Saint-Bruno-de-Montarville (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 41,89 km2.
  • Gentilé - Montarvillois, oise.


  • Éphémérides -


1710 (17 octobre) Concession d'une seigneurie (1 lieue et 30 arpents de front au sud de la seigneurie de Boucherville x 1 1/2 lieue de profondeur) par le gouverneur Vaudreuil et l'intendant Raudot à Pierre Boucher de Boucherville, petit-fils de Pierre Boucher de Grosbois, qui la nomme Montarville (72).
1732 (15 janvier) Concession d'une terre (6 arpents de front x 1 1/2 lieue de profondeur) par Pierre Boucher de Boucherville à son fils, René Boucher de la Bruère. (16 janvier) Concession d'une terre (6 arpents de front x 1 1/2 lieue de profondeur) par Pierre Boucher de Boucherville à son fils Joseph Boucher de la Broquerie.
1750 (6 mars) Vente de leur parts de la seigneurie par Joseph Boucher de la Broquerie, Charles Boucher de Montarville, Françoise Boucher, épouse de Michel Legardeur de Croisille et de Montesson, à René Boucher de la Bruère.
1772 (27 octobre) Donation d'une terre (5 arpents de front x 1 1/2 lieue de profondeur) par René Boucher de la Bruère et son épouse, Renée Pécaudy de Contrecoeur, à leur fils, François Boucher de Prémont. (28 octobre) Donation d'une terre par René Boucher de Boucherville et de Montarville et son épouse, Renée Pécaudy de Contrecoeur, à leur fils René Boucher de la Bruère.
1774 (20 janvier) La seigneurie de Montarville (72) est cédée en partage par Reine Pécaudy de Contrecoeur, veuve de René Boucher de la Bruère, et les autres héritiers de ce dernier, à René Boucher de la Bruère fils.
1795 (7 mai) La seigneurie de Montarville (72) est partagée entre René Boucher de la Bruère petit-fils et Charlotte Boucher de la Bruère, sa soeur.
1796 (7 août) Mariage de Charlotte Boucher de la Bruère, fille de René Boucher de la Bruère et de Charlotte Boucher de la Perière, avec Eustache Trottier Desrivières.
Henri Desrivières, fils de Charlotte Boucher de la Bruère et d'Eustache Trottier Desrivières, hérite d'une partie (2/6) de la seigneurie.
1811 (26 mars) Vente d'une terre (10 arpents de front x 20 1/2 arpents de profondeur) par René Boucher de la Bruère et Eustache Beaubien Desrivières à Charles Celerier. Vente d'une terre (10 arpents de front x 3 arpents de profondeur) par René Boucher de la Bruère et Eustache Beaubien Desrivières.
1824 Cession de tous ses droits dans la seigneurie par Henri Beaubien Desrivières à son fils, Henri Desrivières. (11 août) Vente de ses droits dans la seigneurie par Édouard Beaubien Desrivières à Henri Desrivières fils qui possède alors 2/6 de la seigneurie de Montarville (72) ; René Boucher de la Bruère possède 4/6 de la seigneurie de Montarville (72).
1829 (8 août) Vente d'une partie (3/6) de la seigneurie de Montarville (72) par René Boucher de la Bruère à François-Pierre Bruneau. Vente d'une partie (1/6) de la seigneurie de Montarville (72) par René Boucher de la Bruère à Henri Desrivières.
1842 (4 août) Érection canonique de la paroisse Saint-Bruno qui couvre le territoire de la seigneurie de Montarville ; son territoire couvre la seigneurie de Montarville.
1843 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Bruno.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Bruno-de-Montarville.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Bruno-de-Montarville.
1851 Au décès de François-Pierre Bruneau, sa partie (1/2) de la seigneurie de Montarville passe à ses frères, Jean Casimir Bruneau et Olivier-Théophile Bruneau.
1851-1852 Construction de la première église paroissiale.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Bruno-de-Montarville.
1923 La population de la paroisse est de 750 habitants.
1934 Incendie de la première église paroissiale et construction d'une nouvelle église Saint-Bruno.
1936 (22 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Bruno.
1953 Fondation du Séminaire de la Très-Sainte-Trinité (cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons en 2010) dirigé par les Pères Trinitaires.
1955 Fondation du Pensionnat des Sacrés-Coeurs dirigé par les Religieuses des Sacrés-Coeurs (cette institution était privée préscolaire et primaire pour filles et garçons en 2010).
1958 (13 septembre) La municipalité de la paroisse de Saint-Bruno-de-Montarville devient ville.
1960 La population de la ville est de 6 000 habitants dont 2 500 anglophones.
1961 Construction de l'église anglicane Trinity.
1963 Érection canonique de la paroisse St. Augustine.
1964 (20 novembre) Gérard Filion, président de la Société générale de financement annonce l'implantation à Saint-Bruno d'une usine de fabrication d'automobiles par la compagnie française Renault.
1990 La population de Saint-Bruno-de-Montarville est de 23 103 habitants.
2000 La population de Saint-Bruno-de-Montarville est de 24 392 habitants. (20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais adoptée par l'Assemblée nationale le même jour ; cette loi ordonne, entre autres, le regroupement des municipalités de Boucherville, Brossard, Greenfield-Park, LeMoyne, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Hubert et Saint-Lambert sous le nom de Longueuil. Un comité de transition est chargé de prendre toutes mesures pour que les structures de la nouvelle ville soient en place et mises sous l'autorité du conseil de la nouvelle ville le 1 janvier 2002.
2001 Fondation de la Compagnie Phostech Lithium (4 novembre) Élection générale du conseil de la nouvelle ville. (31 décembre) Les villes regroupées cessent d'exister séparément.
2002 (1 janvier) Le territoire de l'ancienne municipalité de Saint-Bruno-de-Montarville devient l'arrondissement Saint-Bruno-de-Montarville de la ville de Longueuil.
2004 (20 mai) Plus de 10 % des contribuables de l'ancienne municipalité de Saint-Bruno-de-Montarville signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville Longueuil et à devenir une entité municipale distincte. (20 juin) Référendum sur le démembrement de la ville de Longueuil ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Saint-Bruno-de-Montarville (47,61 % des électeurs inscrits) obtient sa séparation de la ville de Longueuil.
2005 La Compagnie Phostech Lithium installe à Saint-Bruno une usine de phosphate de fer lithié ; le phosphate de fer lithié est l'un des principaux ingrédients actifs des batteries au lithium des voitures électriques. La Compagnie Süd Chemie de Munich, Allemagne annonce l'acquisition de la Compagnie Phostech Lithium.
2006 (1 janvier) La municipalité de Saint-Bruno-de-Montarville retrouve son statut de ville indépendante et devient membre du Conseil d'agglomération de Longueuil.
2008 (Janvier) L'église anglicane est vendue (500 000 $) à l'Église baptiste francophone. La communauté anglicane de Saint-Bruno-de-Montarville s'entend avec la communauté catholique de St. Augustine pour partager ce lieu de culte compte tenu de la similarité des offices religieux des deux communautés chrétiennes
2010 La population de Saint-Bruno-de-Montarville est de 25 345 habitants.
2013 (10 janvier) La Presse rapporte que le maire de la ville Claude Benjamin a reçu des menaces de mort par courriel ; le maire fait face à une opposition acerbequi le pilonne notamment dans le dossier du projet résidentiel du Boisé des Hirondelles qui prévoit la construction de 30 maisons luxueuses en pleine forêt.

