Basilique St. Patrick (église de Montréal)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • 454, boulevard René-Lévesque Ouest.

Construite en 1843-1847 ; style néogothique.

  • Dimensions : longueur : 71 m, largeur : 32 m ; hauteur du clocher : 69 m ;

Plans de Pierre-Louis Morin et du père jésuite Félix Martin ; Victor Bourgeau participe à la finition intérieure à partir de 1848 ; redécorée par Guido Nincheri (1922), puis par Victor Marion (1931) ; les vitraux de 16 fenêtres de l'église ont été dessinées par Arnold S. Locke de New York au cours des années 1890 ; les 10 cloches (Mi, 1 020 kg, aussi appelée La Charlotte, Fa dièse, 732 kg, Sol dièse, 565 kg, La, 499 kg, Si, 431 kg, Do dièse, 368 kg, Ré dièse, 320 kg, Mi, 305 kg, Fa dièse, 264 kg et Sol dièse, 234 kg) ont été installées entre 1908 et 1910 (La Charlotte, fondue en 1774 avait d'abord été installée dans le clocher de la première église Notre-Dame de la Place d'armes, puis dans celui de l'église St. Patrick en 1847 ; en juillet 1908, elle avait été descendue, refondue à Londres et réinstallée en décembre suivant) ; 8 vitraux fabriqués en 1847 par des Soeurs grise de Montréal sous la direction de Soeur Adine Desjardins pour l'église St. Patrick avaient été jugés insuffisamment sophistiqués pour l'église qui les mit en vente en 1893 ; n'ayant pas trouvé preneurs, ils avaient été recouverts de panneaux et remisés derrière le maître-hôtel ; en 1991, lors de travaux de rénovation, les vitraux ont été découverts par accident puis restaurés en 1993 au coût de 50 000 $ ; il n'y avait cependant pas d'endroit approprié pour les exposer dans l'église ; en 2001, le directeur du Musée des Beaux-Arts s'étant convaincu de leur valeur artistique et historique, obtint l'autorisation de les exposer dans la galerie des arts décoratifs Liliane-et-David-M.-Stewart du pavillon Michal-et-Renata-Hornstein du Musée des Beaux-Arts de Montréal-MBAM ; il s'agirait des premiers vitraux fabriqués au Canada ; restaurée en 1991-1993.
L'église est classée monument historique en 1985; élevée au rang de basilique mineure en 1989.

Outils personels