Ayad (Bashir)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Le 7 juillet 2009, vers 9 h 30, Bachir Ayad, 46 ans, un membre du Hezbollah vendeur de voitures d'occasion d'origine libanaise dont ce commerce cachait un trafic de drogues et d'armes, est abattu de plusieurs balles en face de sa résidence de la rue Fred-Barry du quartier Chomedey à Laval ; Ayad était connu de la police qui le soupçonnait de trafic de drogues et d'armes ; en 2005, il aurait participé à un complot pour voler des diamants d'une valeur de 500 000 $ en route vers des bijouteries de la Plaza Saint-Hubert à Montréal. La police recherche un homme de race noire qui aurait pris la fuite en auto après le meurtre ; Ayad était un informateur de police contrôlé par le sergent-détective Philippe Paul qui à son tour lui vendait des renseignements de police.
Outils personels