Saint-Narcisse (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 103,49 km2.
  • Gentilé - Narcissois, oise.


  • Éphémérides -


1804 Arrivée du premier colon, Louis Cosset.
1851 (14 juin) Érection canonique de la paroisse Saint-Narcisse par détachement de celles de Saint-Stanislas et Sainte-Geneviève ; son territoire couvre les profondeurs de la seigneurie de Batiscan (31) et de la seigneurie de Champlain (30).
1854 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Narcisse.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Narcisse.
1893-1897 Érection d'un barrage hydroélectrique sur la rivière Batiscan pour fournir l'électricité à la ville de Trois-Rivières.
1909 (4 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Narcisse.
1923 La population de la paroisse Saint-Narcisse est de 2 050 âmes.
1990 La population de Saint-Narcisse est de 1 935 habitants.
2000 La population de Saint-Narcisse est de 1 874 habitants.
2002 (1 janvier) Jusque-là partie de la municipalité régionale de comté de Francheville, la municipalité passe sous la compétence de la nouvelle municipalité régionale de comté des Chenaux.
2010 La population de Saint-Narcisse est de 1 813 habitants.

  • Patrie -


Jean Hamelin.
Marcel Trudel.

  • Attraits :


Accès au Parc régional de la Rivière-Batiscan.
Ancien barrage hydroélectrique ; construit en 1897 par la North Shore Power Company (Charles C. Colby, Édouard-Alfred Lacroix et J.-B. Frégeau) pour fournir de l'électricité à Trois-Rivières ; quand le barrage est démoli en 1950, une annexe érigée en 1904 et représentant le tiers de l'installation est épargnée ; propriété de Hydro-Québec ; classée monument historique en 1963.
Église Saint-Narcisse (1871-1873) ; plans de Édouard Hamelin ; croix latine ; style néogothique à l'intérieur par l'architecte, entrepreneur et sculpteur, Alfred Giroux ; orgue Casavant de 17 jeux (1916) ; 29 toiles du peintre Louis-Eustache Monty (1916); lustres en bronze de l'atelier des frères Lebrun ; chemin de croix sculpté de Léo Arbour ; agrandissement et remplacement de la façade par un portail d'inspiration néogothique à 2 surmontées par des clochers asymétriques selon des plans de l'architecte Eugène Denoncourt (1916).
Élevage de wapitis.

  • Toponymie -


Saint-Narcisse rappelle le souvenir de saint Narcisse, troisième évêque de Jérusalem.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Trois-Rivières, sur la rivière Batiscan.
Diocèse de Trois-Rivières.
Municipalité régionale de comté des Chenaux.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 352 x Route 361 via Autoroute de la Rive-Nord (40) ou Route 138.

Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)