Québec (province). Meurtres, homicides et autres méfaits : (2009)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)


En août 2008, Philistin Paul est victime d'une tentative de meurtre sur fond de guerre entre la mafia et les Bloods. En mars 2009, les frères Grégoire Paul, Jocelyn Paul, Miguel Paul et Pierre-Antoine Paul, liés au gang des Bo-Gars (rouges) sont accusés d'enlèvement, séquestration, extorsion, complot, trafic de stupéfiants et d'avoir causé des lésions corporelles à un jeune homme qu'ils voulaient obliger à entrer de la drogue à la prison de Rivière-des-Prairies où 3 d'entre eux, dont Pierre-Antoine, étaient incarcérés ; la victime venait d'être amenée à la même prison et les frères Paul savaient qu'il obtiendrait rapidement sa libération ; une fois libéré, il n'aurait qu'à enfreindre l'une des conditions de sa libération et revenir muni de la drogue ; la victime n'étant pas consentante, on la fit enlever et on lui occasionna des blessures corporelles en la forçant à dissimuler la drogue ; la victime échappa à ses bourreaux et désigna les frères Paul comme les auteurs de ses malheurs. Les frères Paul imposaient une taxe à des commerçants de Montréal-Nord et de Rivière-des-Prairies seulement parce qu'ils se trouvaient sur leur territoire.


Opération Château

Le 12 mars 2009, un groupe de policiers dirigés par la GRC muni de 22 mandats d'arrestation en appréhende 19 dont Gilles «Le Vieux» Dumas, 58 ans, et Marc Roberge, 45 ans, tous deux membres du chapitre de Québec des Hells-Angels, ainsi que deux hommes de la réserve de Kahnawake. Le même jour, munis de mandats de perquisition, les policiers de la GRC, de la Sûreté du Québec, de la ville de Québec, de Wendake et de Saint-Jean-sur Richelieu saisissent 300 boîtes de tabac de contrebande et 20 000 pilules de méthamphétamine en plus de découvrir un laboratoire clandestin de drogue à Waterloo dans les Cantons-de-l'Est ; toutes les personnes appréhendées sont accusées de gangstérisme relativement au trafic de cigarettes de contrebande, trafic de drogues, possession de drogues en vue d'en faire le trafic et complot de trafic de drogues. Les cigarettes étaient achetées par le groupe à Kahnawake et revendues dans la région de la ville de Québec ; l'argent généré par cette vente était réinvesti dans la production de stupéfiants vendus dans la région de la ville de Québec.


Opération Cerro

Le 19 mai 2009, vers 4 h 55, plus de 300 policiers de la Gendarmerie royale, de la Sureté du Québec et 7 policiers enquêteurs amérindiens faisant partie de l'Aboriginal Combined Forces Special Enforcement Unit, envahissent 13 endroits de Kanehsatake et saisissent 1 200 plants de marijuana cultivés dans 8 serres hydroponiques, un véhicule blindé M-35, un buldozer, des armes de poing de calibre .357, divers armes de chasse et des munitions pour mitraillette AK-47 (Kalashnikov) ; ils arrêtent 13 personnes dont Gary Gabriel, Barry Simon, Nancy Gabriel, 35 ans, Janice Gabriel, 35 ans, Vincent Daoust, 46 ans ; Jason Gabriel réussit à s'évader ; des coups de feu ont été tirés, mais pas par les policiers ; malgré le nombre d'arrestations, la Gendarmerie n'a porté des accusations que contre Nancy Gabriel, Janice Gabriel et Vincent Daoust, tous trois pour avoir le ou vers le 19 août 2009 produit illégalement du cannabis à Kanehsatake.

Opération Dictature

Le 20 mai 2009, plus de 150 policiers de la Sûreté du Québec effectuent 18 perquisitions dans la couronne nord de Montréal, à Trois-Rivières et à Québec, saisissent 20 000 plants de marijuana, 60 armes à feu, environ 70 000 $ en espèces, saisissent 9 véhicules et procèdent à l'arrestation de 27 personnes.

Le 25 mai 2009, la Régie des alcools, des courses et des jeux refuse d'accorder un permis d'exploitation à Michel Rivest exploitant du bar de danseuses nues G String de Saint-Robert-de-Sorel ; la Régie croit que le réel propriétaire de l'établissement serait Serge Lebrasseur, un Hells Angel du chapitre de Montréal (Sorel) passé au chapitre de Trois-Rivières ; les 3 portes de l'établissement sont contrôlées de l'intérieur par un bouton dont seul Rivest peut l'actionner ; celui-ci ne veut pas de membres des gangs de rue dans l'établissement, mais les Hells-Angels sont les bienvenus ; la police craint que Rivest pourrait faire mettre fin aux activités illicites qui s'y passeraient lorsqu'elle voudrait y pénétrer par surprise.

