Belzile (C.-H.)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

Études au Collège Sainte-Marie de Montréal, à l'Université de Montréal-UdeM et au Collège d'État-major de Kingston.
Sous-lieutenant (1952), lieutenant (1953), capitaine (1959), capitaine-adjudant (1959), capitaine d'état-major (1961), major (1964), major de brigade (1965), lieutenant-colonel (1968), brigadier-général (1974).
Sert en Corée (1954-1956), en Europe (1957-1960), au quartier général du commandement du Québec (1961-1963). Commandant du 1er Bataillon du Queen's Own Rifles of Canada (1964-1965), major de brigade à la 4e Brigade d'infanterie canadienne (1965-1968), commandant du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment-R22eR (1968-1969), aide de camp honoraire du Gouverneur général (1969-1970).
Chef de section, Affectations et Carrières au quartier général des Forces canadiennes à Ottawa (1970-1972), commandant de l'École des armes de combat à la Base de Gagetown (1972-1974), commandant de la 4e Brigade motorisée canadienne (1974-).

Outils personels