Saint-Barnabé (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 58,81 km2.


  • Éphémérides -


1672 (3 novembre) Concession d'une seigneurie à Pierre Boucher de Grosbois.
1712 Acquisition de la seigneurie par Louis Gastineau qui lui donne le nom de Gastineau.
1832 (25 avril) Érection canonique de la paroisse Saint-Barnabé par détachement de celle de Sainte-Anne-d'Yamachiche ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Gastineau et du canton de Caxton.
1833 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Barnabé.
1838 Nomination du premier curé résidant de Saint-Barnabé.
1852 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Saint-Barnabé.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Barnabé.
1911 Le bureau de poste prend le nom de Saint-Barnabé-Nord pour le distinguer de celui de Saint-Barnabé (Montérégie).
1923 La population de la paroisse est de 1 334 âmes.
1926 (14 mars) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Barnabé-Nord.
1928 (1 mai) Liquidation de la Caisse populaire de Saint-Barnabé-Nord.
1936 (8 décembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Barnabé.
1990 La population est de 1 261 habitants.
2000 La population est de 1 359 habitants.
2010 La population est de 1 213 habitants.

  • Patrie -


Léonide-Nestor-Arthur Ricard.

  • Attraits :


Église Saint-Barnabé ; orgue Casavant (1950).

  • Toponymie -


Originellement appelée Saint-Barnabé-de-Gatineau.

Caxton rappelle un village du Cambridgeshire, Angleterre.
Gastineau rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-ouest de Trois-Rivières.
Diocèse de Trois-Rivières.
Municipalité régionale de comté de Maskinongé.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 153 via Route 138 ou Autoroute de la Rive-Nord.

Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)