Québec (province). Meurtres, homicides et autres méfaits : 1991

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Voir également Guerres des gangs.


  • Éphémérides -


1991
Le 17 janvier 1991, Jean-Pierre Duclos, 56 ans, de Jonquière, tabasse Danielle André, 33 ans, de Fabreville (Laval) l'assassine d'une balle au coeur, enveloppe son cadavre dans un drap attaché avec une corde et abandonne son cadavre à demi nu dans la neige près d'un conteneur à déchets à l'extérieur d'un entrepôt de Laval près du chemin de fer ; le cadavre était recouvert de matériaux de construction près d'un conteneur à déchets. Madame André, la mère d'une fillette de 9 ans et d'un bambin de 4 ans, aurait refusé les avances de Duclos dans un bar de Laval, ce qui avait enragé ce dernier et entraîné le tabassage, puis le meurtre. Duclos s'enfuit en Colombie où il sera appréhendé 3 mois plus tard. Reconnu coupable de meurtre prémédité, Duclos est condamné en 1992 à la prison à perpétuité sans possibiité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux. Le 27 mai 2013, lors d'une visite à l'Hôpital de Verdun, Duclos échappe à la surveillance de ses gardiens et s'évade ; il sera arrêté le 9 juillet 2013 à Magog par les policiers du Groupe tactique d'intervention de la Gendarmerie royale du Canada-GTIGRC.

En juin 1991, Jean-Yves Ouellet, 47 ans, est assassiné par balles et un autre homme est blessé dans une boutique de pièces d'automobile de La Plaine ; en 2005, la Sûreté du Québec met sur pied une équipe chargée de réexaminer des meurtres non résolus. Les policiers cotoyent Alain Michaud en se faisant passer pour des criminels. Après quelques semaines, Michaud se retrouve à l'Hôtel Intercontinental en présence de Rick, le big boss de l'organisation criminelle ; Rick est en fait un policier et la rencontre est filmée ; lors de cette rencontre, Michaud se vante d'avoir tué Ouellet. Le 2 juillet 2005, Alain «Caillou» Michaud, 41 ans, est arrêté et accusé de meurtre, de tentative de meurtre et de vol à main armée relativement à cet événement ; reconnu coiupable par un jury, il est condmné à la prison à perpétuité.

Le 20 février 1991, Darquis Leblanc, un ancien membre du Outlaws Motorcycle Club devenu associé des Hells-Angels, est assassiné en même temps que son bras droit et beau-frère, Yvan Martel ; leurs cadavres sont découverts dans une ruelle près du boulevard Taschereau à Longueuil.

Le 18 mars 1991, Richard McGurnaghan est assassiné à Montréal ; le 26 mars 2009, Gérald Gallant admet avoir tué McGurnaghan.

Le 1er avril 1991, le cadavre de Sylvain Sauriol, 29 ans, est découvert dans son logement de la rue Davidson, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve de Montréal ; Sauriol, originaire des Basses-Laurentides, avait été tué le 30 mars 1991, vers 3 h à coups de marteau de menuisier ; le 4 mai 2010, Daniel Poirier avoue ce meurtre et explique que Sauriol terrorisait des personnes âgées, qu'il s'était rendu à son domicile et l'avait tué alors qu'il dormait sur son lit.

Le 31 mars 1991, Robert Assaly, 59 ans, est tué de 16 coups de couteau à la gorge dans son appartement de l'île des Soeurs ; il y avait amené Michael Wayne McGraw, 34 ans, un détenu du pénitencier de La Macaza en liberté provisoire. Le 2 avril 1991, Gaétan Éthier, un homme de 45 ans, est assassiné à coups de couteau dans son appartement du Plateau Mont-Royal à Montréal; il y aurait amené Michael Wayne McGraw, 34 ans, un détenu du pénitencier de La Macaza en liberté provisoire ; en mars 2000, McGraw est condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de Joan Hicks, une femme de Moncton, Nouveau-Brunswick, tuée en 1998 ; le 25 avril 2000, McGraw avoue sa culpabilité à l'accusation des meurtres prémédités de Robert Assaly et de Gaétan Éthier tués dans leur appartement respectif le 31 mars et le 2 avril 1991 et il est condamné à deux peines concurrentes de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux. Le 5 juin 2000, McGraw est accusé du meurtre de Mark Gibbons, un chauffeur de taxi poignardé à mort en 1987 à Saint-Jean, Nouveau-Brunswick. McGraw prétend avoir tué 16 personnes durant sa vie, purement par plaisir.

Le 13 avril 1991, à Joliette, un forcené, John Peter Rivest, assassine 4 personnes ; le lendemain, il se suicide devant 15 policiers qui le cernaient.

Le 7 mai 1991, vers 18 h 40, Francine Bérard Turcotte est tuée par balles dans son appartement du 140, rue de Lisieux à Laval ; le 16 juin 1993, un jury déclare Robert Collin, conjoint de madame Turcotte de 1988 à 1990, coupable de meurtre prémédité relativement au décès de cette dernière et il est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; le 2 avril 1998, un banc de 3 juges de la Cour d'appel du Québec maintient le verdict de culpabilité prononcé contre Collin.

Le 8 mai 1991, le cadavre de Normand Gareau est découvert près du terrain de golf de L'Assomption ; le 28 septembre 2004, Michel Lafond, 36 ans, est arrêté à son domicile de Fort Erie par la police de Niagara Falls à la demande de la police de Montréal pour répondre du meurtre non prémédité de Gareau ; la victime avait été assassinée dans son appartement de Montréal ; ce n'est qu'en 2004 que l'Escouade intégrée des cas non résolus de la police de Montréal a pu comparer les empreintes digitales trouvées sur les lieux du crime avec celles des fichiers de police et ainsi déterminer l'identité du meurtrier.

