Rageot (Gilles)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (notaire et greffier) né en 1642 à Saint-Jean-de-l'Aigle (Orne, Perche, France).

Premier notaire à exercer sa profession en Nouvelle-France.
Greffier et notaire de la compétence seigneuriale de Québec (1666-1692).
S'établit à Québec.
Père de la lignée Rageot/Morin d'Amérique.
Épouse Marie-Madeleine Morin à Québec en 1673 ; de cette union sont issus Charles Rageot (marié à Marie-Geneviève Gauvreau), Nicolas Rageot, François Rageot (marié à Geneviève Gauthier), Gilles Rageot (marié à Élisabeth Douaire) et Marie-Madeleine Rageot (mariée à Pierre Rivet). Trois de ses fils, Charles, Nicolas et François, lui succédent successivement comme greffiers et notaires de la compétence seigneuriale de Québec. Gilles Rageot fils est le premier propriétaire de la seigneurie de Beaurivage.
Décès en 1692 à Québec.
En 1729, il avait 21 descendants.
Certains de ses descendants ont transformé Rageot en Rajotte patronyme Rageot est devenu Rajotte.

  • Distinctions -


Le nom du canton de Rageot proclamé en 1965 et situé dans la municipalité de la Baie-James honore sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)