Opération Machine

Le 3 juin 2009, à la suite d'une enquête débutée en 2007, près de 600 policiers du Service de police de Montréal, de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie royale du Canada et des Peace keepers mohawks de Kahnawake munis de mandats d'arrêt et de perquisition arrêtent 46 personnes, saisissent 1 kg de cocaïne, 860 roches de crack, 900 grammes de marijuana, 4 000 comprimés de méthamphétamine, 34 000 livres de tabac, 12 armes à feu, 13 coffres-forts, 160 000 $ en espèces, les documents de comptabilité du gang, un dispositif à impulsion de type Taser et des vêtements marqués à l'effigie des Hells-Angels Nomads ; cette opération paralyse 3 cellules par lesquelles l'organisation dirigée par les Hells-Angels Daniel Poutine Leclerc et Salvatore Cazzetta distribuait sa drogue à Montréal, dans les couronnes nord et sud ainsi que dans les régions du Mont-Tremblant et de Québec. 14 personnes sont toujours recherchées en vertu des mêmes mandats ; parmi les suspects appréhendés, on trouve les Hells-Angels Salvatore Cazetta du chapitre de Montréal et Daniel «Poutine» Leclerc du chapitre de l'Ontario, l'homme d'affaires mohawk, Peter Rice, 52 ans, propriétaire de Rice Mohawk Industries et de Mustang Distribution Ltd, et ses 2 fils, Peter Francis Rice, 31 ans, et Burton Rice, 34 ans ; Salvatore Cazzetta est inscrit comme vice-président de Mustang Industries ; Peter Rice s'est associé à 4 entrepreneurs de Kahnawake pour former le consortium Mohawk Bridge Consortium qui a obtenu le contrat de réfection du pont Mercier au prix de 80 M $. Les différentes drogues étaient entreposées dans l'entrepôt de Peter Rice entouré d'un mur haut de 6 mètres situé sur la réserve de Kahnawake ; c'est dans cet entrepôt que l'argent était conservé dans 11 coffres-forts des 13 coffres forts saisis. Projet Machine est ainsi appelé en référence à l'ancienn gang de Cazzetta, les Rock-Machine ; le 11 juin 2009, la police révèle qu'elle a trouvé plus de 3 M $ dans les coffres forts qu'elle a saisis à Kahnawake.

Opération Sable

Le 4 juin 2009, près de 80 policiers l'escouade régionale mixte de la Mauricie (Service de police de Montréal. Sûreté du Québec et Gendarmerie royale du Canada) arrêtent 15 personnes liées au Devil's Child, un club école des Hells-Angels qui tentaient de prendre le contrôle du trafic des stupéfiants à Drummondville et Victoriaville ; ces personnes sont accusées de gangstérisme, de complot et de trafic de stupéfiants au palais de justice de Victoriaville.

Opération Borax

Le 9 juin 2009, près de 800 policiers de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie royale du Canada et des corps policiers municipaux munis de 196 mandats d'arrêt et de perquisition arrêtent 106 des 196 personnes visées par les mandats, saisissent 18 000 plants de marijuana, 345 kg en vrac et 400 000 $ en cash. Plusieurs des prévenus étaient d'origine asiatique (Thi Duong Le, 51 ans, Kevin Mai, 34 ans, et sa conjointe Thuy Huong Nguyen, 31 ans, agente immobilière à l'emploi de Remax) et certains venaient de l'ouest du Canada ; les réseaux gravitaient autour d'une douzaine de commerces d'équipement de serres éparpillées en bordure de l'autoroute Métropolitaine ; ces commerces racolaient des cultivateurs par le truchement de publicité dans les journaux vietnamiens de Montréal, fournissaient de l'engrais, l'équipement nécessaire à la culture du canabis et son installation et prodiguaient des conseils sur la façon de faire pousser le cannabis ; à maturité, le cannabis était acheminé vers les 12 commerces qui les expédiaient vers les marchés canadiens et américains (Halifax et Boston).

Opération Absent

Le 9 juin 2009, les policiers de la région de Québec arrêtent 11 personnes qui seront accusées d'avoir cultivé de la marijuana dans des maisons autour de la capitale du Québec.

Opération Norté

Le 11 juin 2009, une centaine de policiers du poste 38, de la section moralité, alcool et stupéfiants région nord et du module gangs de rue participe à l'Opération Norte qui vise les K-Crew, un groupe d'une dizaine de membres qui se distinguent en arborant les armoiries du gang, une tête de mort au-dessus de 2 sabres ; les policiers appréhendent 11 des 20 personnes visées par les mandats et saisissent 15 000 $ en espèces, 220 grammes de cocaïne, quelques kg de marijuana, 1 140 pilules d'ecstasy, 950 plants de marijuana, 1 830 comprimés de speed, des armes blanches et des imitations d'armes ; le cerveau du gang est Jean-Philippe Célestin qui entretient des liens avec des proches des Hells-Angels dont Claude Wagner et Normand Pearson, son adjoint Lewis Arismendy Santana, les frères Patrick et Jason Andrade, leurs fournisseurs de marijuana, sont aussi arrêtés lors de cette opération ; les K-Crew avaient la permission d'opérer sur le territoire des Hells-Angels et de la mafia italienne ; ils opéraient sur la rue Saint-Laurent au nord de la rue Sherbrooke.

Le 14 juin 2009, peu après 19 h, Louino Jeune, 20 ans, un jeune homme de race noire est abattu alors qu'il flannait avec une quinzaine de ses ami dans le stationnement extérieur d'un parc de HLM, à l'angle de l'Allée des Pruches et de la rue Duquesne, dans le quartier Mercier à Montréal ; un homme portant une arme de poing s'est approché du groupe et a tiré presqu'à bout portant à la tête de la victime ; profitant de la confusion créée par l'événement, un groupe de 4 personnes s'est enfui en courant dans les ruelles du parc de HLM ; la police obtient un mandat d'arrêt contre Frank Antoine, 18 ans, relativement à ce décès.