Le 13 mai 1991, l'avocat Sydney Leithman, est assassiné par un ou des tueurs à gages alors qu'il est au volant de son automobile Saab 900/Turbo sports décapotable ; le ou les tueurs circulant dans une Jeep ont intercepté sa voiture à un feu rouge à l'angle de l'avenue Rockland et de la rue Jean-Talon dans Ville Mont-Royal et ont tiré plusieurs balles de calibre .45 en sa direction dont 4 l'ont atteint au cou et à la tête. Leithman avait été le procureur dont de pégrards de Montréal dont Frank Cotroni et des trafiquants colombiens, et d'un membre du gang des Hells-Angels devant les tribunaux du Québec. Il avait fait un voyage en Colombie quelques semaines avant sa mort. On croit qu'Inès Barbosa, la marraine (The Godmother) du cartel de Cali à Montréal aurait fomenté l'assassinat de Leithman.

Le 19 juin 1991, Yves Phaneuf, un policier du Service de police de la Communauté urbaine de Montréal-SPCUM, est tué par un cycliste qui lui avait enlevé son arme de service alors qu'il tentait de le mettre en état d'arrestation à Verdun. Daniel Vachon, 34 ans, a été accusé de ce crime, mais la Cour supérieure l'a acquitté et la Cour d'appel a maintenu ce dernier verdict.

Le 8 août 1991, le cadavre de Serge Lachance, 42 ans, est découvert dans son appartement de la rue Christophe-Colomb, dans le quartier Villeray de Montréal ; il avait été poignardé à mort au cours d'une violente bagarre ; il avait déjà été inculpé dans des affaires de drogue et de violence. La police croit en une transaction de drogues qui a mal tourné. En 2014, l'assassin n'est toujours pas identifié.

Le 9 août 1991, le cadavre de Lucille Morin, 69 ans, est trouvé par une amie dans son appartement de Saint-Jean-sur-Richelieu où elle avait déménagé quelque temps auparavant. Madame Morin avait été battue violemment à l'aide d'un fer à repasser. En manque de drogues, Mulray avait besoin d'argent pour se procurer sa prochaine dose de free base, un dérivé du crack ; c'est alors qu'il est venu offrir ses services à madame Morin pour laver ses fenêtres ; devant un comportement bizarre, Madame Morin aurait demandé à Mulray de quitter son domicile sans quoi elle appellerait la police ; paniqué, le drogué aurait empoigné un fer à repasser et en aurait asséner une dizaine de coups à la tête de madame Morin qui a succombé à ses blessures ; Mulray aurait par la suite volé une couple de 100 $ avant de quitter les lieux après avoir pris soin d'effacer ses traces. En juin 2015, Francis Mulray, 54 ans, est arrêté et accusé du meurtre de Madame Morin commis 24 ans auparavant. Le 18 septembre 2018, Mulray se reconnaît coupable de l'homicide involontaire de Madame Morin.

Le 2 septembre 1991, le cadavre du bras-droit de Roger Provençal, Robert Décarie est trouvé dans le coffre de sa Mercedez-Benz à Laval ; il avait la tête transpercée d'une balle.
En novembre 1991, Michel Pilon, 46 ans, plaida coupable de participation au vol de la Brink's et fut condamné à 2 ans de prison.

Le 10 septembre 1991, Paul Normand Beaudry est assassiné par balles par des tireurs qui l'attendaient à la sortie de son bureau du Vieux-Montréal ; Beaudry était un ancien agent de la Gendarmerie royale du Canada recyclé en avocat ; sa mort pourrait être reliée à une réclamation d'argent au nom d'un client.

Le 22 octobre 1991, Sarah Leblanc-Palumbi, 5 mois, est trouvée inconsciente dans une résidence de Sainte-Martine, puis transporté d'urgence à l'hôpital où elle décède le lendemain ; le père de l'enfant qui avait été avec elle dans les jours précédant son décès, est soupçonné d'en être responsable, mais la police ne peut établir clairement à quel moment elle aurait subi le traumatisme qui l'a tuée ; le 19 novembre 2009, Gabriel Palumbi, 40 ans, est arrêté, puis accusé d'homicide involontaire relativement au décès de Sarah Leblanc-Palumbi ; en 1991, l'enquête de la SQ n'avait pas permis d'incriminer Palumbi, mais, 18 ans plus tard, grâce à l'évolution de la science et à une meilleure compréhension des effets causés aux bébés lorsqu'ils sont secoués (syndrome du bébé secoué), l'accusé a pu être arrêté et accusé.

  • Bibliographie -


Allô Police (Hebdomadaire de Montréal)
Death Dealers (Yves Lavigne, HarperCollins Publishers, 1999)
Hells-Angels at War (Yves Lavigne, Harper-Collins Publishers, 1999)
Hells-Angels: Into the Abyss (Yves Lavigne, HarperCollins Publishers, 1996)
Hell's Angels: Taking Care of Business (Yves Lavigne, HarperCollins Publishers, 1987).
La Filière canadienne (Jean-Pierre Charbonneau, Les Éditions de l'homme, 1975).
La Petite histoire du crime au Québec (Hélène Andrée Bizier. Éditions internationales Alain Stanké, 1981).
Meurtres en série et de masse - Dynamique sociale et politique (Richard Poulin et Uanick Dulong. Éditions Sisyphe, 2009).
Iced: A History of Organized Crime in Canada (Stephen Schneider).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)