Val-d'Or (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

[1]Superficie - 3 958,13 km2.

  • Gentilé - Valdorien, ienne; Valdorian (anglais).


  • Éphémérides -


1911
Découverte d'un premier gisement d'or par Jos Sullivan.
1916
Proclamation du canton de Pascalis.
Proclamation du canton de Senneville.
Proclamation du canton de Vassan.
1920
Proclamation du canton de Bourlamaque.
Proclamation du canton de Dubuisson.
1930
Constitution de la municipalité de Vassan.
1932
Mise en exploitation de la mine Lamaque par la compagnie Teck-Hughes Gold Mines.
1933
Ouverture du magasin The Pioneer par les marchands Bill Ferguson et Bill McEvans.
Mise en exploitation de la mine Sullivan par les frères Beauchemin.
1934
Arrivée des premiers colons à Sullivan. Fondation de la paroisse Saint-Sauveur de Val-d'Or.
(20 avril) Constitution de la municipalité de Bourlamaque qui loge les mineurs et leurs familles.
1935
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Sullivan Mines.
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Val-d'Or.
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Bourlamaque.
Arrivée à Vassan des premiers colons venus du diocèse de Nicolet dans le cadre du plan de colonisation de Irénée Vautrin.
Mise en exploitation de la mine Sigma.
1936
Érection canonique de la paroisse Saint-Bernard de Sullivan.
1937
Inauguration de l'église Saint-Bernard de Sullivan.
Arrivée des premiers habitants à Dubuisson.
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Vassan.
1938
Érection canonique de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul à Vassan.
Inauguration du chemin de fer Senneterre-Val-d'Or-Malartic-Cadillac-Rouyn.
1939
(13 avril) Fondation de la Caisse populaire de Val-d'Or.
1940
Arrivée des Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge de Nicolet qui prennent charge de l'école de la paroisse Saint-Sauveur de Val-d'Or.
Arrivée dans le canton de Pascalis des premiers colons venus de Montréal, de Saint-Alban, de Sainte-Anne-de-la-Pérade et de Portneuf.
(21 décembre) Constitution de la municipalité du village minier de Pascalis.
1941 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Dubuisson.
(8 décembre) Fondation de la Caisse populaire de Vassan.
1944
Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Isidore-le-Laboureur à Pascalis.
Érection canonique de la paroisse et construction de l'église Saint-Vincent-de-Paul.
(7 juillet) Un incendie détruit le village de Perron y compris l'église nouvellement construite de Saint-Pascal-Baylon de Pascalis.
1945
Constitution de la municipalité de Saint-Edmond.
Bénédiction de l'église Saint-Vincent-de-Paul. Inauguration de la chapelle Saint-Edmond.
Inauguration de la première église Saint-Isidore-le-Laboureur dans le canton de Pascalis.
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Val-Senneville dans le canton de Pascalis.
(27 juin) Incendie d'une partie du village de Pascalis.
1947
(19 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Edmond.
1948
Ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-de-Fatima à Val-d'Or. Érection canonique de la paroisse Saint-Sauveur de Bourlamaque.
Érection canonique de la paroisse Saint-Bernard de Sullivan. Construction de l'église presbytérienne de Val-d'Or.
(24 janvier) Fondation de la Caisse populaire de Val-Senneville.
1949
Construction du presbytère et bénédiction de l'église Notre-Dame-de-Fatima de Val-d'Or. Construction de l'église Saint-Philippe à Dubuisson. Construction de l'église baptiste de Val-d'Or. Érection canonique de la paroisse Saint-Isidore-le-Laboureur à Pascalis.
1950
Arrivée des Filles de la charité du Sacré-Coeur-de-Jésus venues de Sherbrooke pour prendre charge de l'école du canton de Pascalis.
Fondation de l'Hôpital Saint-Sauveur (Centre hospitalier) de Val-d'Or.
1951
Arrivée des soeurs de Sainte-Anne-s.s.a.* qui prennent charge de l'école du canton de Sullivan.
1952
Construction de l'école de Vassan confiée aux Soeurs de l'Assomption de la Sainte Vierge.
1953
Construction de l'actuelle église Saint-Isidore-le-Laboureur du canton de Pascalis.
Construction de l'église orthodoxe russe à Val-d'Or.
1954
