Saint-Hubert (arrondissement de Longueuil)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)



  • Éphémérides -


1860
Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Hubert. (31 décembre) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Hubert.
1861 (5 décembre) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Hubert.
1862 (15 octobre) Érection canonique de la paroisse Saint-Hubert par détachement de celles de Saint-Antoine-de-Longueuil et Sainte-Famille-de-Boucherville.
1918 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Jean-Eudes.
1921 Fondation de la Compagnie d'énergie électrique de Saint-Hubert.
1923 La population de la paroisse Saint-Hubert est de 1 077 âmes, celle de Sacré-Coeur-de-Jésus, 503.
1927 Acquisition d'un terrain (590 acres) par le gouvernement du Canada qui veut en faire une base d'aviation civile et militaire et le site d'un mât d'amarrage de dirigeables. (12 septembre) Un avion HS2L de la Canadian Airways part de Saint-Hubert et se rend à Rimouski pour livrer un sac de courrier destiné à l'Europe sur le Doric, un navire en partance pour l'Angleterre ; c'est le début du service air-mail entre l'Europe et le Canada. Acquisition de la Compagnie d'énergie électrique de Saint-Hubert par la Shawinigan Water and Power.
1928 (1 mai) Inauguration de l'aéroport fédéral de Saint-Hubert. (1 octobre) Inauguration du service aéropostal Canada-USA entre Albany (New York) et Saint-Hubert par un avion Fairchild de la Canadian Colonial Air Lines.
1930 (1 août) Arrivée du dirigeable anglais R-100, le premier dirigeable à venir au Canada ; parti de Cardington (Écosse) le 29 juillet avec 44 passagers à bord et nanti de 21 430 kg de carburant et 5 000 kg de ballast ; plus de 40 000 personnes l'attendaient à l'aéroport. (5 octobre) Le dirigeable R-101, identique au R-100, s'écrase en France faisant 46 victimes et entraînant l'annulation du projet de l'Angleterre d'établir des liaisons régulière dans l'empire britannique en utilisant ce genre d'aéronef.
1938 (20 mars) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Hubert.
1939 (13 avril) La première tour de contrôle au Canada commence à opérer à l'aéroport de Saint-Hubert.
1941 (2 septembre) L'ouverture de l'aéroport de Dorval entraîne la fin de l'exploitation civile de l'aéroport de Saint-Hubert qui ne sera utilisé dorénavant que pour l'entraînement des pilotes de la Royal Canadian Air Force.
1944 L'aéroport de Saint-Hubert passe sous le contrôle exclusif de la Royal Canadian Air Force.
1947 Constitution de la municipalité de la ville de Mackayville par détachement de celle de la paroisse de Saint-Hubert.
1948 Ouverture de l'École d'entraînement des équipages de chasseurs aériens. (20 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Mackayeville.
1949 Érection canonique des paroisses Notre-Dame-de-l'Assomption, Saint-Isaac-Jogues et Saint-Jean-de-la-Lande.
L'aéroport devient la base des premiers chasseurs à réaction de type Vampire de l'Aviation royale du Canada. Le Quartier général du Commandement de la Défence aérienne déménage d'Ottawa à Saint-Hubert.
1950 Érection canonique de la paroisse Saint-Thomas-de-Villeneuve.
1952 Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.
1953 (11 août) Tragédie mortelle ; accident aérien ; un avion de chasse CF-100 qui venait de décoler de l'aéroport de Saint-Hubert s'écrase sur des maisons ; bilan : 7 morts dont le pilote, son navigateur et les membres des familles Bourassa et Lavoie de Jacques-Cartier (Longueuil).
1954 Érection canonique de la paroisse Immaculée-Conception.
1958 La municipalité de la paroisse de Saint-Hubert devient ville.
