Rigaud de Vaudreuil (Philippe)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né en 1643 dans la seigneurie de Vaudreuil près de Revel (Languedoc, Aude, France).

Mousquetaire du roi et officier de marine.
Nommé colonel en 1676.
Arrive en Nouvelle-France en 1687 comme commandant des troupes de la marine française.
Père de la lignée Rigaud/Joybert d'Amérique.
Épouse Louise-Élisabeth de Joybert à Québec en 1690 ; de cette union sont issus Louis-Philippe Rigaud (marié à Catherine-Élisabeth Lemoine), Philippe-Antoine Rigaud, Jean Rigaud, Pierre Rigaud de Vaudreuil et de Cavagnal, Marie-Louise Rigaud, François-Pierre Rigaud de Vaudreuil, Joseph-Hyacinthe Rigaud, Marie-Josèphe Rigaud et Louise-Élisabeth Rigaud.
Le 12 octobre 1702, on lui concède la seigneurie de Vaudreuil (61).
Gouverneur de Montréal (1699-1703).
Gouverneur de la Nouvelle-France (1703-1714 et 1716-1725).
En 1721, il aurait acheté tous les terrains qui seraient aujourdhui compris entre les rues Notre-Dame, Saint-Charles (actuel côté est de la Place Jacques-Cartier) Saint-Paul et Saint-Vincent
Il avait 11 esclaves à son service.
En 1723, il entreprend la construction de sa résidence sur la rue Saint-Paul dont les jardins s'étendent sur l'emplacement actuel de la place Jacques-Cartier de Montréal ; cette résidence sera celle des gouverneur sous le régime français : le collège de Montréal est logé dans cette résidence lorsqu'elle est détruite par un incendie en 1803.
Décès en 1725 (10 octobre) à Québec.

  • Distinctions -


Chevalier (1698), puis Grand'croix (1722) de l'Ordre militaire de Saint-Louis.
La ville de Vaudreuil-Dorion, la municipalité de Rigaud, la rue de Vaudreuil et la rue de Rigaud de Montréal honorent sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)