Arrivée des Soeurs franciscaines de Marie dans la paroisse Notre-Dame-de-Fatima de Val-d'Or.
1955
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Philippe à Dubuisson.
1958
Érection canonique de la paroisse Saint-Charles-Borromée de Val-d'Or.
Érection canonique de la paroisse Sainte-Lucie-de-Jacola de Val-d'Or.
Érection canonique de la paroisse Saint-Joseph de Bourlamaque.
Constitution de la municipalité de Lac-Lemoine.
Ouverture de l'Hôpital général de la Providence à Val-d'Or.
1959
Bénédiction de l'église Saint-Charles-Borromée de Val-d'Or.
Incendie de la chapelle de Saint-Edmond.
1960
Construction de la nouvelle église et ouverture des registres de la paroisse Saint-Edmond.
Inauguration de l'église Saint-Joseph de Bourlamaque.
1961
La population est de 15 541 habitants, celle de Bourlamaque, 7 403.
1963
Inauguration de l'église Sainte-Lucie-de-Jacola de Val-d'Or.
1964
Incendie de l'église Saint-Bernard de Sullivan.
1965
Acquisition d'un orgue allemand par l'église Notre-Dame-de-Fatima de Val-d'Or.
1966
Inauguration de l'actuelle église Saint-Bernard de Sullivan.
(21 mai) Fondation de la Caisse populaire de la Vallée-de-l'Or.
1967
Fermeture de la mine d'or de Sullivan.
1968
(12 octobre) Regroupement des municipalités de Bourlamaque, Lac-Lemoine et Val-d'Or sous le nom de cette dernière.
1971
La population de Val-d'Or est de 17 451 habitants.
1972
Arrivée des Soeurs franciscaines de Marie dans la paroisse Sainte-Lucie de Val-d'Or.
(13 mai) Constitution de la municipalité de Sullivan.
1973
(14 juillet) La municipalité de Pascalis abandonne son statut de village minier et devient une municipalité en vertu du Code municipal du Québec.
1978
L'arrondissement de Bourlamaque est classé arrondissement historique.
1979
Fondation du Centre d'animation chrétienne de Val-d'Or.
(1 janvier) Regroupement des municipalités de Saint-Edmond et de Vassan sous le nom de cette dernière.
1980
La municipalité de Pascalis adopte le nom de Val-Senneville.
(20 mai 1980, vers 21 h 50) Radio-Canada fait état d'une tragédie mortelle ; accident de travail dans une mine de la compagnie Belmoral Mines Limitée ; effondrement de couloirs ; bilan: 8 morts.
En 1990, la compagnie paiera une indemnité de 25 000 $ pour chacune des victimes.
1982 L'église orthodoxe russe est abandonnée.
(1 janvier) Constitution de la municipalité de Dubuisson.
1984
(27 octobre) Liquidation de la Caisse populaire de Saint-Edmond.
1985
(7 décembre) Fusion des caisses populaires de Val-Senneville et de la Vallée-de-l'Or sous le nom de cette dernière.
1986
Dissolution de la paroisse Sainte-Lucie-de-Jacola. Regroupement des paroisse Saint-Vincent-de-Paul et Saint-Edmond de Vassan sous le nom de cette dernière.
1990
La population de Val-d'Or est de 22 252 habitants, celle de Sullivan, 2 276, celle de Val-Senneville, 1 596, celle de Vassan, 1 054, celle de Dubuisson, 1 197.
Fondation de la compagnie Mine McWatters qui exploite la mine Sigma.
Mise en exploitation de la mine Louvicourt.
(1 octobre) Fondation de la Caisse d'économie Desjardins-des-Filons.
1997
(15 juillet) Catastrophe naturelle ; des pluies torrentielles (100 mm en 4 heures) s'abattent sur la ville.
2000
La population de Val-d'Or est de 24 719 habitants, celle de Sullivan, 3 675, celle de Val-Senneville, 2 673, celle de Vassan, 1 052, celle de Dubuisson, 1 592.
2001
La ville de Val-d'Or acquiert l'église orthodoxe russe et procède à la réfection de son extérieur.
(Mars) Fermeture de la mine Sigma de la compagnie McWatters.
2002
(1 janvier) Regroupement des municipalités de Sullivan, Val-Senneville, Dubuisson, Vassan et Val-d'Or sous le nom de cette dernière.
(15 novembre) La route 117 ayant été déplacée, la compagnie propriétaire de la mine Sigma remet en exploitation le filon qui passait sous son emprise originale.
2005
La population de Val-d'Or est de 32 089 habitants.
2006
(11 octobre) La compagnie Domtar annonce la fermeture de sa scierie à compter du 27 octobre suivant pour une période indéterminée.
2007
La compagnie Agnico-Eagle commence l'exploitation souterraine de sa mine Goldex près de Val-d'Or.
