Saint-Bernard (île)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 213 hectares.

Circonférence - 15 km.

  • Éphémérides -


1765 (8 juin) Vente de la seigneurie de Châteauguay (65) par Marie-Anne Robutel de LaNoue à Marguerite Dufrost de la Jemmeraye, veuve de François-Madeleine d'Youville, au nom et comme directrice et administratrice des Pauvres de l'Hôpital général de Montréal (soeurs grises de Montréal-s.g.m.*).
1774 Construction, sur l'île Saint-Bernard (aussi appelée l'île des Nonnes), du manoir seigneurial d'Youville ; Youville, le nom du manoir, rappelle le souvenir de la fondatrice des soeurs grises de Montréal-s.g.m.* devenues propriétaires de la seigneurie de Châteauguay (65) en 1765.
1791 La seigneurie de Châteauguay (65) appartient à l'Hôpital général de Montréal (soeurs grises de Montréal).
1860 (1 décembre) La seigneurie de Châteauguay (65) appartient aux soeurs de la charité de l'Hôpital général de Montréal (soeurs grises de Montréal-s.g.m.*).
1993 L'île est louée par bail emphithéotique à la corporation Héritage-Saint-Bernard.
2010 (15 octobre) Les soeurs grises de Montréal-s.g.m.* vendent l'essentiel de l'île Saint-Bernard (moins les bâtiments) aux corporations Canard Illimité et Héritage Saint-Bernard au prix de 1,4 M $, ces corporations ont obtenu des subventions de 675 000 $ du Gouvernement du Québec et de 675 000 $ du Gouvernement du Canada, subventions qui permettent aux deux corporations d'en devenir propriétaires et gestionnaires ; en cas de difficultés financières, la propriété de l'île reviendra au Gouvernement du Québec, mais Canards Illimités bénéficiera d'une servitude à perpétuité de conservation sur le site.
Les soeurs grises de Montréal-s.g.m.* discutent avec la ville de Chateauguay de la vente du couvent de l'île, du verger et de leur quartier agricole.

  • Attraits-


Site de l'un des plus précieux milieux humides de la région de Montréal.
Les marais couvrent une superficie de 173 des 213 hectares de l'île.
Abrite une des plus importantes héronnières du corridor fluvial en face de la municipalité de Châteauguay.
L'ancien moulin à vent : l'un des derniers du Québec ; révélé peu pratique parce que les vents du lac Saint-Louis étaient trop forts, son mécanisme a été installé dans un moulin à eau construit par les soeurs..
L'ancienne laiterie transformée en Bistro La Traite.
Pavillon de l'île : petit théâtre (400 places).
Le Manoir d'Youville : résidence de religieuses construite dans les années 1960.
Site du cimetière des soeurs grises de Montréal dont la plus ancienne sépulture date de 1896 les autres soeurs sont inhumées dans la crypte de la maison-mère à l'angle du boulevard René-Lévesque Ouest et de la rue Guy.
Appartient aux soeurs grises de Montréal-s.g.m.*

  • Faune aviaire-


226 espèces d'oiseaux volent dans l'île.

  • Flore-


Verger planté il y a 250 ans par mère d'Youville ; compte un millier de pommiers de 17 espèces ; doté de 26 ruches pour poliniser les fleurs des pommiers ; production de miel doux.
le verger est regénéré par Michel Gagnon qui y plante chaque année des dizaines de pommiers.
Aubépine ergot-de-coq ;
Chêne bicolore.

  • Repères géographiques -


Dans le lac Saint-Louis.
À l'embouchure de la rivière Châteauguay.
Partie de la municipalité de Châteauguay.
Région touristique de la Montérégie.
Carte 9.
Carte 9 sur Google Maps

Publicité

(Annonces .)
Outils personels