Québec (province). Meurtres, homicides et autres méfaits : 2009

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

2009
Le 16 janvier 2009, en après-midi, Sam Fasulo, 37 ans, est atteint à la tête et au corps de plusieurs balles tirées à travers le pare-brise de sa camionnette Jeep Cherokee rouge immobilisée à un feu de circulation sur boulevard Henri-Bourassa à l'angle du boulevard Langelier ; deux hommes portant cagoule et conduisant un véhicule utilitaire de couleur pâle serait les auteurs des 21 tirs dirigés sur la victime ; celle-ci décède à l'hôpital le 18 janvier suivant ; Fasulo était le neveu du mafioso Francesco Arcadi, l'un des principaux lieutenants du clan Rizzuto et membre influent de la mafia italienne ; il avait été condamné à 4 ans de prison en 2004 pour son rôle de leader dans un important trafic de drogues (crack, cocaïne et héroïne) à partir de cafés italiens dans les secteurs Saint-Léonard et Saint-Michel de Montréal ; il avait obtenu sa libération conditionnelle en 2005 ; on croit à un règlement de compte façon mafia montréalaise.

Opération AXE.

Le 12 février 2009, 500 agents du Service de police de Montréal - SPVM* et 200 agents de la Gendarmerie royale du Canada - GRC*, de la Sûreté du Québec - SQ* et autres corps de police municipaux participent à une opération surprise appelée Projet Axe qui vise à neutraliser les Syndicate, le plus important gang de rue de Montréal contrôlé par les Hells-Angels ; 25 armes à feu, 41 kg de cocaïne, 11 kg de haschisch, 225 kg de marijuana et plus de 600 000 $ en espèces sont saisis ; 41 personnes faisant l'objet de mandat sont arrêtées, mais 6 autres n'ont pas été trouvées ;
Gregory Wooley, 36 ans, le fondateur des Syndicates, est arrêté au pénitencier de Kingston, Ontario, Emmanuel «Mano» Zephir, 36 ans, est arrêté à son domicile de Terrebonne ; en 2006, ce dernier a pris le contrôle des Syndicate peu après sa libération du pénitencier où il purgeait une sentence de 5 ans de prison pour homicide involontaire commis en 1999 au cours d'un party d'Haïtiens dans le nord de Montréal ; son frère Jean-Ismaël Zephir, 32 ans, est accusé de complot d'importation de drogues d'Haïti ;
Dany Cadet-Sprinces, 38 ans, est arrêté à l'Institut pénitentiaire Leclerc où il purge une sentence de 4 ans pour trafic de drogues ;
Jean Lavertue, 34 ans, un haltérophile olympique, ses frères Martin Lavertue, 40 ans, Stéphane Lavertue, 33 ans, et Patrick Lavertue, 31 ans, sont arrêtés à leurs résidences de Pointe-Claire ; les Lavertue formaient une cellule de trafiquants dans le sud-ouest de Montréal ;
Daniel D'Amours, 31 ans, et Martin Morse, 27 ans, leur servaient de liens avec les petits revendeurs de rue du Sud-Ouest ;
Curtis Rodney, 36 ans, Roberto Sauro, 30 ans, Nelio Timothée, 34 ans et Emmanuel Mémé, 23 ans, Igor Vassiliev, 60 ans, sont parmi les personnes arrêtées lors de l'Opération Axe.
Pasquale Mangiola, 38 ans, est accusé de complot, de possession et de trafic de cocaïne et de possession d'une arme prohibée ; Magniola agissait comme intermédiaire entre les gangs de rue Syndicates, Bleus et les frères Lavertue ; Fernand Lauzon, 68 ans, serait l'un des principaux fournisseurs de cocaïne des frères Lavertue auxquels il livrait de 1 à 4 kg par semaine à partir de sa résidence du 2024, rue Cardinal, dans le quartier Émard. Le 26 avril 2010, Jean Lavertue est condamné à 8 ans de prison, Patrick Lavertue, Stéphane Lavertue et Patrick Rondeau sont condamnés à 5 ans de prison par le juge Jean-Pierre Bonin.

Le 20 février 2009, l'Escouade régionale mixte «gangs de rue» de la couronne nord fondée en novembre 2007, appréhende Romuald Crèvecoeur, 28 ans, qu'elle soupçonne d'être relié aux gangs de rue ; il est accusé de port d'arme à feu prohibée et de possession de drogues en vue d'en faire le trafic ; sous le coup d'une interdiction de posséder une arme lorsqu'il a été intercepté au volant de sa voiture, il avait une arme de poing prohibée et chargée à la ceinture ; à sa résidence de Laval, les policiers ont trouvé 18 onces de cocaïne, un gilet pare-balles, des munitions et des milliers de dollars en argent comptant.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)