(15 novembre) La compagnie Norbord annonce que le 25 novembre suivant elle suspendra les activités de son usine de Val-d'Or et que le 16 décembre suivant elle suspendra les activités de son usine de La Sarre ; la durée de ces suspensions sera d'environ 6 semaines et 230 employés seront mis à pied.
2008
(3 avril) La compagnie Domtar annonce la suspension des opérations de sa scierie pour une durée indéterminée.
2009 (30 octobre 2009) Trois mineurs (Domenico Bollini, Marc Guay et Bruno Goulet) se noient au fond de la mine à Desmaraisville ; en septembre 2016, il est révélé que les trois mineurs était dans la cage qui les descendait du niveau 6 au niveau 12 ; l'alarme du fond de puits qui devait alerter l'opérateur du treuil que de l'eau se trouvait au fond de la mine avait été débranché ; les trois mineurs se sont noyés lorsque la cage a été immergée. Ressources Métanor, l'exploitant du site a été accusée de négligence criminelle causant la mort et subit son procès en septembre 2016 (Journal de Montréal, 20 septembre 2016, page12)
2010
La population de Val-d'Or est de 32 041 habitants.
Un projet de fusion des municipalités de Malartic, Val-d'Or et Rivière-Héva avorte lorsque cette dernière s'en retire.
(Mars) Agnico Eagle procède à un important dynamitage de 1,8 million de tonnes de roches; le dynamitage a duré 22 secondes ; des infiltrations d'eau font leur apparition dans la mine ; la compagnie doit racheter des résidences voisines endommagées par l'instabilité du sol.
2011
(19 Octobre) Agnico Eagle suspend indéfiniment l'exploitation de sa mine Goldex en raison de la découverte d'un bloc de 400 m d'épaisseur qui montre d'inquiétants signes d'instabilité. Un rapport d'expert a informé la compagnie que la roche est clairement instable au-dessus de la zone exploitée appelée GEZ et que l'affaiblissement et le mouvement du roc représentent un danger pour la sécurité des employés et des infrastructures.
(6 décembre) Le rapport final d'un consultant indépendant indique une réserve de minerai de 33,2 millions de tonnes contenant une moyenne de 1,19 % de carbonate de lithium à environ 60 km au nord de Val-d'Or ; la mise en exploitation de la mine est prévue pour le début de 2013, et les premières piles au lithium devraient être livrées vers la fin de 2013 ; le lithium est extrait du roc spodumene (silicate de lithium aluminium) et de l'eau de mer ; le lithium est utilisé en médecine et dans la fabrication de céramique, des piles de téléphones cellulaires et des piles utilisées dans les automobiles électriques.
2012
(Décembre) La filiale Quebec Lithium de la société Canada Lithium qui a construit une usine de 207 M $ débute l'exploitation de sa mine de lithium dans la région de Val-d'Or.
2014
Le 8 septembre 2014, confronté avec la décision du Gouvernement de retrancher 800 000 $ de son budget, le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec recommande la fermeture des conservatoires de musique de Gatineau, Rimouski, Saguenay, Trois-Rivières et Val-d'Or. Le Conservatoire a un déficit de 14 millions $ qu'il a accumulé à partir de 2007 alors que son statut est passé de Direction du ministère à celui de société d'état.
Le 1er octobre 2014, Hélène David, la ministre de la Culture et des Communications du Québec, rejette la recommandation du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec adoptée à la majorité des membres de son conseil d'administration de fermer les Conservatoires de musique de Gatineau, Rimouski, Saguenay, Trois-Rivières et Val-d'Or. Jean-Pierre Bastien, le président du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec démissionne.
Le 7 octobre 2014, Nicolas Desjardins, le directeur général du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec et Richard Chevalier, directeur des opérations du Conservatoire démissionnent de leurs postes.
2015