1959 La municipalité de Mackayville devient cité et adopte le nom de LaFlèche.
1960 Érection canonique de la paroisse Our Lady of the World.
1962 Érection canonique de la paroisse Saint-Gabriel. (17 juillet) Inauguration de la Calvin United Church.
1966 Le Commandement de la Défense aérienne déménage de Saint-Hubert à North Bay, Ontario ; la bâtisse est alors occupée par le Commandement de la Force mobile de l'armée canadienne.
1967 Fondation du Cégep Édouard-Montpetit. L'aéroport de Saint-Hubert est de nouveau utilisé pour des fins civiles afin de dégager l'aéroport de Dorval qui est débordé à l'occasion d'Expo 67.
1970 (17 octobre) Découverte du corps du ministre du Travail, Pierre Laporte, dans une automobile stationnée près de l'aéroport de Saint-Hubert ; le ministre avait été enlevé à Saint-Lambert le 10 octobre précédent par des membres du Front de libération du Québec-FLQ ; voir Québec (province). Crises. Crise d'octobre 1970.
1971 (20 octobre) Regroupement des municipalités de Laflèche et de Saint-Hubert sous le nom cette dernière.
1972 L'École nationale d'aérotechnique qui enseigne la maintenance des avions déménage de Dorval à Saint-Hubert.
1986 (24 juillet) L'agent Marcel Simard, 33 ans, du Service de police de Saint-Hubert est tué à Saint-Hubert par projectiles tirés fusil à canon tronçonné ; l'agent Simard examinait le contenu du véhicule dans lequel prenaient place Louis Troalen et Carol Pinard ; ces derniers avaient été condamné pour vol à main armée mais étaient en liberté sur parole et allaient commettre un autre vol à main armée au moment du meurtre de l'agent Simard ; Louis Troalen a été condamné à l'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.
1988 Abolition de la Corporation de développement et d'expansion économique de Saint-Hubert dont Johanne Bouchard, était présidente ; la seule femme à siéger à cet organisme.
1989 Fondation de l'Association des gens d'affaires de Saint-Hubert dont la présidente fondatrice est Madame Johanne Bouchard.
1990 La population de Saint-Hubert est de 66 218 habitants. Saint-Hubert est choisie comme site de l'Agence spatiale canadienne.
1993 Fondation par Madame Johanne Bouchard du premier collège privé d'enseignement supérieur spécialisé dans le démarrage d'entreprise
1994 (1 mars) Fermeture de la base militaire de Saint-Hubert.
1996 L'aéroport des Forces armées canadiennes passe sous compétence civile.
1997 (15 juillet) Catastrophe naturelle ; des pluies torrentielles (94 mm en 4 heures) s'abattent sur la ville ; 700 maisons sont inondées.
2000 La population de Saint-Hubert est de 79 164 habitants.
(28 août 2000) Le policier Alain Forget, 27 ans, est blessé mortellement alors qu'il est posté derrière son auto-patrouille qui bloque le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier pour stopper une camionnette transportant des braqueurs qui viennent de voler la Caisse populaire de la rue Grande-Allée.
(20 décembre 2000) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais adoptée par l'Assemblée nationale le même jour ; cette loi ordonne, entre autres, le regroupement des municipalités de Boucherville, Brossard, Greenfield-Park, LeMoyne, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Hubert et Saint-Lambert sous le nom de Longueuil. Un comité de transition est chargé de prendre toutes mesures pour que les structures de la nouvelle ville soient en place et mises sous l'autorité du conseil de la nouvelle ville le 1 janvier 2002.
2001 (4 novembre) Élection générale du conseil de la nouvelle ville.
(31 décembre 2001) Les villes fusionnées cessent d'exister.
2002
(1 janvier 2002) Naissance de la nouvelle ville de Longueuil.