Le 14 juin 2009, vers 1 h 15, Mohamed Abokor Abddullah, 25 ans, est atteint de plusieurs balles sur la rue Quesnel près de la rue Dominion, dans le quartier de La Petite-Bourgogne de Montréal ; la victime était connue comme associée aux gangs de rue

Le 15 juin 2009, vers 11 h 15, Dany DeGregorio, 39 ans, est atteint de 3 balles au thorax à sa sortie d'un gymnase de la rue Jarry Est, entre les rues Champs-d'Eau et Pascal-Gagnon, dans le quartier Saint-Léonard de Montréal ; De Gregorio, dont le décès a été constaté à l'hôpital, est connu comme un jeune mafieux ; la police recherche un homme de race noir relativement à ce décès.

Opération Producto

Le 26 juin 2009, près de 300 policiers de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie royale du Canada, des Services de police de Montréal, de Longueuil, et de Blainville exécutent des mandats d'arrestation contre 22 suspects et 26 mandats de perquisition qui permettent le démantèlement d'un laboratoire de drogues de synthèse à Brossard, la saisie de 400 000 $ en espèces, de 100 000 comprimés de speed et d'une trentaine de kilos de cocaïne ; ces drogues étaient écoulées dans les rues de Montréal.

Opération Ondée

(29 juillet 2009) le module gang de rue du Service de police de la ville de Montréal-SPVM lance l'Opération Ondée à la suite de 2 tentatives de meurtre perpétrées en juin et juillet à Dollard-des-Ormeaux et à Pierrefonds.
Le 29 juillet, les 5, 11 et 21 août 2009), le SPVM arrête 18 personnes dont 13 hommes et 5 femmes affiliés aux Bloods et aux Crips et saisissent plusieurs armes, des gilets pare-balles, de la drogue et une somme de 100 000 $.
Le 21 août 2009, Frederico Del Peschio, 59 ans, l'un des copropriétaires du restaurant La Catania au 9090, boulevard Saint-Laurent, à Montréal, est abattu de plusieurs coups de feu dans le dos dans le stationnement du restaurant où il venait tout juste de garer sa voiture Mercedez ; 2 hommes de race noire sont recherchés en rapport avec ce décès ; la victime était connue de la police pour ses relations dans le milieu du trafic de stupéfiants ; en 1979, il avait été arrêté avec Sydney Lallouz (voir Affaire du Marché Central Métropolitain-MCM) ; il avait été condamné en 1981 à 30 mois de prison après avoir plaidé coupable de participation à une tentative d'importation de 16 kg de hashish ; en 1988, il avait purgé une sentence d'emprisonnement avec Nicolo Rizzuto après la saisie de 1,5 kg de cocaïne saisi par la police de Caracas, Venezuela ; son restaurant était connu comme un lieu de rendez-vous de la mafia montréalaise.
Le 31 août 2009, la Gendarmerie royale du Canada-GRC appréhende 9 résidents de Kahnawake et de Akwesasne et saisit 1 600 kg de tabac de contrebande, 4 véhicules, une remorque et 2 bateaux près de Saint-Anicet sur le bord du lac Saint-François ; parmi les personnes appréhendées, on trouve Karlie Goodleaf, 36 ans, qui avait été appréhendée auparavant parmi un groupe de 30 personnes lors de l'Opération Cancun en mars 2008 à l'occasion d'une enquête à grande échelle sur le trafic et l'exportation de marijuana aux USA.

Opération Arcane

2009
(22 septembre 2009) Le Bistro Solaris du 5484, rue Décarie est victime d'un attentat.
(27 septembre 2009) Le Café Baccio du 8760, boulevard Gouin est victime d'un attentat.
(13 octobre 2009) Le Café Buen Jiorno du 5055, avenue Couture et la salle de réception Château Classique sont victimes d'attentats.
(17 octobre 2009) Le Bar Peach du 8974, 8974, boulevard Langelier est victime d'un attentat.
(28 octobre 2009) Le Bistro Bar Peaches (italien) du boulevard Saint-Michel dans l'arrondissement Saint-Michel de Montréal est victime d'un attentat au cocktail Molotov.
(28 octobre 2009) Le Café Pirandello (italien) situé sur le boulevard Saint-Michel est l'objet d'un attentat au cocktail Molotov ; le 14 janvier 2010, Jean-Sébastien Jacques, 25 ans, reconnaît sa culpabilité à l'accusation d'avoir participé à la tentative d'incendie et est condamné à 5 ans de prison.
(29 octobre 2009) Le Café Bistro Charland (italien) situé sur l'avenue Charland, près du boulevard Saint-Michel dans l'arrondissement Saint-Michel de Montréal est victime d'un attentat au cocktail Molotov lancé dans la vitrine.
(5 novembre 2009) Le Café Aviano (italien) situé à l'angle de la rue Legendre et du boulevard Saint-Michel dans l'arrondissement Saint-Michel de Montréal est victime d'un attentat au cocktail Molotov lancé dans la vitrine.
(15 novembre 2009) Le Café Nouba situé sur la rue Saint-Laurent entre les boulevard Saint-Joseph et Rosemont est vctime d'un attentat au cocktail Molotov.
(19 novembre 2009, vers 4 h) La vitrine du Café Krystèle (italien) est fracassée par des malfaiteurs qui y déversent un bidon d'essence et y mettent le feu ; le Café Krystèle est situé à l'angle de la 17e Avenue et de la rue Villeray dans l'arrondissement Saint-Michel de Montréal.
(23 novembre 2009) Le Café Nouba est de nouveau l'objet d'une attaque au cocktail Molotov.
(23 novembre 2009) Le Café Vegas du 2670, rue Jean-Talon Est près de la 6e Avenue dans l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie à Montréal est victime d'un attentat au cocktail Molotov.
(24 novembre 2009 , vers 3 h 55) Le Café-bar Ferrari du 8061, avenue André-Ampère et près du boulevard Armand-Bombardier dans le quartier Rivière-des-Prairies à Montréal est victime d'un attentat au cocktail Molotov. Mickendy Demosthene, 18 ans, de race noire, est recherché en rapport avec l'attaque au cocktail Molotov du Café Ferrari ; Demosthene est connu de la police, notamment à cause de ses liens avec les gangs de rue. Le 8 décembre 2009, Mickendy Demosthene se livre à la police de Montréal.
(26 novembre 2009) Le Café-bistro Larosa situé au 3943, rue Fleury Est, dans l'arrondissement Montréal-Nord de Montréal est l'objet d'un attentat au cocktail Molotov.
(28 décembre 2009, vers 12 h 10) Nick Rizzuto jr, 42 ans, fils de Vito Rizzuto et petit-fils de Nicolo Rizzuto, est abattu de plusieurs balles au haut du corps près de l'angle du Upper Lachine Road et de l'avenue Wilson, non loin des bureaux de la Compagnie FTM Construction de Antonio Magi dans l'arrondissement Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; des témoins affirment que l'auteur du meurtre était de race noire et qu'il était vêtu d'un paletot de couleur sombre, de jeans et d'un chaperon ; plus tard dans la journée, la police trouve une arme à feu dans les environs de l'incident ; Rizzuto était un associé de Magi dans un projet de construction de résidences.