Le 22 octobre 2015, la journaliste Josée Dupuis présente un reportage au cours de l'émission Enquête de Radio-Canada TV au cours duquel, elle expose les déclarations de plusieurs femmes autochtones de Val-d'Or qui affirment avoir été battues, humiliées et victimes d'abus physiques et sexuels de la part des policiers du poste 144 de la Sûreté du Québec-SQ à Val-d'Or. Ce reportage a reçu le prix de la Fondation Michener, l'un des plus prrestigieux prix au Canada. Selon l'émission Enquête de Radio Canada, huit agents du poste 144 de la Sûreté du Québec-SQ de Val-d'Or sont suspendus à la suite des allégations des femmes autochtones ; les agents ne sont cependant pas accusés d'inconduite sexuelle. Des officiers du Service de police de Montréal sont chargés d'enquêter sur les allégations des femmes autochtones.
Au cours du Weekend du 24 au 25 octobre 2015, par solidarité avec leurs confrères suspendus, les agents du poste de Val-d'Or ne se présentent pas au travail ; ils prennent leurs congés de maladie ou les jours de congé à leur crédit ; Pierre Veilleux, le président de l'association des policiers provinciaux déclare que les agents sont extrêmement déstabilisés à cause de ce qu'ils perçoivent comme une condamnation générale et sans nuances du public et de la classe politique. Les policiers se seraient sentis abandonnés par leur employeur et ils reprochent à la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault d'avoir «contribué à augmenter la colère de la population envers les policiers du Québec». Deux agents sont libérés lorsqu'il a été établi qu'ils ne travaillaient même pas à Val-d'Or au moment des événements reprochés. Le 27 octobre 2015, La Coalition Avenir Québec-CAQ et le Parti québécois-PQ qui froment l'opposition à l'assemblée nationale exigent la démission de la ministre de la Sécurité publique Lise Thériault. Le 29 octobre 2015, Lise thériault part en congé de maladie. Le 4 novembre 2015, le premier ministre Couillard nomme Me Fannie Lafontaine observatrice indépendante pur surveiller l'enquête du Service de police de Montréal. Le
2016
Le 20 juin 2016, le reportage de Josée Dupuis lors de l'émission Enquête du 22 octobre 2015 remporte le prix de la Fondation Michener.
Le 20 octobre 2016, 41 policiers de Val-d'Or intentent une poursuite en diffamation de 2,3 millions $ contre Radio-Canada et sa journaliste Josée Dupuis pour le reportage intitulé Abus de la SQ L les femmes brisent le silence. Les agents soutiennent que ce témoignage était biaisé, trompeur que son contenu était inexact, incomplet et mensonger.
Le 28 octobre 2016, Norbord Inc. échange son usine de panneaux laminés de Val-d'Or contre le moulin de Louisiana Pacific de Chambord.
Le 22 novembre 2016, Martin Prud'homme, le directeur général de la Sûreté du Québec-SQ annonce la création d'un poste de police mixte à Val-d'Or ; 16 policiers seront affectés à ce poste qui sera expérimental pendant une année ; 8 policiers proviendront du corps de police autochtone et 8 proviendront des rangs de la SQ ; le poste comptera également des intervenants communautaires qui seront présents en tout temps pour diriger les autochtones vers les bonnes ressources ; la communauté est frappée.
Le 4 décembre 2016, Darwin Cheezo, un jeune cri, dans la vingtaine, est décédé après avoir été trouvé en état d'hypothermie près d'un lac dans le secteur Louvicourt de Val-d'Or. Un citoyen a aperçu le jeune homme étendu près de l'eau ; le jeune Cri de la communauté de Nemaska est décédé à l'hôpital.
Par souci de transparence, la Sûreté du Québec , qui a reçu un appel d'un automobiliste vers 22 h 30 signalant qu'un individu en état d'ébriété circulait sur le bord de la route 117 près du motel Royal, demande au Bureau d'enquêtes indépendantes de faire la lumière sur ce décès ; les relations entre la SQ et les autochtones sont toujours tendues depuis que des femmes ont allégué avoir été victimes d'abus de la part des policiers de Val-d'Or et que la direction des Poursuites criminelles et pénales-DPCP a annoncé qu'elle ne porterait pas d'accusations contre les agents dont des femmes ont allégué les abus.
Le 16 décembre 2016, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard annonce que son gouvernement instituera une commission d'enquête publique qui se penchera sur l'ensemble des relations entre la communauté autochtone et de nombreux organismes publics, au cours des 10 dernières années et pas spécifiquement sur les actions de la Sûreté du Québec-SQ.


