Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 98,65 km2.
  • Gentilé - Estérellois, oise.


  • Éphémérides -


1864 Édouard Masson obtient la concession de 1 600 acres de terre sur les bords du lac qu'il appellera Masson.
Fondation de la mission Sainte-Marguerite et construction d'une scierie et d'un moulin à farine par Édouard Masson. (14 décembre) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Marguerite.
1866 (6 août) Érection canonique, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Marguerite ; son territoire couvre une partie du canton de Wexford.
1868 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Lac-Masson.
Vers 1880 La municipalité de la paroisse Sainte-Marguerite devient la municipalité de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson.
1923 La population la paroisse est de 600 âmes.
1935 Acquisition de terrains (7 000 hectares) sur le territoire entourant les lacs Masson et Dupuis par la Compagnie immobilière de Sainte-Marguerite dont l'actionnaire est le baron Louis Empain de Belgique ; il y construit un centre de villégiature et une bâtisse qu'il nomme Estérel dont le concept est confié à l'architecte moderniste Antoine Courtens, de Bruxelles, et à l'architecte montréalais Louis Nicolas.
1939 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de L'Estérel.
1940 Alléguant que la Belgique, le pays du baron Empain, était sous occupation allemande, le gouvernement du Canada saisit ses biens meubles et immeubles du lac Masson.
1941 Les hostilités étant terminées en Europe, le gouvernement du Canada restitue ses biens au baron Empain.
1958 Acquisition d'une partie du territoire du baron Empain par Fridolin Simard, un industriel abitibien.
1959 (5 mars) Constitution de la municipalité d'Estérel.
1961 (8 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Lac-Masson.
1990
La population d'Estérel est de 56 habitants, celle de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, 1 590.
2000
La population d'Estérel est de 131 habitants, celle de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, 2 455.
2001
(17 octobre) Regroupement des municipalités de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et d'Estérel sous le nom de Sainte-Marguerite-Estérel.
2004
2001 (17 octobre) Regroupement des municipalités de Sainte-Marguerite et d'Estérel sous le nom de Sainte-Marguerite-Estérel.
2004
(20 mai) Les contribuables de l'ancienne municipalité d'Estérel (35,4 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville de Sainte-Marguerite-Estérel et à devenir une entité municipale distincte.
(20 juin) Estérel obtient la séparation de Sainte-Marguerite-Estérel.
2006
(1er janvier) La municipalité de Estérel retrouve son statut de ville indépendante.
La municipalité de Sainte-Marguerite-Estérel adopte le nom de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson.
2010
La population de Sainte-Marguerite est de 2 493 habitants.
2011
(25 avril) Suspension des forages que voulait entreprendre Forages Dibar pour Pacific Arc Resources et OnTrack Exploration de Vancouver pour explorer le sol de Sainte-Adèle, Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et Saint-Hippolyte ; une cinquantaine de citoyens de ces municipalités se sot interposés lorsque l'entreprise est arrivée avec ses équipements de forage ; le ministère des Ressources naturelles avait aussi délivré un permis d'exploration minière à Pacific Arc Resources pour un secteur de Morin-Heights comprenant la station de ski.
2012
(28 septembre) Tommy Pietrantonio, 28 ans, est victime d'une tentative de meurtre dans un pub de Saint-Marguerite-du-Lac-Masson ; il survécut à sa blessure à l'estomac.
(10 octobre, vers 9 h 45) Deux hommes sont blessés lors d'une fusillade à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson ; l'un des deux blessés, Vincent Pietrantonio, 53 ans, se serait rendu à l'hôtel de ville pour demander du secours et, selon ses indications, la police se rendit dans une résidence du chemin Chertsey dans une résidence appartenant à Vincent Pietrantonio et y trouva Frederick Murdock blessé ; Murdock trouvé dans la résidence décéda plus tard à l'hôpital ; Murdock serait un homme de main à l'emploi de Pietrantonio ; ce dernier est sous le coup d'accusations de prêts usuriers impliquant 4 autres personnes ; Ryan Wolfson, 41 ans, est accusé de tentative de meurtre sur Tommy Pietrantonio et Vincent Pietrantonio et du meurtre de Frederick Murdock.
(18 octobre) Pierre-Paul Fortier, 27 ans, est abattu à Saint-Sauveur ; Ryan Wolfson est accusé du meurtre de Fortier.
2013
(24 avril)
Le quotidien Le Devoir rapporte que le gouvernement du Québec a décidé de classer le domaine de l'Estérel (centre culturel du lac Masson -bâtiment et terrain) pour le sauver de la destruction par son propriétaire HBO qui souhaitait transformer le bâtiment en condominiums.
(25 avril) Linda Fortier, la maire de la municipalité se dit contrariée, étonnée et indignée par la décision unilatérale du gouvernement de classer le domaine Empain ; elle prétend que le ministère de la Culture et des Communications a agi ... afin de répondre à un groupuscule d'individus, au détriment de toute une population. Selon la maire, les taxes encourues dans un projet de restauration seraient plus élevées que dans le projet de condos qu'elle privilégiait. De son côté, la Société d'histoire de Sainte-Marguerite affirme que l'argument de la maire ne tient pas parce que la restauration augmentera l'évaluation foncière et les taxes de l'édifice restauré compenseront pour la perte de taxes anticipée par le projet de condos espéré par la maire.
(4 juin) Malgré le classement par le Gouvernement du domaine de L'Estérel, la ville vend ce centre culturel au promoteur HBO qui veut le convertir en condos. HBO affirme que ses plans répondront aux préoccupations du ministère de la Culture du Québec.

  • Attraits :


Église Sainte-Marguerite ; orgue Casavant (1922).
Magasin général (1864) ; loge le Bistro à Champlain.
Domaine de l'Estérel (style art-déco, 1936) plans de l'architecte belge Antoine Courtens pour le baron Louis Empain (loge le Centre culturel de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson ; c'est l'un des huit bâtiments du patrimoine moderne ainsi classés et protégés ; les autres sont Habitat 67, la Maison Ernest-Cormier à Montréal, le Cinéma Le Château, le Mausolée-des-Évêques de Trois-Rivières, l'église Saint-Marc et la chapelle de l'Oratoire de Saguenay et la Cathédrale de Gaspé.

  • Sports -


Équitation.
Golf ; un parcours de 18 trous et un parcours de 9 trous.
Plage publique.
Ski de fond ; 85 km.

  • Accueil -


Hôtel Estérel.

  • Toponymie -


Estérel, qui évoque un massif de la Provence maritime (France) a été choisi par le baron belge Louis Empain qui acheta presque toutes les terres entourant le lac Masson.
Masson rappelle le souvenir de Édouard Masson, qui perd sa fortune en tentant de coloniser les abords du lac à qui il a donné son nom.
Wexford rappelle une ville d'Irlande.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À l'est-sud-est de Sainte-Agathe-des-Monts.
Au bord du lac Masson.
Municipalité régionale de comté des Pays-d'en-Haut.
Région touristique des Laurentides.

  • Accès : Route 370 via Autoroute des Laurentides (15).


Carte 11.

Carte 11 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)