Ripon (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 140,57 km2.
  • Gentilé - Riponnais, aise.


  • Éphémérides -


1855 (11 mai) Proclamation du canton de Ripon.
1858 Fondation de la mission Saint-Casimir.
1861 (1 janvier) Constitution de la municipalité du canton de Ripon.
1865 Nomination du premier curé résidant.
1871 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Casimir-de-Ripon.
1880 (28 juin) Érection canonique de la paroisse Saint-Casimir-de-Ripon ; son territoire couvre le canton de Ripon.
1923 La population de la paroisse est de 1 421 âmes. (26 juin) Constitution de la municipalité du village de Ripon par détachement de celle du canton de Ripon.
1964 (2 mai) Fondation de la Caisse populaire de Ripon.
1990 La population de Ripon (village) est de 595 habitants et celle de Ripon (canton), 654.
2000 La population de Ripon (village) est de 619 habitants et celle de Ripon (canton), 741. (3 mai) Regroupement des municipalités de Ripon (village) et de Ripon (canton).
2010 La population de Ripon est de 1 566 habitants.
2016 La population de Ripon est de 1 542 habitants.

  • Attraits :


Cabane à sucre (200 couverts).
Centre d'aventures et de Plein-Air des Montagnes Noires (parc de 800 acres) et son grand belvédère à altitude 426 m, sentiers de randonnée et de ski de fond et de raquette (20 km en forêt).


  • Toponymie -


Ripon rappelle une ville du Yorkshire, Angleterre.
Saint-Casimir rappelle le souvenir de l'abbé Casimir Guillaume, curé de Saint-André-Avellin, qui participa à la fondation de la paroisse Saint-Casimir.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord de Papineauville, sur la rivière de la Petite-Nation.
Diocèse de Gatineau-Hull.
Municipalité régionale de comté de Papineau.
Région touristique de l' Outaouais .

  • Accès : Route 317 via Route 148.

Carte 13.

Carte 13 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)