2010
(5 janvier 2010) Quatre hommes commettent un vol et frappent un employé au Café Côté situé sur la rue Charland, puis mettent le feu à l'établissement ; rapidement éteint, le feu cause peu de dommages ; les enquêteurs croit qu'il il y a une relation entre cet incendie et la mort de Nick Rizzuto.
(24 janvier 2010) Le Café Sambuca Larosa situé sur le boulevard Duplessis près du boulevard Rivière-des-Prairies dans le quartier Rivière-des-Prairies de Montréal est l'objet d'un attentat au cocktail Molotov.
(8 février 2010) Nicolo Rizzuto Sr est accusé d'évasion fiscale en 1994 et 1995.
(18 mars 2010 , un peu après 13 h 45) Peter Christopoulos, 27 ans, et 3 autres hommes sont blessés au cours d'une fusillades survenue dans la boutique de vêtements pour femmes Flawnego de la rue Saint-Jacques Ouest, entre les rues Saint-François et Saint-Jacques dans le Vieux-Montréal ; le gérant du magasin, Jean Gaston, 60 ans, l'un des blessés, décède à l'hôpital ;près de 50 balles ont été tirées par les tueurs ; Christopoulos était le chauffeur et garde du corps de Ducarme Joseph, le propriétaire de la boutique qui a échappé à la fusillade en sortant de son magasin par la porte arrière ; 2 hommes de race noire sont recherchés en relation avec cet incident ; le 19 mars 2010, Ducarme Joseph, accompagné de Stevenson Fleurant et Charlotin Dutroy, est appréhendé sur le Upper Lachine Road dans le secteur NDG de Montréal à sa sortie du bureau de l'entrepreneur Antonio Magi, puis accusé de possession d'arme prohibée et de bris de condition. Les services de Ducarme auraient déjà été retenus par l'entrepreneur Antonio »Tony» Magi pour convaincre certains de ses débiteurs de payer leur dette ; Magi l'aurait installé dans un condominium situé au-dessus du restaurant Eggspectation à l'angle du boulevard de Maisonneuve et de la rue de la Montagne à Montréal ; Ducarme est l'une des personnes soupçonnées du meurtre de Nick Rizzuto Jr.
(25 mars 2010 , vers 4 h 15) Une fusillade au Legends Bistro de Montréal fait 2 blessés (25 et 35 ans) ; la police recherche 4 hommes relativement à cette fusillade.
(28 mars 2010, vers 0 h 30) Un homme de 20 ans, employé du Café Milano sur la rue Jarry, près de la rue Fleuricourt dans l'arrondissement Saint-Léonard, est blessé sérieusement à coups de couteau à la suite de l'expulsion de 2 hommes et d'une femme.
(Mai 2010) 9 hommes dont 5 sont déjà en prison, tous liés aux gangs de rue, sont arrêtés et accusés d'avoir entre le 22 septembre 2009 et le 24 janvier 2010, allumé de 5 à 18 incendies criminels dans des cafés à clientèle italo-canadienne dans le nord-est de l'île de Montréal.
(20 mai 2010) Paolo Renda est porté disparu ; son épouse trouve son automobile les fenêtres ouvertes, les portières déverrouillées et la clé dans l'ignition, stationnée devant l'entrée de garage d'une résidence du boulevard Gouin Ouest, près de l'avenue Albert-Prévost dans l'arrondissement de Ahuntsic-Cartierville ; elle était stationnée à quelques rues de sa résidence, elle-même voisine de celle de Nicolo Rizzuto son beau-père, sur la rue Antoine-Berthelet.
(29 mai 2010) Le D Lounge de Rivière-des-Prairies est le théâtre d'une fusillade entre gangs de rue rivaux ; ce secteur est sous contrôle des Bloods ; c'est la 3e fois en 5 ans que ce bar est ainsi impliqué.
(4 juin 2010) Le Café Bar Ferrari de Rivière-des-Prairies est fermé par la Régie des alcools, des courses et des jeux à cause de la recrudescence des actes criminels posés pour intimider le propriétaire.
(7 juin 2010) La Commission de l'immigration et du statut de réfugié permet l'expulsion de Bernard Mathieu, 39 ans, chef du gang de la rue Pelletier pour grande criminalité ; en janvier 2007, Mathieu a été trouvé coupable de plusieurs accusations relatives au trafic de crack et de cocaïne, puis condamné à 72 mois de prison ; originaire de Haïti, il est arrivé au Canada à l'âge de 8 ans et a obtenu un statut de résident permanent en 1980, mais pas la citoyenneté canadienne.
(8 juin 2010, à 1 h 15) Le café Vegas de la rue Jean-Talon près de la 6e Avenue est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov. À 3 h 17, un restaurant de la rue Queen Mary dans le quartier Côte-des-Neiges de Montréal est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov. À 3 h 45, un restaurant en construction de la rue Queen Mary dans le quartier Côte-des-Neiges de Montréal est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov.
(9 juin 2010) Le magasin de tapis Teheran du boulevard de l'Acadie, dans le quartier Ahuntsic de Montréal est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov et est totalement ravagé par les flammes.
