Carpentier (Martin)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 8 juillet 2020, Norah Carpentier, 11 ans, et sa soeur, Romy Carpentier, 6 ans, les filles de Martin Carpentier et d'Amélie Lemieux disparaissent à Saint-Appolinaire, une municipalité située près de Lévis sur la rive-Sud de Québec. Le père, Martin Carpentier, 44 ans, est soupçonné d'avoir enlevé ses filles ; il aurait emmené ses filles sous prétexte d'aller manger de la crême glacée molle. Vers 21 h 30, un automobiliste a signalé la présence d'un véhicule accidenté près du kilomètre 288 de l'autoroute 20. L'automobile aurait fait une embardée alors qu'elle circulait en direction Est ; elle aurait quitté la chaussée, puis fait des tonneaux dans le terre-plein central, pour finir sa course dans les travées en direction Ouest. L'habitacle était vide lorsque des témoins se sont approchés du véhicule accidenté, mais un cellulaire et des traces de ce qui pourrait être du sang auraient été vus à l'intérieur du véhicule.

Le 11 juillet 2020, les cadavres des deux fillettes sont retrouvés dans le bois extrêmement dense de Saint-Apollinaire, sur la Rive-Sud de Québec, quelque part entre les rangs Bois-Joly et Bois-d'Ail. Martin Carpentier, le père des fillettes est disparu dans la forêt. Les parents des deux fillettes sont séparés depuis 2015. Le 15 juillet 2020, on n'avait pas encore retrouvé le Martin Carpentier, le père des fillettes.
Le 18 juillet 2020, les funérailles des deux fillettes sont célébrées à Lévis.
Le 20 juillet 2020, après 12 jours de recherches, le cadavre de Martin Carpentier est trouvé par la Sûreté du Québec-SQ près d'une résidence du rang Saint-Lazare à Saint-Apollinaire.
Selon les premières constatations, Carpentier se serait suicidé.

Outils personels