Sicard de Carufel (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né dans la paroisse Saint-Jacques de Castres (Tarn, Languedoc, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1685 comme sergent de la compagnie des Méloizes.
S'établit dans la seigneurie de Maskinongé (16).
Père de la lignée Sicard/Raté d'Amérique.
Épouse Geneviève Raté à Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans en 1694 ; de cette union sont issus Ursule Sicard de Carufel (mariée à Charles Dupuis), Marie-Anne Sicard de Carufel (mariée à Antoine Trottier), Jean Sicard de Carufel (marié à Angélique Baron), Louis Sicard de Carufel (marié à Marie-Catherine Trottier) et Agathe Sicard de Carufel (mariée à Joseph Petit).
On lui concède la seigneurie de Carufel (18) le 21 avril 1705.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)