Sainte-Anne-de-Bellevue (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 15,11 km2.
  • Gentilé - Annabellevois, oise.


  • Éphémérides -


1672
(30 juillet) Concession d'un arrière-fief (400 arpents) au bout de l'île à Louis de Berthé de Chailly, et à son frère Gabriel de Berthé de La Joubardière qui le nomment Bellevue.
1677
Fondation de la mission Sainte-Louis-du-Haut-de-l'Isle.
1683
(21 août) Vente de l'arrière-fief par les frères Berthé à Pierre Lamoureux de Saint-Germain.
1685
(20 septembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Louis-du-Haut-de-l'Isle ; son territoire s'étend de la rivière de l'Orme, au nord, à la côte de Pointe-Claire, au sud.
1686
Arrivée du sulpicien François-Saturnin Lascaris d'Urfé, le premier curé de la paroisse Saint-Louis-du-Bout-de-l'Isle.
1703
Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Louis-du-Bout-de-l'Isle.
1706
(15 juillet) L'intendant Raudot ordonne l'ouverture d'une route entre Dorval et le haut de l'île.
1709
Au décès de Pierre Lamoureux dit Saint-Germain, le fief Bellevue passe à son fils François Lamoureux dit Saint-Germain.
1714
La paroisse Saint-Louis-du-Haut-de-l'Isle change de patron et devient Sainte-Anne-du-Bout-de-l'Isle.
1816
Construction d'une écluse dans le chenal Vaudreuil entre les îles de Montréal et Perrot pour compenser la dénivellation d'un mètre entre le lac des Deux-Montagnes et le lac Saint-Louis.
1831
Érection canonique de la paroisse Sainte-Anne.
1835
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Sainte-Anne-du-Bout-de-l'Ile.
1840
Agrandissement de l'écluse de 1816.
1845
(8 juin) Constitution de la municipalité de Bout-de-l'Isle.
1847
(1 septembre) Abolition de la municipalité de Bout-de-l'Île.
1855
(1 juillet) Inauguration du pont ferroviaire de Sainte-Anne-de-Bellevue et de la ligne ferroviaire entre Montréal et Belleville, Ontario, par la Grand Trunk Railway Company.
(1 juillet) Constitution de la municipalité de Sainte-Anne-en-l'Isle-de-Montréal.
1853-1875
Construction de l'église paroissiale selon des plans de Adolphe Lévêque, puis de Henri-Maurice Perrault.
1870
Aménagement d'une seconde écluse.
1875
Reconstruction de l'église paroissiale à partir des murs de celle de 1856.
1878
La municipalité de la paroisse Sainte-Anne-en-Isle-de-Montréal change son nom qui devient Sainte-Anne-de-Bellevue.
(18 avril) Constitution de la municipalité du village de Sainte-Anne-de-Bellevue par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1895
(12 janvier) Le village de Sainte-Anne-de-Bellevue devient ville.
1901
(4 février) Incendie de 7 maisons jetant 7 familles sur le pavé.
1907 Ouverture du McDonald College qui accueille 115 étudiants en enseignement, 62 étudiants en sciences ménagères et 32 en agriculture ; le campus et ses édifices sont l'oeuvre des architectes Alexander Hutchison et George W. Wood et il a a été rendu possible grâce aux fonds fournis par William C. Macdonald, fondateur de la fabrique de produits du tabac MacDonald de Montréal ; Macdonald a défrayé le coût de construction de tous les édifices du campus ; cette institution dévouée à l'enseignement de l'agriculture devint la Faculté des sciences agricoles et environnementales et L'École de diététique et de nutrition humaine de la McGill University ; le John Abbott Cégep est aussi logé sur ce campus.
1911
Constitution de la municipalité de Baie-d'Urfée par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Anne-de-Bellevue.
1917
Le gouvernement du Canada construit quatre résidences temporaires pour y loger les vétérans blessés au cours de la Première Guerre mondiale.
1923
La population de la paroisse est de 2 400 âmes.
1925
Construction du pont Galipeault (421,8 m) pour relier l'île de Montréal à l'île Perrot.
Vers 1943 Agrandissement et modernisation de l'hôpital pour vétérans handicapés au cours de la Première Guerre mondiale - 1914-1918 et de la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945.
1961
La population est de 5 700 habitants.
1963
Construction du nouveau pont Galipeault (491,3 m) qui remplace celui de 1925.
1964
Annexion de la municipalité de la paroisse par celle du village de Sainte-Anne-de-Bellevue.
1969
Le gouvernement du Canada construit un centre hospitalier de 13 étages pour y loger les vétérans handicapés au cours des guerres auxquelles le Canada a participé.
(Décembre) Une loi de l'Assemblée nationale ordonne, entre autres, la création de la Communauté urbaine de Montréal-CUM et l'intégration à cette communauté de toutes les municipalités de l'île de Montréal, de l'île Bizard et de l'île Dorval. Constitution de la Communauté urbaine de Montréal-CUM par une loi de l'Assemblée nationale.
1970
Fondation du John Abbott College.
1971
Construction de l'Hôpital Sainte-Anne pour anciens combattants.
1990
La population de Sainte-Anne-de-Bellevue est de 4 140 habitants.
2000
La population de Sainte-Anne-de-Bellevue est de 5 076 habitants.
(20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais*adoptée par l'Assemblée nationale le même jour; cette loi ordonne, entre autres, la fusion de toutes les municipalités de l'île de Montréal (Anjou, Baie-D'Urfé, Beaconsfield, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des-Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, Lachine, LaSalle, Montréal, Montréal-Est, Montréal-Nord, Montréal-Ouest, Mont-Royal, Outremont, Pierrefonds, Pointe-Claire, Roxboro, Sainte-Anne-de-Bellevue, Sainte-Geneviève, Saint-Laurent, Saint-Léonard, Saint-Pierre, Senneville, Verdun et Westmount) et des municipalités de L'Île-Bizard et de L'Île-Dorval pour constituer la nouvelle ville de Montréal. Les territoires des anciennes municipalités de L'ïle-Bizard, Sainte-Geneviève et Sainte-Anne-de-Bellevue sont réunis pour former l'arrondissement L'Ïle-Bizard-Sainte-Geneviève-Sainte-Anne-de-Bellevue de la ville de Montréal.
2001
(1 août) Le Gouvernement du Canada annonce que l'hôpital des vétérans sera rénové au coût de 67 M $.
(4 novembre) Élection du conseil de la future nouvelle ville de Montréal.
(31 décembre) Toutes les villes fusionnées cessent d'exister.
2002
(1 janvier) Naissance de la nouvelle ville de Montréal.
2004
Les francophones de la municipalité compte pour 41 % de la population totale.
(20 mai) Les contribuables des anciennes municipalités de Sainte-Anne-de-Bellevue (26,83 %), de L'Île-Bizard (21,21 %) et de Sainte-Geneviève (14,21 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville de Montréal et à devenir trois entités municipales distinctes des autres municipalités de l'île.
(20 juin) Référendum sur le démembrement de Montréal ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Sainte-Anne-de-Bellevue obtient sa séparation de la ville de Montréal avec une majorité de 81,69 % représentant 47,68 % des électeurs inscrits.
2006
(1 janvier) La municipalité de Sainte-Anne-de-Bellevue retrouve son statut de ville indépendante.
2010
La population de Sainte-Anne-de-Bellevue est de 5 265 habitants.

