Saint-Stanislas (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 86,37 km2.
  • Gentilé - Stanois, oise.


  • Éphémérides -


Vers 1730 Arrivée des premiers colons.
1765 Fondation d'une mission au confluent des rivières Batiscan et des Envies.
1781 Mise en exploitation d'un moulin à farine et d'un moulin à carder et à fouler par les jésuites.
1808 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Stanislas.
1810 Fondation de la paroisse sous le nom de Saint-Stanislas-de-Batiscan par détachement des paroisses Saint-Casimir-de-Batiscan et de Sainte-Anne-de-la-Pérade.
1831 Nomination du premier curé résidant.
1833 (16 août) Érection canonique de la paroisse Saint-Stanislas-de-la-Rivière-des-Envies par détachement de celles de Sainte-Anne-de-la-Pérade et Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Stanislas-de-la-Rivière-des-Envies.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Stanislas-de-la-Rivière-des-Envies.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Stanislas-de-la-Rivière-des-Envies.
1910 (3 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Stanislas.
1915 (19 avril) Liquidation de la Caisse populaire de Saint-Stanislas. (27 octobre) Constitution de la municipalité du village des Deux-Rivières par détachement de celle de la paroisse de Saint-Stanislas-de-la-Rivière-des-Envies.
1923 La population de la paroisse est de 2 150 âmes.
1936 (8 juin) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Stanislas.
1957 Saint-Stanislas-de-la-Rivière-des-Envies abrège son nom en Saint-Stanislas.
1964 La municipalité du village de Deux-rivières adopte le nom de Saint-Stanislas.
1968 (19 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Deux-Rivières.
1976 (17 avril) Regroupement des municipalités du village et de la paroisse de Saint-Stanislas.
1990 La population de Saint-Stanislas est de 1 327 habitants.
1996 (11 juillet) Une mini tornade (vents de 250 km/h et diamètre de 50 m vitesse de déplacement 40 à 50 km/h) déferle sur la région et endommage six maisons à l'entrée du village
2000 La population de Saint-Stanislas est de 1 114 habitants.
2002 (1 janvier) Jusque-là partie de la municipalité régionale de comté de Francheville, la municipalité passe sous la compétence de la nouvelle municipalité régionale de comté des Chenaux.
2010 La population de Saint-Stanislas est de 1 066 habitants.


Mini-tornade en Mauricie

(La Presse, 12 juillet 1996, Presse Canadienne)

Une tornade, qualifiée de faible intensité par Environnement Canada, a frappé le village de Saint-Stanislas, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Trois-Rivières, hier après-midi.
Les vents ont soufflé jusqu'à 250 km/h et ont endommagé quelques maisons (environ 6) situées à l'entrée du village, déraciné des arbres et ont détruit une grange. Un propriétaire a vu sa remise s'élever de quelques mètres dans les airs et retomber 125 mètres plus loin dans un champ. La piscine a aussi été déplacée de son endroit initial et la terrasse de cette piscine, emportée. On rapporte 2 ou 3 personnes victimes d'un choc nerveux.

C'est vers 15h que tout a commencé. Tout d'abord, de la pluie et de la grêle ont précédé l'apparition de la tornade. Le phénomène a duré tout au plus 5 minutes. La colonne blanche, dont parlait les témoins, a amorcé sa course vers St-Stanislas en direction est-sud-est, soit à environ 800 mètres de la rivière et du village. Après s'être rendue sur la route 159, elles a rebroussé chemin et est repartie aussi rapidement.

Selon M. Robert Michaud, météorologue à Environnement Canada, le rayonnement de la tornade a atteint 50 mètres et elle se déplaçait à une vitesse variant entre 40 et 50 km/h. 'La formation de ce genre de tornade suit une orage fort. Lorsque le mouvement vertical qui supporte l'orage atteint une certaine hauteur dans l'atmosphère, un mouvement de rotation est provoqué. C'est lorsque celui-ci touche le sol que la tornade fait rage.' Selon lui, ce phénomène se produit environ 4 fois par été.

  • Patrie -


Bruno Bordeleau.
Joseph-Alphida Crête.

  • Attraits :


Église Saint-Stanislas-Kostka ; orgue Casavant (1896).

  • Toponymie -


Saint-Stanislas-Kostka rappelle le souvenir de Stanislas Kostka (1550-1568), un jeune Polonais décédé après 10 mois de noviciat chez les jésuites et proposé comme modèle à la jeunesse polonaise.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Trois-Rivières, au confluent des rivières des Envies et Batiscan.
Diocèse de Trois-Rivières.
Municipalité régionale de comté des Chenaux.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 159 x Route 352 via Autoroute de la Rive-Nord (40) ou Route 138.


Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)