Chenail (André)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

Études à l'école paroissiale de Sainte-Clotilde, à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, au Collège de La Prairie et au Collège de Saint-Rémi.
Président fondateur des Fermes du Soleil, une entreprise maraîchère spécialisée en culture et distribution de légumes (1977), puis président des Terres du Soleil, entreprise de promotion immobilière (1981-)
Membre du conseil (1973-1975 et 1976-1980), puis maire (1982-1989) de Sainte-Clotilde-de-Châteauguay.
Directeur et président de l'Association des jardiniers-maraîchers de la région de Montréal (1987-1988).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Beauharnois-Huntingdon (1989-2003), puis de Huntingdon (2003-2007) à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ.
Candidat du Parti libéral de Huntingdon défait aux élections de 2007.
Maire de Sainte-Clotilde (5 novembre 2007-)
Le 10 juin 2009, il est condamné par la Cour supérieure du Québec à payer 90 000 $ en dommage et intérêts pour diffamation à l'endroit de la maire de Sainte-Clotilde, Diane Lavigne, et de son conjoint Keith Burton, pour avoir tenu des propos diffamatoires à leur endroit dans une lettre publiée le 7 août 2005 dans le journal local Coup d'oeil.
Le 25 septembre 2009, 3 hommes (Roger Fortier, 46 ans, de Beauharnois, Denis Billette, 58 ans, de Salaberry-de-Valleyfield, et Gérard Denis Mooijekind, 48 ans, ancien propriétaire d'un centre de jardinage de Salaberry-de-Valleyfield) sont appréhendés pour avoir comploté de le tuer.
Le 22 novembre 2019, au palais de Justice de Valleyfield, Monsieur Chenail, 73 ans, enregistre un plaidoyer de «non culpabilité» à une accusation d'agression sexuelle portée contre lui à la suite d'une plainte d'une dame qui effectuait des travaux à son domicile.

Outils personels