  • Patrie -


Roger Houde.
Gilles Ouellet.
Guy Saint-Julien.
Yves Séguin.
Ronald Tétrault.

  • Attraits :


Arrondissement historique La Cité de l'Or / Village minier de Bourlamaque ; 90 avenue Perreault ; constitué de 54 maisons de bois rond construites en 1934-1935 pour accueillir les mineurs de la mine Lamaque ; fait revivre l'époque de la ruée vers l'or ; l'une des maisons comprend un musée ; descente dans les galeries de la mine Lamaque à 91 m sous terre ; classé site historique en 1979.
Centre culturel de Val-d'Or ; 600, 7e Rue ; centre d'exposition.
Église orthodoxe russe de Val-d'Or (1954) ; à l'angle des boulevards Lamaque et Sigma ; abandonnée en 1982, elle est rachetée en 2001 par la ville qui en restaure l'extérieur.
Église Notre-Dame-de-Fatima de Val-d'Or (1949); orgue allemand (1965).
Église Saint-Bernard (1966).
Église Saint-Charles (1958).
Église Saint-Edmond de Vassan (1959).
Église Saint-Joseph-de-Bourlamaque (1959).
Église Saint-Philippe (1949 à Dubuisson).
Église Saint-Sauveur (1959).
Église Saint-Vincent-de-Paul de Vassan (1944).
Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue. début de juillet 2015). Festival d'humour.com
Industries Norbord (1982) ; 1, rue des Panneaux.
Office du tourisme et des congrès de Val-d'Or ; 1 877 582 5367 ; tourismevaldor.com
Parc Belvédère - Tour Rotary (18 m) ; à l'angle des boulevards des Pins et Sabourin ; érigée pour permettre d'observer les vastes horizons de ce coin du Québec.
Pavillon du tourisme ; Centre d'amitié autochtone ; 1070, 3e Avenue Est ; boutique Wachiya ; art cri ; sculpture en pierre à savon d'un artiste cri (2000 kg) intitulée «Mère Nature»
Pont couvert Champagne de Val-Senneville.

  • Accueil -


Au Soleil Couchant ; 301, Val-du-Repos à Val-Senneville.
Centre de congrès et Hôtel Forestel Val-d'Or ; 1001, 3e Avenue Est. 90 chambres 2 salles. **
Motel L'Escale Hôtel Suite ; 1100, rue de l'Escale.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 9 trous.
Ski de fond ; 50 km.

  • Économie -


Centre d'élevage de chevaux lourds et de chevaux d'équitation à Val-Senneville.
Fabrication de panneaux de particules par la compagnie Uniboard.
Mine Beaufort.
Mine Sigma. Société minière Novicourt (62 % appartenant à la compagnie Falconbridge, anciennement Noranda).
Scieries de la compagnie Domtar à Val-d'Or et dans le secteur Sullivan.
Mine de Lithium de la compagnie Canada Lithium Corp. à environ 60 km au nord de Val-dOr.
Mine d'or Bachelor de la compagnie Ressources Metanor

  • Services -


Aéroport fédéral.
Cégep d' Abitibi-Témiscamingue ; pavillon de Val-d'Or.
Centre hospitalier Saint-Sauveur (168 lits).
Palais de justice.

  • Toponymie -


Bourlamaque rappelle le souvenir de François-Charles de Bourlamaque (1716-1764), colonel d'infanterie de l'armée du général Montcalm.
Dubuisson rappelle le souvenir de Jacques Renaud Dubuisson.
Jacola est le nom de la compagnie incorporée en 1937 pour exploiter une mine d'or ; cette mine appartenait à Jack Hamell dont le prénom de l'épouse était Eola; les trois premières lettres de Jack et les trois dernières d'Eola expliquent Jacola.
Lac-Lemoine rappelle le souvenir de l'oblat Georges Lemoine (1860-1912), missionnaire chez les Amérindiens.
Pascalis rappelle le souvenir de Charles-Antoine de Pascalis, capitaine des grenadiers au régiment de La Reine à la Bataille de Sainte-Foy en 1760.
Sullivan rappelle le souvenir de Joseph Sullivan qui y découvre le premier gisement d'or en 1911.
Autrefois appelée Terre-de-Promesse, Val-Senneville rappelle le souvenir d'un officier du régiment du Languedoc de l'armée de Montcalm.
Val-d'Or évoque sa fondation lors de la ruée des années trente vers la région minière des sources de la rivière Harricana.
Vassan rappelle le souvenir de Jean-François Mutigny de Vassan, commandant du fort Niagara (1756-1759) et commandant d'un bataillon de la marine de l'armée de Montcalm.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À une centaine de kilomètres à l'est de Rouyn-Noranda.
Diocèse de Amos.
Municipalité régionale de comté de la Vallée-de-l'Or (siège social).
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.

  • Accès : Route 117 x Route 111 x Route 397.

Carte 14.

Carte 14 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)