(9 juin) 2010 La Commission de l'immigration et du statut de réfugié permet l'expulsion de Dikila Mbosso, 19 ans, pour criminalité organisée en ce qu'il a été membre du Young Master Crew, puis des Money Blood Brothers, 2 gangs de rue sous la gouverne des Bo-Gars ; originaire de la République démocratique du Congo, il est arrivé au Canada en 2000 avec son père ; il a été condamné en 2007 à 6 mois de prison qu'il a purgé dans une prison pour adultes, puis à 15 mois en 2009 pour introduction par effraction, séquestration, possession d'armes, menaces et possession de drogues à des fins de trafic.
(29 juin 2010, vers 16 h) Agostino Cuntrera, 66 ans, et son garde du corps, Liborio Sciascia, 40 ans, sont abattus à l'extérieur de l'entreprise de distribution d'aliments, John & Dino Inc. appartenant à Cuntrera, sur la rue Magloire, entre les rues du Creusot et Lafrenaie, dans l'arrondissement Saint-Léonard de Montréal ; des témoins ont vu une automobile noire de marque Chevrolet Impala quitter les lieux du crime ; atteint à la tête, Cuntrera est décédé sur les lieux alors que, blessé au thorax et à l'abdomen, Sciascia est décédé à l'hôpital ; en 1978, Cuntrera avait été condamné à 5 ans de prison pour son rôle dans un complot pour le meurtre du calabrais Paolo Violi qui avait remplacé le calabrais Vic Cotroni comme chef de la mafia montréalaise ; ce meurtre avait permis au clan sicilien dirigé par Nick Rizzuto et son fils Vito de déloger le clan calabrais de la direction de la mafia montréalaise ; la police n'exclue pas la vengeance des Calabrais pour expliquer ces assassinats, mais elle n'exclut pas non plus la lutte de pouvoir à l'intérieur même du clan sicilien depuis l'emprisonnement de Vic Rizzuto, le meurtre de son fils Nick Rizzuto, et la disparition de Paulo Renda ; une autre hypothèse serait qu'il s'agirait d'une vengeance de l'entourage de Ducarme Joseph qui avait échappé à une tuerie dans son magasin du Vieux-Montréal en mars 2010.
(19 juillet 2010) John Charles Foote, 44 ans, un membre des Hells Angels de l'Ontario, est appréhendé au Circus After Hours du quartier gay de Montréal ; il aurait agressé 2 employés du bar avec un poteau servant à contenir les clients qui attendaient dans la file.
(22 juillet 2010) Me Martial Fillion, 58 ans, doit répondre à 3 chez d'accusation liés à des activités de gangstérisme ; Fillion est accusé d'avoir participé aux activités d'une organisation criminelle de janvier 2006 à février 2009 en agissant comme commissionnaire ou facilitateur pour les Syndicates de Gregory Wooley ; il est également accusé de possession de biens criminellement obtenus ; ces activités avaient été découvertes au cours de l'Opération Axe qui avait conduit à l'arrestation de 54 personnes en février 2009.
(21 septembre 2010) Des cocktails Molotov sont lancés presque simultanément sur le bar échangiste Le Céleste et sur le Bar Coco Bongo situés sur la Plaza Saint-Hubert de Montréal ; Marc-André Paquette, 39 ans, de Mascouche et Pasqualino Simeoni, 42 ans, de Terrebonne sont arrêtés non loin des lieux et accusés d'incendie criminel.
(23 septembre 2010) Le Bistro Solaris du 5484, rue Décarie est victime d'un incendie mystérieusement allumé.
(29 septembre 2010, vers 3 h 15) Ennio Bruni, 36 ans, proche du clan Rizzuto, est abattu de 3 balles alors qu'il sortait du Café Bellerose, un café italien du boulevard Bellerose, à l'extrémité d'un petit centre commercial du quartier Vimont de Laval ; Bruni n'avait pas de casier judiciaire, mais il était connu de la police comme homme de main de Francesco Arcadi et collecteur de fonds pour la famille Rizzuto dans les maisons de jeu de Laval ; le 24 novembre 2009, Bruni avait été atteint de 3 balles à l'épaule et d'une balle dans le dos alors qu'il marchait vers son automobile après avoir quitté un restaurant du boulevard Curé-Labelle dans le quartier Saint-Rose de Laval ; il n'a pas voulu porter plainte ; il était un ami de Francesco del Balso.
(3 octobre 2010, vers 4 h) Trois hommes sont blessés par balles à l'angle de l'avenue Lafleur et de la rue Clément à LaSalle.
(4 octobre 2010) Le café-bar La Barca de la rue Jean-Talon, entre la 4e Avenue et la rue Musset, est victime de cocktails Molotov.
(5 octobre 2010) Giuseppe De Vito, 44 ans, est arrêté à Montréal ; il était recherché depuis l'opération Colisée de 2006 ; il est accusé de trafic de cocaïne, de complot et de gangstérisme.
(8 octobre 2010) Antonio Mucci dit «The Florist» est libéré de prison où il purgeait une sentence pour possession d'armes prohibées ; il avait été condamné dans les années 1970 pour participation à la tentative de meurtre du journaliste Jean-Pierre Charbonneau.
