Sainte-Geneviève-de-Batiscan (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 97,09 km2.
  • Gentilé - Geneviévois, oise.


  • Éphémérides -


1723 Fondation de la mission Sainte-Geneviève.
1728 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Geneviève.
1794 Mise en exploitation des Forges de Sainte-Geneviève par la compagnie Batiscan Iron Works.
1814 Fermeture des Forges de Sainte-Geneviève.
1833 (16 août) Érection canonique de la paroisse Sainte-Geneviève-de-Batiscan par détachement de celles de Saint-François-Xavier-de-Batiscan et La Visiation de Champlain ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Batiscan (31).
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
1877 Tragédie mortelle ; catastrophe naturelle ; important glissement de terrain (coulée d'argile à Leda) ; bilan : 5 morts.
1911 (10 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
1920 ? Liquidation de la Caisse populaire de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
1923 La population de la paroisse est de 1 350 âmes.
1939 (16 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
1990 La population de Sainte-Geneviève-de-Batiscan est de 1 088 habitants.
2000 La population de Sainte-Geneviève-de-Batiscan est de 1 023 habitants.
2002 (1 janvier) Jusque-là partie de la municipalité régionale de comté de Francheville, la municipalité passe sous la compétence de la nouvelle municipalité régionale de comté des Chenaux.
2010 La population de Sainte-Geneviève-de-Batiscan est de 1 040 habitants.

  • Patrie -


Jean-Louis Baribeau.
François-Xavier Cloutier.
Jean-Marie Dessureault.
François-Xavier Lacoursière.
Clément Marchand.
Ulphée-Wilbrod Rousseau.
Ferdinand Trudel.
Marc Trudel.
Robert Trudel.

  • Attraits :


Église Sainte-Geneviève ; orgue Casavant (1938).

  • Économie -


Agriculture.
Exploitation de la forêt.

  • Services -


Aéroport privé.

  • Toponymie -



Batiscan, emprunté à la rivière du même nom, serait un mot montagnais signifiant «vapeur légère» ou «nuée légère», phénomène que l'on observe fréquemment à l'embouchure de la rivière.
La paroisse a été placée sous le patronage de sainte Geneviève, patronne de Paris, parce que l'abbé Germain Lefebvre (1672-1736), son premier desservant, avait obtenu son doctorat en théologie et avait été ordonné prêtre à Paris.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Trois-Rivières.
Sur la rivière Batiscan.
Diocèse de Trois-Rivières.
Municipalité régionale de comté des Chenaux.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 361 via Autoroute de la Rive-Nord (40) ou Route 138.

Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)