Sainte-Ursule (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 65,37 km2.
  • Gentilé - Ursulois, oise.


  • Éphémérides -


1672 Concession de la seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut (21) par l'intendant Talon à Charles Dugey Rozoy de Mannereuil.
1683 La seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut (21) est réunie au domaine royal, puis reconcédée par le gouverneur La Barre et l'intendant de Meulles à Jean Lechasseur.
1701 Vente de la seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut (21) par Jean Lechasseur à Antoine Trottier Des Ruisseaux.
1723 Vente de la seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut (21) par Michel Trottier de Beaubien aux ursulines de Trois-Rivières. La seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut est augmentée de trois quarts de lieue de front sur trois lieues de profondeur par le gouverneur Beauharnois en faveur des ursulines de Trois-Rivières.
1758 Les ursulines font construire un moulin à farine dans le haut de la Petite Rivière du Loup, à Sainte-Ursule, par le premier meunier, Richard Soyer.
1836 (9 mars) Érection canonique de la paroisse Sainte-Ursule par détachement de celles de Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup et Saint-Joseph-de-Maskinongé.
Vers 1840 Arrivée des premiers colons.
1842 Nomination du premier curé résidant.
1843 Ouverture des registres de la paroisse Sainte-Ursule.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Ursule.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Sainte-Ursule.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Ursule.
1861 La seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut appartient aux ursulines de Trois-Rivières.
1923 La population de la paroisse est de 1 430 âmes.
1944 (10 avril) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Ursule.
1990 La population de Sainte-Ursule est de 1 332 habitants.
1993 Fondation de la Régie d'aqueduc de Grand-Pré par les municipalités de Maskinongé, Saint-Joseph-de-Maskinongé, Yamachiche, Saint-Léon-le-Grand, Sainte-Ursule et Saint-Justin.
2000 La population de Sainte-Ursule est de 1 514 habitants.
2010 La population de Sainte-Ursule est de 1 376 habitants.
2011 (1er septembre) Près de 300 des résidants de la municipalité signent le registre pour demander la tenue d'un référendum sur un règlement d'emprunt de 10 M $ que le conseil municipal a adopté pour financer la construction d'une minicentrale hydroélectrique de 1,8 MW dans le Parc régional des Chutes-Sainte-Ursule à la hauteur des chutes. Le conseil municipal abandonne l'idée de construire une minicentrale hydroélectrique.

  • Patrie -


Jean-Baptiste Lafrenière.

  • Attraits :


Parc des Chutes-Sainte-Ursule ; sept cascades se suivant sur la rivière Maskinongé.
Domaine de la Carrière : moulin de la Carrière anciennement appelé Moulin Saint-Louis ; moulin à farine des ursulines (1758-1761) et maison du meunier (1852) construite par Jean-Baptiste Magnan, l'un des meuniers ; le domaine appartient au couple Fanny Larivière et Martin Pilon.


  • Toponymie -


Rivière-du-Loup rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.
Sainte-Ursule rappelle le souvenir sainte Ursule, patronne des ursulines.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À l'ouest de Trois-Rivières.
Près de la rivière Maskinongé.
Diocèse de Trois-Rivières.
Municipalité régionale de comté de Maskinongé.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 348 via Route 138 ou Autoroute de la Rive-Nord (40).

Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)