Benoit (Lucien-Anaclet)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

Élève de Charles Dauphin et de Napoléon Bourassa.
S'enrôle dans les Zouaves pontificaux en 1870 et part défendre le Vatican.
Décès en 1936 à Lavaltrie.

  • Oeuvres -


La sculpture et la dorure de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, rue Sainte-Catherine à Montréal (1875), des sculptures et la menuiserie dans les églises Saint-Louis-de-Gonzague (1879), Saint-Ambroise-de-Kildare (petits autels, 1883), Sainte-Cécile de Salaberry-de-Valleyfield (1883), Saint-Léonard-de-Port-Maurice (1888-1889), Sainte-Thérèse (1886), de Pembroke (1894), Sacré-Coeur (Ottawa, 1894), Saint-Laurent (Montréal, 1895), Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds, Saint-Roch-de-l'Achigan (1896), Saint-Vincent-de-Paul (confessionnal et chaire, 1899) de Gatineau (1902), Saint-Édouard de Napierville (1908), Saints-Anges de Lachine (1909), Saint-Édouard (1910).
On lui devrait également la décoration de l'église Saint-Cuthbert, de la chapelle Saint-Joseph à Joliette, les autels, la voûte et la chaire de Saint-Félix-de-Valois (1882-1895), les petits autels, la balustrade et le trône de l'évêque dans la cathédrale de Joliette (1894).

Outils personels