Le territoire de l'ancienne municipalité de Saint-Hubert devient l'arrondissement Saint-Hubert de la ville de Longueuil.
2003
(Janvier 2003) Regroupement de la Calvin United Church de Saint-Hubert et de la Greenfield-Park United Church. (30 avril 2003) Fermeture de l'église de la Calvin United Church.
2004
Transport Canada remet la gestion de l'aéroport de Saint-Hubert à DASH-L (Développement aéroport Saint-Hubert de Longueuil) un organisme privé-public dont le conseil d'administration est formé de 6 représentant du privé et de 5 représentants de la ville et de l'agglomération de Longueuil.
(20 mai 2004) Les contribuables des anciennes municipalités de Boucherville, Brossard, Greenfield-Park, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert signent les registres demandant la tenue de référendums en vue de décider de la séparation de leurs anciennes municipalités de celle de Longueuil pour qu'elles deviennent quatre entités municipales distinctes. (20 juin) Le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Boucherville (47,95 %), Brossard (38,95 %), Saint-Bruno-de-Montarville (47,61 %) et Saint-Lambert (41,40 %) obtiennent leur séparation de la ville de Longueuil alors que Greenfield-Park (27,35 %) demeure une partie de Longueuil.
2005
Le nombre de mouvements (envol et atterrissage) à l'aéroport de Saint-Hubert est de 128 881.
2009
Le nombre de mouvements (envol et atterrissage) à l'aéroport de Saint-Hubert est de 199 045. Le nombre de mouvements (envol et atterrissage) a progressé de façon significative à cause du fait que 4 écoles de pilotage (St. Hubert Flight School, CargairLtd, Air Richelieu et CPAQ Aéro) étaient établies à l'aéroport ; les apprentis pilotes payent 45 000 $ chacun pour 18 mois de cours, 3 fois moins qu'en Europe, ce qui fait que les étudiants viennent de Partout au monde ; de plus, depuis les événements du 11 septembre 2001 à New York, les étrangers éprouvent d'énormes difficultés à obtenir un visa pour étudier aux États-Unis ; l'apprentissage se fait par de nombreux mouvements locaux, jour et nuit afin que les apprentis apprennent à s'envoler et à atterrir dans toutes les conditions, hiver comme été, de jour comme de nuit, beau temps ou mauvais temps ; les mouvements locaux consistent en des envols suivis d'un tour circulaire sur une courte distance et d'un atterrissages.
2010
CAPA-L le comité anti polution des avions de Longueuil lutte politiquement pour la fermeture complète des écoles de pilotage.
(Mars 2010) Audiences publiques sur le bruit causé par les mouvements d'avion à l'aéroport de Saint-Hubert ; la direction de la Santé publique de la Montérégie indique que le nombre de décibels enregistrés aux abords de l'aéroport excède les normes de bruit recommandées par l'Organisation mondiale de la santé. Six écoles de pilotage louent les pistes de l'aéroport pour l'entraînement de leurs élèves ; ceux-ci doivent effectuer des posés-décollés de jour comme de nuit pour pouvoir se qualifier pour un brevet de pilote. En 2005, le nombre de mouvements d'avions était de 128 881 par année alors qu'en 2008, il était de 199 045 soit environ 500 par jour. Le conseil d'administration de la compagnie DASH-L qui gère l'aéroport adopte une résolution qui interdit les posers-décollers des avions les jours de semaine après 20 h et 8 h et, le samedi après 13 h à compter du 1 juillet 2010 ; les écoles de pilotages demandent une injonction pour empêcher l'application de cette résolution.
(29 juin 2010) Les écoles de pilotage obtiennent une injonction de la Cour supérieure empêchant la mise à exécution de la résolution de DASH-L jusqu'au 13 juillet 2010.
2011
(7 février 2011) Inauguration officielle de la Bibliothèque municipale Raymond-Lévesque à l'orée du parc de la Cité dans l'arrondissement Saint-Hubert.
(18 février 2011) La Cour supérieure refuse d'émettre une injonction permanente contre DASH-L à qui elle reconnaît l'autorité d'imposer un couvre-feu sur les décollages et atterrissages des appareils des écoles de pilotage.
2012
(17 avril 2012) Le conseil de la Municipalité de Longueuil adopte une résolution demandant au gouvernement d'amender sa charte afin de lui permettre de prendre le contrôle de l'aéroport de Saint-Hubert. Le maire Paul Leduc de la ville de Brossard s'oppose àla municipalisation de l'aéroport de Saint-Hubert par longueuil.
2014 La ville de Longueuil acquiert une partie du cimetière Saint-Antoine pour y transférer les restes des premiers habitants de la localité ; ces restes avaient été exhumés entre 2008 et 2012, lors de fouilles faites au parc de la Baronnie, site de l'ancien cimetière dont le site avait été acquis de Pierre Davignon en 1864 par la Fabrique Saint-Antoine
2016
(18 novembre 2016) Le cadavre d'un jeune homme de 16 ans est découvert dans la forêt du Parc de la cité de l'arrondissement Saint-Hubert de Longueuil ; le corps n'a pas été immédiatement identifié et c'est au coroner qu'il reviendra de le faire. À première vue, la police croit qu'il pourrait s'agir du cadavre de Louis-David Morisset-Noël, de Québec porté disparu à la fin de septembre 2016 ; le 23 septembre 2016, le jeune Morrisset-Noël avait quitté sa famille d'accueil de Québec pour venir voir sa mère qui demeure dans l'arrondissement Saint-Hubert de Longueuil.
2018 (30 août 2018) L'administration de l'aéroport entretient des pourparlers avec des lignes aériennes pour qu'elles acceptent d'atterrir sur ses pistes. L'administration croit que les améliorations apportées à sa piste principale pourront recevoir des gros porteurs (Boeing 737) et que sa proximité de Montréal lui permettra de damer le pion à l'aéroport de Plattsburg au Vermont qui reçoit ce type d'avions à meilleur prix que l'aéroport Trudeau de Dorval ; plusieurs voyageurs du Québec ont pris l'habitude de se rendre à Plattsburg pour y prendre l'avion à destination de la Floride.
(4 décembre 2018) Des travailleurs du cimetière découvrent qu'une soixantaine de pierres tombales sont détachées de leur socle et renversées dans les cimetières Saint-Maxime (arrondissement de Saint-Hubert) et Saint-Antoine (arrondisssement de Longueuil) ; des employés des cimetières travaillent à la réparation et remise en place de pierres tombales que des vandales avaient renversées la veille au fond des cimetières ; ce sont les ayants droit des personnes qui y sont inhumées qui devront assumer le coût des réparations et de remises en place des pierres tombales vandalisées ; il s'agit d'un crime gratuit commis par des écervelés en mal de courtes sensations de pouvoir ; selon une guide du cimetière, ces pierres tombales identifiaient des personnages historiques de la région.

