Tring-Jonction (municipalité de village)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 25,71 km2.


  • Éphémérides -


1845 Fondation d'une mission catholique.
1851 (7 juillet) Érection canonique de la paroisse Saint-Frédéric.
1852 (2 janvier) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Frédéric.
1856 Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Frédéric.
1858 Construction de l'église Saint-Frédéric.
1881 Inauguration du chemin de fer Québec-Sherbrooke de la Quebec Central Railway.
1891 Début des travaux de construction d'un chemin de fer entre Tring Jonction et les États-Unis via Lac-Mégantic.
1894 Inauguration de la gare ferroviaire sous le nom de Tring-Jonction.
1895 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Tring Junction.
1896 Inauguration du chemin de fer Vallée-Jonction-Lac-Mégantic qui rejoint le chemin de fer Québec-Sherbrooke à Tring-Jonction.
1918 (21 novembre) Constitution de la municipalité de Tring Jonction par détachement de celle de la paroisse de Saint-Frédéric.
1915 Construction d'une école.
1921 La population de Tring-Jonction est de 351 habitants.
1924 Inauguration d'une nouvelle gare du chemin de fer.
1931 La population de Tring-Jonction est de 430 habitants.
1941 La population de Tring-Jonction est de 288 habitants.
1951 La population de Tring-Jonction est de 751 habitants.
1952 Mise en exploitation d'une mine d'amiante (stéatite) par la Carey Canadian Mines.
1961 La population de Tring-Jonction est de 1 254 habitants.
1962 (24 septembre) Érection canonique de la paroisse Sainte-Famille.
1963 (13 janvier) Ouverture des registres de la paroisse Sainte-Famille.
1971 La municipalité compte 1 283 habitants.
1981 La population de Tring-Jonction est de 1 315 habitants.
1986 (25 avril) Fermeture de la mine de la compagnie Carey Canadian Mine.
1990 La population de Tring-Jonction est de 1 333 habitants.
2000 La population de Tring-Jonction est de 1 435 habitants.
2010 La population de Tring-Jonction est de 1 380 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Frédéric (1858).
Gare ferroviaire patrimoniale (1924) ; construite par la compagnie Quebec Central Railway.

  • Économie -


Agriculture.
Industrie du contre-plaqué.
René Matériaux composites (fabrication de produits en matériaux composites, coques de motomarines Seadoo et pièces d'autobus pour la compagnie Bombardier Transports).

  • Toponymie -


Saint-Frédéric rappelle le souvenir de l'abbé Frédéric Caron, premier curé de la paroisse.
Tring rappelle une ville du Hertfordshire, Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-ouest de Saint-Georges.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de Robert-Cliche.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 112 via Route 173.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)