à la solde de l'Alliance des ennemis des Hells-Angels.
Le 17 août 2006, Vito Rizzuto quitte Montréal pour les États-Unis après avoir combattu son extradition pendant 2 ans ; il y est accusé de gangstérisme en relation avec 3 meurtres commis à Brooklyn en 1981.
Le 21 août 2006, le juge Réjean Paul confirme la décision de la Commission nationale des libérations conditionnelles de ne pas libérer au sixième de sa peine, Guy Lepage, ex-policier et homme de confiance de Maurice «Mom» Boucher, détenu au Canada depuis 2005 pour finir de purger une peine de 10 ans de prison pour importation de 1 700 kg de cocaïne imposée aux USA ; Lepage avait été élu président des Rockers de Montréal en 1993.
Le 30 août 2006, vers 15 h 30, Domenico Macri, 34 ans, un trafiquant de drogues montréalais, est assassiné par balles au coin des boulevards Henri-Bourassa Est et Rodolphe-Forget dans le quartier Rivière-des-Prairies à Montréal ; la Cadillac dans la quelle Macri voyageait comme passager, était en arrêt en attendant de pouvoir virer à gauche, une puissante motocyclette s'est rangée du côté droit de la voiture, le passager de la motocyclette en est descendu à tirer plusieurs balles sur Macri, est remonté sur la motocyclette qui a quitté les lieux en trombe ; le conducteur de la Cadillac a aussi été blessé au cours de la fusillade ; Macri, soupçonné d'avoir des liens avec la mafia italienne de Montréal, avait été condamné à 3 ans de prison après avoir plaidé coupable aux accusations de complot et de possession d'héroïne en 1993. Le 28 octobre 2008, Giuseppe Mancini est condamné 4 ans de pénitencier.
Le 18 septembre 2006, vers 8 h 15, Sneider Eugène, 18 ans, est tué par balles sur la rue Grenet, entre le boulevard de Salaberry et la rue Louisbourg dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville de Montréal ; la police croit qu'il s'agit d'un règlement de compte entre membres de gangs de rue ; Shneider Eugène entretenait des relations étroites avec des membres de gangs de rue du nord de l'île de Montréal.
Le 29 septembre 2006, lors d'une opération appelée Tandem, la Police provinciale de l'Ontario, la Gendarmerie royale du Canada et des corps policiers locaux arrêtent 15 membres des Hells-Angels ontariens et les retient sous 100 chefs d'accusation ; on estime à 200 le nombre des Hells-Angels ontariens et à 2 000 le nombre de leurs associés.
Le 24 octobre 2006, peu après 2 h, Jean-Patrick Fleury, 28 ans, et Vladimir Nicolas, 31 ans, sont abattus de plusieurs projectiles d'arme à feu à l'arrière du bar Upper Club situé au-dessus du Shed Café au 3519, boulevard Saint-Laurent à Montréal ; le 28 juin 2007, Benjamin Hudon Barbeau, 30 ans, est appréhendé à Val-David et accusé de meurtre non-prémédité relativement à ces décès ; Barbeau avait des liens avec les Hells-Angels, Fleury était relié à un gang de rue et avait été condamné en 1999 à 14 mois de prison pour participation à une tentative de meurtre à Laval, et Nicolas possédait un casier judiciaire dont une condamnation pour trafic de drogues.

En 2008, Torsten Trute, un ressortissant allemand résidant dans l'Ouest canadien visé par l'Opération Cléopâtre est arrêté en Italie, puis extradé au Canada ; il sera condamné à 12 ans de prison le 3 mai 2013
En 2008, un juge ordonne l'arrêt des procédures contre Piccirelli parce que la Couronne et la police avaient commis une inconduite en tentant par intimidation à l'inciter à plaider coupable à certaines des accusations qui pesaient contre lui ; cette décision est contestée par la Couronne et la tenue d'un nouveau procès est ordonnée ; Piccirelli sera reconnu coupable de complot, d'avoir donné des ordres pour le bénéfice d'une association de criminels, de trafic d'amphétamines de cocaïne et de marihuana et d'une variété d'accusations en relations avec le port d'armes prohibées.