(13 octobre 2010) Le groupe d'intervention régional (Laval, Terrebonne, Blainville et Mirabel) exécute 33 mandats de perquisition dans cette région ; 35 personnes sont arrêtées et 2 autres sont recherchées ; des résidences de Laval et de Saint-Michel-des-Saints appartenant à Michel Bélanger, un bâtiment industriel, 8 cultures de cannabis, 8 051 pilules illicites et 275 000 $ en liquide sont saisis ; des mandats émis à la demande de Revenu Québec visaient Gilles Bélanger à qui il réclame 1,1 M $ en impôts impayés pour ce qu'il aurait gagné au cours des annes fiscales 2000 à 2004 et 2007 à 2009.
(14 octobre 2010, vers 12 h 40) Un homme de 56 ans est violemment attaqué et grièvement blessé par un groupe de 5 ou 6 hommes à l'entrée de la station de métro Saint-Laurent, près du boulevard de Maisonneuve à Montréal ; trois jeunes de race noire âgés de 21, 24 et 27 ans sont arrêtés relativement à cette attaque.
(30 octobre 2010 , vers 3 h 30) Le café-bar La Barca de la rue Jean-Talon, entre la 4e Avenue et la rue Musset, est victime d'un incendie criminel dont les effets sont mineurs.
(31 octobre 2010, vers 6 h) Le Café Pigalle (anciennement le Firenze Café) de la rue Bélanger, près de la 25e Avenue à Rosemont est victime d'un incendie criminel au cocktail Molotov lancé à travers une fenêtre.
(3 novembre 2010, vers 3 h 30) La pizzeria Champion, 5412 de la rue Charleroi à l'angle de la rue Jean-Meunier à Montréal-Nord est l'objet d'un attentat au cocktail Molotov.
(3 novembre 2010, vers 3 h 40) La pizzeria Double-Pizza du 4960 de la rue Charleroi à Montréal-Nord est l'objet d'un attentat au cocktail Molotov.
(4 novembre 2010, vers 21 h) Un incendie ravage l'entrepôt de fromage importé d'Italie appartenant à Berchicci Importing Ltd dont Giuseppe Occhiuto est président ; l'entrepôt est situé sur le boulevard Couture à Saint-Léonard ; la présence d'une camionnette inconnue à l'intérieur du bâtiment incendié fait croire qu'elle avait servi à enfoncer la porte pour permettre à un incendiaire de mettre le feu et de sortir de l'immeuble.
(7 novembre 2010, vers 2 h 40) Un incendie d'origine criminelle ravage la pizzeria Granada du 4668 de la rue Charleroi à Montréal-Nord ; cette pizzeria appartient la famille de Jimmy Niktaris depuis 18 ans.
(8 novembre 2010) Arrestation de Tony Abou Arrage, 52 ans, André Beaulieu, 47 ans, et Nawal Al Haddad, une femme de 47 ans, sont arrêtés et accusés de complot, possession illégale d'explosifs, méfait, et tentative d'incendie criminel ; la police a été mise au courant de leur plan d'incendier le Beniamino Sandwich Bar and Catering du boulevard Langelier à Saint-Léonard et a pu les arrêter sur le fait ; le 26 novembre, Beaulieu, un accro à l'héroïne, reconnaît sa culpabilité aux accusations qui pèsent contre lui ; il avait accepté de mettre le feu pour rembourser une dette de drogue ; il est envoyé suivre une thérapie dans un centre fermé, à l'extérieur de Montréal, pour une période d'au moins 6 mois et le juge Pierre Labelle suspend le prononcé de la condamnation.
(9 novembre 2010) Le Café Danesi situé sur le boulevard Maurice-Duplessis dans le quartier Rivière-des-Prairies de Montréal est victime d'une attaque, mais les incendiaires se sauve lorsque l'alarme sonne.
(10 novembre 2010, vers 17 h 40) Nicolo Rizzuto, 86 ans, le parrain de la mafia montréalaise, est assassiné par balle dans la cuisine de sa résidence de la rue Antoine-Berthelet dans le secteur Saraguay de Montréal ; un tueur n'a tiré qu'une balle de haut calibre à travers la fenêtre du solarium et l'a atteint à la tête ; il a été déclaré mort à l'hôpital.
(15 novembre 2010, vers 6 h) Le Red Rum Bar du boulevard Maurice-Duplessis près de la 41e Avenue du quartier Rivière-des-Prairies de Montréal est victime d'un incendie criminel ; une fenêtre avait été brisée et de l'accélérant avait été répandu à l'intérieur du bar.
(18 novembre 2010, vers 4 h 30) Le restaurant Cavallero Fine Foods, situé sur la rue Sherbrooke Ouest à Westmount, est victime d'un incendie d'origine criminelle ; la fenêtre a été brisée et un cocktail Molotov a été lancé à l'intérieur de l'établissement. N.B. il y a un autre restaurant Cavallero Fine Foods dans l'arrondissement de Anjou.
(21 novembre 2010, vers 6 h) Un salon de coiffure situé près de l'angle de la rue Charleroi et de l'avenue Racette à Montréal-Nord est victime d'un incendie d'origine criminelle provoquée par le lancement d'un cocktail Molotov par la vitre que les incendiaires avaient brisée ; vers 3 h, le propriétaire du salon de coiffure avait reçu un appel téléphonique l'enjoignant de se rendre à son établissement, ce qu'il avait fait, mais vers 5 h 30, comme rien ne s'était passé et que personne ne s'était montré, il revint chez lui et vers 6 h la police lui annonçait que son salon était la proie des flammes.