Montarvillois cités dans La Mémoire du Québec -

Richard Grisé.

  • Centres d'intérêt -


Église St. Augustine (1967) ; plans des architectes Longpré, Marchand et Gaudreau ; maître-autel et fonts baptismaux de Jordi Bonet.
Église Saint-Bruno (1934) ; plans de René-Rodolphe Tourville.
Église de la Trinity Church (anglicane, 1961, vendue en 2008 à l'Église baptiste francophone).
Lac seigneurial.
Parc de conservation du mont Saint-Bruno ; superficie : 8,9 km2 dont 5 lacs ; la flore comprend 37 essences d'arbres dont l'érable caryer et le chêne, 500 espèces de plantes herbacées et 50 espèces d'arbustes, une tourbière minérotrophe ; la faune comprend une quarantaine d'espèces dont le cerf de Virginie, le tamia rayé, la loutre de rivière, le vison d'Amérique et 6 espèces de reptiles ; la faune amphibie comprend 14 espèces ; la faune aviaire comprend 200 espèces dont 130 nicheuses, la chouette, le hibou, le tangara écarlate, la paruline jaune la grive fauve etc. ; sentiers pédestres (27 km) ; pistes de ski de fond (35 km) ; le moulin à farine est de 1761.
Presbytère de Saint-Bruno (1851-1852) ; 15, rue des Peupliers ; style néo-classique ; construit par le maître menuisier Henri Favreau et le maître maçon Guilbert Provost ; démantelé pierre par pierre et reconstruit sur son site actuel en 1967 ; loge le Centre culturel municipal ; classé monument historique en 1966.

  • Économie -


Pomoculture ;
Parc national du Mont-Saint-Bruno ; 330, rang des Vingt=Cinq Est

Vignoble Kobloth ; 905, Grand Boulevard Ouest ; (route des vins : Rigaud, Vaudreuil-Dorion, Saint-Étienne-de Beauharnois, Havelock, Hemmingford, Saint-Cyprien-de-Napierville, Saint-Jacques-le-Mineur, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Amable, Mont-Saint-Hilaire, Saint-Jean-Baptiste, Rougemont, Saint-Paul-d'Abbotsford).

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous (Le Riviera).
Sentiers pédestres ; 30 km.
Ski alpin ; 14 pentes (Mont-Saint-Bruno).

  • Toponymie -


Montarville rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.
Saint-Bruno rappelle le souvenir de l'un des seigneurs de Montarville, François-Pierre Bruneau.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À l'est de Montréal.
Diocèse de Saint-Jean-Longueuil.
Division administrative seigneuriale de Montréal-DASM.
Agglomération de Longueuil.
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Autoroute 20 x Autoroute 30 x Boulevard Sir-Wilfrid-Laurier (116).

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)