  • Attraits :


Cimetière Saint-Antoine ; En 2014, La ville de Longueuil acquiert une partie du cimetière Saint-Antoine pour y transférer les restes des premiers habitants de la localité ; ces restes avaient été exhumés entre 2008 et 2012, lors de fouilles faites au parc de la Baronnie, site de l'ancien cimetière dont le site avait été acquis de Pierre Davignon en 1864 par la Fabriquede la paroisse Saint-Antoine.
Église Saint-Hubert (1859) ; allongée (1865) selon des plans de Victor Bourgeau; orgue Casavant (1897).
Église Notre-Dame-de-L'Assomption (1957) ; plans de Gilles Larose.
Presbytère Saint-Hubert (vers 1870).

  • Économie -


Aéroport militaire et civil
Pomoculture ;
Verger de la Savane ; 8000, chemin de la Savane

  • Services -


Aéroport civil et militaire.
Base des Forces armées canadienne.
Cégep Édouard-Montpetit.
Centre international de formation en aérospatiale.
Centre technologique en aérospatiale.
École nationale d'aérotechnique.
Siège de l'Agence spatiale canadienne.

  • Toponymie -


La paroisse étant voisine de Saint-Lambert, elle a été placée sous le patronage de saint Hubert qui succéda à saint Lambert sur le siège épiscopal de Maastricht.
Le nom de la bibliothèque Raymond-Lévesque rend hommage au chansonnier poète Raymond Lévesque.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Bordée par les agglomérations Saint-Bruno-de-Montarville, Boucherville, Longueuil, Greenfield-Park, Brossard et Carignan.
Diocèse de Saint-Jean-Longueuil.
Région touristique de la Montérégie.
Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)