(22 novembre 2010) Le café Danesi situé sur le boulevard Maurice-Duplessis dans le quartier Rivière-des-Prairies de Montréal est victime d'une attaque au cocktail Molotov 2 individus ont brisé la vitre d'une fenêtre et l'un d'eux a lancé un cocktail Molotov ; l'agent de sécurité qui était sur les lieux est obligé de fuir le commerce pour se mettre en sécurité ; des caméras vidéo montrent que l'attaque a été perpétrée par 2 hommes qui se sont sauvés à bord d'un pick-up Ford F350 ; cet établissement avait été la cible des incendiaires le 9 novembre précédent.
(23 novembre 2010) Dave Saint-Michel, 23 ans, de Saint-Lin-Laurentides est mis en état d'arrestation à Saint-Jérôme à bord du pick-up Ford F350 qui avait été rapporté volé en relation avec l'incendie criminel du Café Danesi du boulevard Maurice-Duplessis dans le quartier Rivière-des-Prairies ; il est accusé d'avoir allumé un incendie et de mettre en danger la vie d'une personne, entrée par effraction, possession de substances incendiaires, possession d'outil de cambriolage et tentative de meurtre ; Dave Saint-Michel était en probation après avoir purgé une condamnation de 18 mois de prison pour vol en 2009 ; il est aussi accusé d'incendie criminel à Sorel où il est accusé d'avoir mis le feu à 6 endroits entre le 23 août et le 22 septembre 2008. Le 1 décembre 2010, Dave Saint-Michel admet sa culpabilité aux accusations qui pesaient contre lui et est condamné à 3 ans de prison ; il a un sérieux problème de consommation de drogues et il a accepté de mettre le feu soit pour pouvoir en acheter, soit pour acquitter une dette.
(24 novembre 2010) Le supermarché Steve Anna et le Café Steve Anna de la rue Bélanger, dans l'arrondissement Saint-Michel de Montréal, sont l'objet d'attaques au cocktail Molotov.
(29 novembre 2010) 3 hommes sont arrêtés à Saint-Michel et la police saisit 2 armes à feu, des munitions, plus d'un kg de cocaïne, 530 grammes de hashish et 335 grammes de marijuana. Un homme est arrêté à Montréal-Nord et une petite quantité ce cocaïne, pot, hashish, speed et ectasy. Tentative d'incendie criminel sur une automobile au La Toca Bar and Grill au 2320 Henri-Bourassa à Montréal-Nord.
(30 novembre 2010) La police indique que la série récente d'incendies criminels est due à la lutte entre des factions de la mafia pour le contrôle du trafic de drogues à Montréal ; certains des établissements incendiés étaient utilisés comme point de vente de stupéfiants ; les incendies seraient allumés par des membres de gangs de rue en retour de petites sommes d'argent ou l'effacement de dette de drogue. Au cours du mois de novembre, la police a arrêté 19 personnes principalement à Saint-Michel en relation avec les incendies. Entre le 11 et le 19 novembre, la police a effectué 17 raids, arrêté 15 personnes et saisi 12 livres de marijuana, 225 grammes de cocaïne et 168 grammes de hashisch.
(9 décembre 2010) Le Service de police de Montréal, la SQ et la GRC frappent une vingtaine d'endroits dont 12 débits de boisson ; 11 personnes sont arrêtées et accusées de possession de drogue en vue d'en faire le trafic et d'infractions à la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques.
(10 décembre 2010) Parmi les personnes appréhendées le 9 décembre, on trouve Generoso Schiavone, 31 ans, Panagiotis Mitrou, 44 ans, de Montréal, Biagio Marabella, 39 ans, de L'Île-Dorval ; Marabella serait le chef du réseau de distribution de drogues et serait le cousin de Mario «Skinny» Marabella, relié au clan Rizzuto et disparu en décembre 2008 ; Schiavone a un casier judiciaire pour une série de vols à main armée dont l'un commis avec Stéphane Boucher qui avait tué le constable Benoit Lécuyer le 28 février 2002.
(15 décembre 2010) Emmanuel Zéphir, Roody Bernard, plaident coupable aux accusations de complot pour trafic de drogues, trafic de cocaïne et autres semblables accusations ; Jean-Ismael Zéphir reconnaît sa culpabilité de complot pour importation de 250 kg de cocaïne de Haïti qui a été saisi aux douanes et est condamné au temps passé en prison depuis son arrestation en février 2009 ; Wesley Jean Mary, qui purge une sentence de 3 ans pour assaut avec une arme, reconnaît sa culpabilité comme étant celui qui devait prendre le contrôle de la drogue en provenance d'Haïti si elle n'avait pas été saisie aux douanes et est condamné à 2 ans de prison.
(29 décembre 2010, peu avant 1 h) Le Café Calypso situé sur la rue Forest de Montréal-Nord est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov lancé à travers une fenêtre dont on avait fracassé la vitre.