  • Patrie -


Nelson Paquin.
Jean-Baptiste Proulx.
Dalbé Viau.

  • Attraits :


Arboretum Morgan de la McGill University ; chemin des Pins Nord ; réserve forestière (245 hectares) ; parc faunique éducatif ; sentiers pédestres (25 km) ; la flore comprend plus de 330 essences d'arbres matures, feuillus et résineux ; la faune aviaire comprend plus de 170 espèces d'oiseaux dont le grand-duc d'Amérique, la petite nyctale, le petit-duc maculé, la chouette rayée, le tangara écarlate, le grand pic, le viréo de Philadelphie, la paruline etc.
Canadian Aviation Heritage Center ; fondé par Godfrey Stewart Pasmore en 2009 ; aménagé dans une ancienne grange en pierres du Campus Macdonald de la McGill University.
Croisières sur les lacs Saint-Louis et des Deux-Montagnes et sur la rivière des Outaouais.
Écomuséum de la vallée du Saint-Laurent ; 21125, chemin Sainte-Marie ; sortie 41 de l'autoroute 40 ; centre d'observation de la faune qui comprend plus de 100 espèces d'animaux de la vallée du Saint-Laurent dont la grenouille à l'ours noir, le caribou des bois, le renard roux, la loutre de rivière, la pygargue à tête blanche, le faucon pèlerin, le grand-duc d'Amérique présentant, dans un cadre naturel.
Église paroissiale (1875) ; plans des architectes Adolphe Levêque et Henri-Maurice Perrault ; orgue Casavant (1916).
United Church ; orgue Casavant (1980).
Maison Simon-Fraser (vers 1800) ; 153, rue Sainte-Anne ; aussi appelée Maison Thomas-Moore à cause d'une légende qui veut que l'écrivain irlandais y ait séjourné en 1800 ; achetée en 1810 par Simon Fraser qui l'occupe jusqu'à sa mort en 1839 ; propriété du Victorian Order of Nurses qui en font un salon de thé et une salle à manger ; restaurée en 1962 selon des plans de l'architecte Roy Wilson ; classée monument historique en 1962.
Pensionnat de Sainte-Anne-de-Bellevue (1899) ; actuellement centre d'hébergement pour personnes âgées.

  • Économie -


MDA, 550 employés ; conception de systèmes satellitaires

  • Services -


Hôpital Sainte-Anne pour anciens combattants.
John Abbott College (cégep public anglophone, préuniversitaire et technique).
Macdonald College avec sa ferme expérimentale collège d'agriculture de la McGill University.

  • Toponymie -


Bellevue est le nom de l'arrière-fief sur lequel la municipalité est située; ce nom s'explique par la beauté du site offrant une vue imprenable sur les lacs Saint-Louis et des Deux-Montagnes.
La paroisse a été placée sous le patronage de sainte Anne à la suite du sauvetage, lors d'une tempête de neige, de l'abbé de Bresley, l'un de ses premiers missionnaires et curé de la paroisse Notre-Dame de Montréal.

  • Repères géographiques -


Sur l'extrémité ouest de l'île de Montréal, le long du lac Saint-Louis.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)