08. Québec (province). Meurtres, homicides et autres méfaits (1986) : 0

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • 1986


En 1986, Donald McGuire, qui purge une peine de 12 ans de prison pour un kidnapping à LaSalle, est reconnu coupable du meurtre de James Boland, 24 ans, un codétenu au pénitencier de Millhaven (Ontario) perpétré en 1984 et est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.

Le 18 avril 1986, Yves Colosse Plamondon est reconnu coupable des meurtres de Denis Ouellet, Claude Simard et Armand Sanschagrin et condamné le 18 avril 1986 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; c'est grâce au témoignage du délateur André «Bull» Desbiens ; le 27 mars 1991, Plamondon est débouté en cour d'appel et le 12 septembre 1991, la Cour suprême refuse d'entendre sa cause ; en 1995, dans une déclaration faite sous serment à Me Jacques Normandeau, l'avocat de Plamondon, Desbiens confesse avoir menti pour obtenir des faveurs et des avantages et affirme que Plamondon n'a rien à voir avec le meurtre de Denis Ouellet ; Desbiens décède quelques semaines plus tard ; le 17 février 2004, le ministre de la Justice ordonne une enquête sur les nouvelles affirmations de Desbiens. Le 30 mai 2013, Plamondon demande à la Cour d'appel du Québec d'ordonner la tenue d'un nouveau procès, de nouveaux éléments ayant été découverts. Le 1er juin 2013, le ministre de la Justice du Québec demande à la Cour d'appel du Québec de se prononcer au sujet des condamnations de Plamondon pour meurtres.

Le 10 mai 1986, le constable Claude Saint-Laurent, 33 ans, du Service de police de la Communauté urbaine de Montréal et son partenaire arrêtent une automobile sur la rue Sherbrooke Est à Montréal. Au cours d'une échauffourée avec les 2 occupants de l'automobile arrêtée, Saint-Laurent est abattu avec sa propre arme de service et décède plus tard à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont. Yvon Racine, 44 ans et Pierre Ouellet, 37 ans, sont trouvés coupables du meurtre du constable Saint-Laurent et sont condamnés à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de leur peine derrière les barreaux.

Le 24 juillet 1986, Marcel Simard, un agent du Service de police de Saint-Hubert (Longueuil), est assassiné à Saint-Hubert (Longueuil) par projectiles tirés d'un fusil à canon tronçonné ; l'agent Simard examinait le contenu du véhicule dans lequel prenaient place Louis Troalen et Carol Pinard ; ces derniers avaient été condamnés pour vol à main armée mais étaient en liberté conditionnelle et allait commettre un autre vol à main armée au moment du meurtre de l'agent Simard ; Louis Troalen a été condamné pour ce meurtre à l'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.

Le 17 octobre 1986, à Montréal, Paul-Émile Bernard, 56 ans, est assassiné à coups de couteau dans son appartement du 30, rue Beaubien-Est ; le vol serait à l'origine de ce décès ; le 16 juin 2003, un suspect découvert grâce aux empreintes digitales et à son ADN est appréhendé à Laval ; comme il n'avait que 16 ans au moment du crime, son nom n'est pas révélé.

Le 19 octobre 1986, à Lachine, Michael Sheppard est assassiné d'une balle à la tête par l'ex-boxeur, Léo Sauvé, au Bar Astro où ce dernier agit comme portier ; aidé des employés du bar, Sauvé jette le cadavre de Sheppard dans le conteneur à déchet du restaurant ; le conteneur est ramassé et son contenu est jeté dans le dépotoir de l'ancienne carrière Miron à Montréal ; la disparition de Sheppard ne sera signalée par sa mère à la police qu'un mois après sa disparition ; quelques mois plus tard, des employés se confient aux policiers et Sauvé est arrêté, jugé coupable de meurtre prémédité et condamné en 1987 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; en septembre 2006, Sauvé qui a purgé 19 ans de sa peine demande de purger le reste de sa peine dans la société ; Sauvé est né en 1955 et a été élevé dans le quartier Pointe-Saint-Charles de Montréal ; comme boxeur, il avait participé aux Jeux olympiques de Munich en 1972.

Le 13 novembre 1986, à Montréal, Robert Baril, un policier du Service de police de la Communauté urbaine de Montréal-SPCUM, est tué par balles tirées à bout portant par Adélard Vallée qui lui avait enlevé son revolver de service ; l'agent Baril avait arrêté Vallée pour avoir brûlé un feu rouge; ce dernier était en liberté de jour alors qu'il purgeait une sentence de 16 ans pour homicide involontaire.

Outils personels