Roxboro (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 2,07 km2.


  • Éphémérides -


1717 Concession de terres sur la Côte-Sainte-Geneviève par les sulpiciens, seigneurs de l'Ile-de-Montréal.
1741 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Geneviève.
1834 Érection canonique de la paroisse Sainte-Geneviève.
1914 (12 septembre) Constitution de la municipalité de Roxboro par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Geneviève.
1969 (Décembre) Une loi de l'Assemblée nationale ordonne, entre autres, la création de la Communauté urbaine de Montréal-CUM et l'intégration à cette communauté de toutes les municipalités de l'île de Montréal, de l'île Bizard et de l'île Dorval. Constitution de la Communauté urbaine de Montréal-CUM.
1995 La population de Roxboro est de 5 957 habitants.
2000 La population de Roxboro est de5 715 habitants. (20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais*adoptée par l'Assemblée nationale le même jour; cette loi ordonne, entre autres, la fusion de toutes les municipalités de l'île de Montréal (Anjou, Baie-D'Urfé, Beaconsfield, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des-Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, Lachine, LaSalle, Montréal, Montréal-Est, Montréal-Nord, Montréal-Ouest, Mont-Royal, Outremont, Pierrefonds, Pointe-Claire, Roxboro, Sainte-Anne-de-Bellevue, Sainte-Geneviève, Saint-Laurent, Saint-Léonard, Saint-Pierre, Senneville, Verdun et Westmount) et des municipalités de L'Île-Bizard et de L'Île-Dorval pour constituer la nouvelle ville de Montréal.
Les territoires des anciennes municipalités de Dollard-des-Ormeaux et Roxboro sont réunis pour former l'arrondissement Dollard-des-Ormeaux-Roxboro de la ville de Montréal.
2001 (Août) Après trente-six ans d'existence, la Congregation Beth Tikvah compte 850 familles et 3 000 membres. (4 novembre) Élection du conseil de la future nouvelle ville de Montréal. (31 décembre) Toutes les villes fusionnées cessent d'exister.
2002 (1 janvier) Naissance de la future nouvelle ville de Montréal. (15 juin) Construction d'un nouveau temple tamul.
2004 Les francophones de la municipalité compte pour 47 % de la population totale. (20 mai) Les contribuables des anciennes municipalités de Dollard-des-Ormeaux (24,11 %) et de Roxboro (25,08 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville de Montréal et à devenir deux entités municipales distinctes des autres municipalités de l'île. (20 juin) Référendum sur le démembrement de Montréal ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Roxboro demeure partie de Montréal avec une majorité de 66,83 % ne représentant que 33,36 % des électeurs inscrits.
2005 (26 juin) Réaménagement des arrondissements de Montréal suite aux référendums de 2004 ; l'arrondissement Pierrefonds-Senneville devient l'arrondissement Pierrefonds-Roxboro.

Légende du cheval blanc : Un homme connu comme étant un mécréant, un vilain qui ne mettait pas les pieds à l'église et qui ne faisait plus ses pâques et blasphémait constamment, disparut subitement avec son cheval blanc. Ce cheval blanc, qui était rétif et ruait sur tout ce qui s'approchait de lui, réapparut quelque temps après. Le curé de la paroisse voulait construire son église. À l'insu de tous, il fit fabriquer une bride qu'il fit doter d'un mors en forme de croix ; il réussit, on ne sait comment, à passer la bride au cheval blanc. qui devint doux comme un mouton. C'est alors qu'on put l'atteler et lui faire tirer les pierres pour la construction de l'église. Le curé avait donné l'ordre de ne pas lui enlever la bride et de ne pas lui donner à boire. Alors qu'il ne restait qu'une pierre à poser, au-dessus de la porte de l'église, l'un des ouvriers, par compassion, voulut donner à boire au cheval ; il lui enleva la bride ; l'animal redevint féroce brisa son attelage et parti à toute vitesse. le long de la rivière des Prairies. À quatre lieues plus loin, le cheval se jeta dans les rapides en face de ce qui deviendra Roxboro ; ces rapides ont été alors baptisés Rapides du cheval blanc. Il semble que l'on n'a jamais été capable de poser la dernière pierre de façon satisfaisante.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)