Whapmagoostui (municipalité de village cri)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 113,7 km2.
  • Gentilé - Wapamekustikuwinnu.


  • Éphémérides -


1813
Ouverture d'un poste de traite de la Hudson's Bay Company-HBC appelé Great Whale River House.
1940
Construction d'une base aérienne de l'armée des États-Unis et arrivée des premiers Cris.
1955
Érection canonique de la paroisse Saint-André.
1956
Établissement d'une base militaire et d'une station de radar à proximité du village.
1964
Fermeture de la base militaire et de la station de radar.
1968 Le Centre d'études nordiques établit une station de recherche en géomorphologie de la région à l'endroit devenu Poste-de-la-Baleine.
1978
(28 juin) Constitution de la municipalité du village cri.
1995
La population de la réserve est de 572 habitants.
2002
(4 février) Les Cris de la réserve approuvent à 63 % l'entente réalisée avec le Gouvernement du Québec pour le développement des ressources de la région ; l'ensemble des populations cries de la baie James et de la baie de Hudson ont approuvé cette entente dans la proportion de 69,35 %.
2010
La population de la réserve est de 857 habitants.

  • Services -


Centrale thermique diesel de 2,4 MW. Aéroport provincial.

  • Toponymie -


Whapmagoostui, mot composé des mots cris whapmag, baleine blanche et oostui, signifierait «rivière de la baleine blanche».

  • Repères géographiques -


Sur la côte est de la baie de Hudson, à environ 180 km au nord de Chisasibi.
À l'embouchure de la Grande rivière de la Baleine.
Voisine de Kuujjuarapik.
Diocèse de Labrador City-Schefferville.
Région touristique du Nunavik.
Carte 21.

Carte 21 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)