Le 25 janvier 2008, Annie Arbic, est condamnée à 42 mois de prison après avoir plaidé coupable à l'accusation de gangstérisme ; Arbic coordonnait l'expédition de la marijuana récoltée au Québec et exportée vers les USA ; le juge Michel Duceppe de la Cour du Québec accepta de recommander que Annie Arbic purge sa peine au pénitencier pour femmes de Joliette où sa mère est déjà incarcérée.
Le 2 mars 2009, la Commission nationale des libérations conditionnelles refuse de libérer Annie Arbic à cause de sa relation avec Martin Robert, 34 ans, un membre du chapitre de Montréal du gang des Hells Angel.
Le 1er mars 2010, la Commission nationale des libérations conditionnelles refuse encore de libérer Annie Arbic, parce qu'elle entretient toujours une relation avec Martin Robert. Gangster né en 1974 ; Martin Robert a déjà été condamné pour incendiât, possession de drogues, assaut et conduite dangereuse ; d'abord membre des Death Riders, il devient membre du Chapitre de Montréal (Sorel) du gang des Hells-Angels le 5 décembre 2002 ; visé par l'Opération SharQc du 15 avril 2009, il est arrêté au Mexique et ramené à Montréal le 16 janvier 2010 pour y répondre à des accusations de meurtre et de gangstérisme.
Les Devils Ghosts ont été fondés par d'anciens membres du gang des Rock Machine.
Carl Thomas, un ancien policier de Magog, et Daniel Pépin, un ancien policier dans une réserve de la Côte-Nord, sont arrêtés au cours de l'opération Cléopâtre ; ils conduisaient un réseau qui avait expédié 225 kg de marijuana aux USA de janvier à juin 2006 ; ayant plaidé coupables aux accusation de trafic de drogues et de gangstérisme, ils ont été condamnés à 42 mois de prison sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avois purgé la moitié de leur peine derrière les barreaux.
Le 23 novembre 2012, le juge Gilles Garceau, juge au procès des personnes arrêtées lors de l'Opération Cléopatre, décrète un arrêt des procédure parce que selon lui, les procureurs de la Couronne ont abusé de leurs droits et que des policiers ont modifié leur témoignage. (source : La Presse, 24 novembre 2012, page A22).
La Couronne conteste cette décision et s'adresse la Cour d'appel du Québec qui, à l'unanimité, casse la décision du juge Garceau ; à la demande du procureur de deux des accusés La Cour suprême du Canada accepte d'entendre l'appel de la décision unanime de la Cour d'appel du Québec.
Sergio Piccirelli, Antal Babos et un autre coaccusés bénéficient d'un arrêt de procédure, mais la Couronne fait renverser cette décision par la Cour d'appel ; Piccirelli en appelle de la décision de la Cour d'appel du Québec à la Cour suprême du Canada qui accepte de l'entendre.
Le 25 janvier 2013, Sergio Piccirelli est reconnu coupable sous 23 chefs d'accusation (complot, donner des ordres pour le bénéfice d'une organisation criminelle ou gangstérisme, trafic de méthamphétamines, de cocaïne et de marijuana, possession d'une puissante carabine automatique dont il avait fait l'acquisition après avoir été informé qu'un contrat avait été émis sur sa tête en 2005 alors qu'il était sous enquête par la GRC ; la police l'avait alors informé qu'elle possédait des renseignements crédibles à l'effet que quelqu'un le voulait décédé ; Piccirilli et d'autres membres de la mafia basés à Granby étaient en conflit avec l'organisation des Rizzuto au sujet de la responsabilité du fait qu'une livraison de marijuana d'une valeur de millions $ était arrivée aux États-Unis gâtée et pourrie ; Piccirilli avait été arrêté en 2006 dans le cours de l'Opération Cléopatre. En mai 2016, Sergio Piccirelli est condamné à 15 ans de prison pour trafic de stupéfiants et d'armes. (Journal de Montréal, 23 novembre 2016, page 16)
Le 3 mai 2013, Torsten Trute, 52 ans, est condamné à 12 ans de prison par la juge Dominique Larochelle de la Cour du Québec à Laval.
Le 28 janvier 2016, la juge Marie-Suzanne Lauzon condamne Piccirilli à 18 ans de prison.


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)