Weedon (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 215,02 km2.
  • Gentilé - Weedonnais, aise. Bellifontain, aine.


  • Éphémérides -


1800-1820 Établissement de familles de Loyalistes venus des USA.
1812 Ouverture d'une école dans le canton.
1816-1845 Établissement de familles venues d'Angleterre, d'Irlande et d'Écosse.
1820 Construction d'une église protestante.
1822 Proclamation du canton de Weedon.
1835 Concession d'une terre de 202 hectares au colonel Toussaint Hubert Goddu en reconnaissance pour services rendus au cours de la Guerre anglo-américaine de 1812-1814.
1841 Arrivée de colons canadiens français dont Germain Biron venu de Westbury.
1852 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Janvier.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité du canton de Weedon.
1866 (19 octobre) Érection canonique de la paroisse Saint-Janvier ; son territoire couvre une partie du canton de Weedon.
1869 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Lake Weedon.
1875 Mise en exploitation d'un moulin à scie par la famille Fontaine, l'une des premières avec les Lisée et les Carle, à s'établir sur la rivière aux Saumons.
1882 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Weedon Centre. Mise en exploitation d'une scierie par la compagnie Price Brothers (Saint-Gérard).
1884 Fondation de la mission Saint-Gérard-Majella.
1886 (21 juin) Constitution de la municipalité du village de Lac-Weedon.
1887 (8 mai) Constitution de la municipalité du village de Weedon Centre par détachement de celle du canton de Weedon.
1904 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Moulin-Fontaine dans l'agglomération fondée par la famille Fontaine en 1875.
1905 (4 décembre) Érection canonique, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Gérard-Majella ; son territoire couvre une partie des cantons de Weedon, Garthby, Stratford et Ham-Sud.
1914 Le bureau de poste Moulin-Fontaine prend le nom de Fontainebleau.
1915 (28 avril) Érection canonique par détachement de celle de Saint-Janvier, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Raymond-de-Pennafort.
1916 (1 janvier) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Raymond-de-Pennafort-de-Weedon.
1923 La population de la paroisse Saint-Gérard-Majella est de 500 âmes, celle de Saint-Raymond-de-Pennafort, 468, celle de Saint-Janvier, 1 600. (11 juillet) Incendie de l'église et du presbytère Saint-Janvier.
1924 Inauguration de l'église Saint-Janvier. La municipalité de Lac-Weedon adopte le nom de Saint-Gérard.
1931 (6 mai) Fondation de la Caisse populaire de Weedon Centre ; cette caisse n'entrera en opération que vers 1953.
1940 (21 avril) Fondation de la Caisse populaire de Fontainebleau. (13 août) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Gérard.
1957 La municipalité de Saint-Raymond-de-Pennafort-de-Weedon adopte le nom de Fontainebleau.
1990 La population Weedon Centre est de 1 204 habitants, celle de Weedon, 653, celle de Fontainebleau, 164.
1996 (11 décembre) Regroupement des municipalités de Weedon Centre et de Weedon sous le nom de cette dernière.
1997 (24 décembre) Regroupement des municipalités de Fontainebleau et de Weedon sous le nom de cette dernière.
2000 La population de Weedon est de 2 141 habitants, celle de Saint-Gérard, 560. (9 février) Regroupement des municipalités de Saint-Gérard et de Weedon sous le nom de cette dernière.
2001 La population de Weedon est de 2 665 habitants.
2004 (31 octobre) Tragédie mortelle ; accident de la route ; collision fontale de deux automobiles ; bilan : 4 morts ; l'automobile conduite par un homme de 87 ans accompagné de sa femme de 90 ans change de voie sans raison apparente et heurte une automobile conduite par un homme de 25 ans accompagnée de sa copine de 24 ans ; la collision ne laisse aucun survivant.
2010 La population de Weedon est de 2 754 habitants.
2014
(15 avril 2014) Débordement des rivières au Saumon et Saint-François.

  • Patrie -


Gérard Lemieux.
Doris Lussier.
Philippe Lussier.
Roland Millar.
Napoléon-Pierre Tanguay.

  • Attraits :


Église paroissiale (1924) ; orgue Casavant (1925).
Marais Maskinongé ; marais d'eau douce dans les terres humides du lac Aylmer enre Saint-Gérard (Weedon) et Stratford ; sentiers (1,4 km en milieu marécageux) ; tour d'observation (8 m) et belvédère ; la faune comprend le canard branchu, le canard colvert, le grand héron, le rat musqué commun, et autres amphibiens.

  • Sports -


Équitation.

  • Économie -


Exploitation de carrières de granit gris (Saint-Gérard).

  • Toponymie -


Fontainebleau rappelle la ville de France où l'empereur Napoléon signe sa première abdication en 1814.
Garthby rappelle une ville du pays de Galles, Angleterre.
Ham rappelle un village du comté d'Essex, Angleterre.
Pennafort est le nom d'une ville d'Espagne.
Saint Gérard, rédemptoriste canonisé à Rome en 1904, a été choisi comme patron de la paroisse par l'évêque de Sherbrooke, Mgr Paul-Stanislas Larocque qui, au moment de l'érection canonique de la paroisse, venait d'assister à la canonisation de ce religieux.
Saint-Janvier a été choisi par Mgr Thomas Cooke parce qu'il visitait pour la première fois la paroisse par les grands froids de janvier 1857.
Saint Raymond de Pennafort (1180-1275) est un prêtre de l'Ordre des dominicains qui, avec Pierre Nolasque, fonde l'ordre de Notre-Dame-de-la-Merci pour la rédemption des captifs.
Stratford rappelle un faubourg de Londres, patrie de Shakespeare.
Weedon rappelle un village du Buckinghamshire, Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Sherbrooke.
Au confluent des rivières aux Saumons et Saint-François.
Diocèse de Sherbrooke.
Municipalité régionale de comté du Haut-Saint-François.
Région touristique des Cantons-de-l'Est.

  • Accès : Route 112 x Route 257.

Carte 8.

Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)