(29 décembre 2010 , vers 20 h 30) Le Ristorante RiMi et la salle de réception Marco situés dans le même édifice près de l'angle des rues Pascal-Gagnon et Bombardier dans l'arrondissement Saint-Léonard de Montréal sont l'objet d'une attaque au cocktail Molotov lancés à travers 2 fenêtres dont on avait brisé les vitres à l'arrière du bâtiment ; la porte arrière avait également été enfoncée ; les dommages sont considérables.
Le 5 janvier 2010, quatre hommes commettent un vol et frappent un employé au Café Côté situé sur la rue Charland, puis mettent le feu à l'établissement ; rapidement éteint, le feu cause peu de dommages ; les enquêteurs croit qu'il il y a une relation entre cet incendie et la mort de Nick Rizzuto.
Le 24 janvier 2010, le Café Sambuca Larosa situé sur le boulevard Duplessis près du boulevard Rivière-des-Prairies dans le quartier Rivière-des-Prairies de Montréal est l'objet d'un attentat au cocktail Molotov.
Le 8 février 2010, Nicolo Rizzuto Sr est accusé d'évasion fiscale en 1994 et 1995.
Le 18 mars 2010, un peu après 13 h, Peter Christopoulos, 27 ans, est tué et 4 autres hommes (dont Jean Gaston, Alain Gagnon et Frédéric Louis) sont blessés au cours d'une fusillade survenue dans la boutique de vêtements pour dames Flawnego au 240 de la rue Saint-Jacques Ouest, entre les rues Saint-François et Saint-Jacques dans le Vieux-Montréal ; le gérant du magasin, Jean Gaston, 60 ans, l'un des blessés, décède à l'hôpital ; les tueurs ont laissé leurs armes et leurs déguisements sur les lieux et se sont enfuis dans une fourgonnette ; Christopoulos était le chauffeur et garde du corps de Ducarme Joseph, le propriétaire de la boutique qui a échappé à la fusillade en sortant de son magasin par la porte arrière pour appeler la police ; près de 60 balles ont été tirées par les tueurs qui étaient armés d'une mitraillette de style Uzi ; quelques heures après la tuerie, Ducarme Joseph s'est présenté à la police accompagné d'un avocat mais il n'a pas fait de déposition ; 3 hommes de race noire sont recherchés en relation avec cet incident.
Le 19 mars 2010, Ducarme Joseph, accompagné de Stevenson Fleurant et Dutroy Charlotin, est appréhendé sur le Upper Lachine Road dans le secteur NDG de Montréal à sa sortie du bureau de l'entrepreneur Antonio Magi, puis accusé de possession d'arme prohibée et de bris de condition. Les services de Ducarme auraient déjà été retenus par l'entrepreneur Antonio »Tony» Magi pour convaincre certains de ses débiteurs de payer leur dette ; Magi aurait installé Ducarme Joseph dans un condominium situé au-dessus du restaurant Eggspectation à l'angle du boulevard de Maisonneuve et de la rue de la Montagne à Montréal.
Le 31 mai 2010, la fourgonnette Dodge Caravan dans laquelle les tueurs se seraient enfuis après les meurtres est retrouvée ; le 16 juillet 2010, Carey Isaac Régis, 41 ans, et Terrell Lloyd Smith, 27 ans, sont arrêtés et accusés de meurtre prémédité, de tentatives de meurtre et de complot alors que Kyle Gabriel, 26 ans, est recherché en rapport avec la tuerie du 18 mars 2010 ; les 3 suspects, liés à des gangs jamaïcains, sont accusés des meurtres de Peter Christopoulos et de Jean Gaston et de tentatives de meurtre sur Alain Gagnon et Frédéric Louis ; la police croit que Kyle Gabriel et Terrell Lloyd Smith sont ceux qui ont fait feu et que Carey Isaac Regis était conducteur de l'automobile de fuite.
Le 19 mars 2010, Ducarme Joseph, accompagné de Stevenson Fleurant et Dutroy Charlotin, est appréhendé sur le Upper Lachine Road dans le secteur NDG de Montréal à sa sortie du bureau de l'entrepreneur Antonio Magi, puis accusé de possession d'arme prohibée et de bris de condition. Les services de Ducarme auraient déjà été retenus par l'entrepreneur Antonio »Tony» Magi pour convaincre certains de ses débiteurs de payer leur dette ; Magi aurait installé Ducarme Joseph dans un condominium situé au-dessus du restaurant Eggspectation à l'angle du boulevard de Maisonneuve et de la rue de la Montagne à Montréal. Le 31 mai 2010, la fourgonnette Dodge Caravan dans laquelle les tueurs se seraient enfuis après les meurtres est retrouvée ; le 16 juillet 2010, Carey Isaac Régis, 41 ans, et Terrell Lloyd Smith, 27 ans, sont arrêtés et accusés de meurtre prémédité, de tentatives de meurtre et de complot alors que Kyle Gabriel, 26 ans, est recherché en rapport avec la tuerie du 18 mars 2010 ; les 3 suspects, liés à des gangs jamaïcains, sont accusés des meurtres de Peter Christopoulos et de Jean Gaston et de tentatives de meurtre sur Alain Gagnon et Frédéric Louis ; la police croit que Kyle Gabriel et Terrell Lloyd Smith sont ceux qui ont fait feu et que Carey Isaac Regis était conducteur de l'automobile de fuite.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)