Cobb (Timothy)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 20 juin 1992, Daniel Deschênes, un trafiquant de drogues de 21 ans, est assassiné. Deschênes et Cobb avaient ensemble

En juin 1993, alors que le procès de Timothy Cobb pour l'assassinat de Deschênes se tient devant un jury présidé par le juge Henry Steinberg avorte lorsque le juge Steinberg est promu à la Cour d'appel du Québec. Cette promotion empêche Me Steinberg de conclure les procès qu'il présidait ; avant de prendre place à la Cour d'appel, le juge Steinberg. déclare l'annulation du procès (mistrial) de Cobb.
Le 24 janvier 1994, Timothy Cobb est arrêté et accusé d'avoir le 19 janvier 1994, violé, étranglé, puis égorgé à l'aide d'un couteau X-acto, Sarah Dutil, 11 ans, de Verdun. Sarah Dutil gardait les enfants de la copine de Cobb ; Sarah avait été poignardée à un oeil, avait eu la gorge tranchée et l'on avait identifié des échymoses au cou ; Cobb avait placé le cadavre dans un grand sac d'équipement de hockey et avait mis le tout dans un conteneur à déchet installé près de l'édifice d'appartements dans lequel il avait égorgé la jeune fille ; la mère de Sarah Dutil avait découvert son cadavre après qu'elle se soit rendue à l'appartement de Cobb; elle n'a pas cru Cobb lorsque celui-ci lui a dit que Sarah avait quitté quelques heures plus tôt.
Le 27 janvier 1994, Cobb reconnaît sa culpabilité à l'accusation du meurtre prémédité de Sarah Dutil et il est condamné à l'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.
En juillet 2020, après 26 ans de détention, la Commission nationale des libérations conditionnelles refuse de permettre de libérer Cobb malgré que celui-ci soit éligible à une libération conditionnelle.

Outils personels